BREAKING NEWS

[5]

Afrique du Sud - le Blyde Canyon et ses cascades


Le canyon de la rivière Blyde, à l'ouest du célèbre parc national de Kruger, constitue une étape-phare dans la région, pour ses paysages escarpés et ses nombreuses cascades. Profond de 750 mètres environ, et long de plus de 25 kilomètres, il constitue la partie la plus au nord de l'escarpement vertigineux du Drakensberg. De nombreux visiteurs se pressent aux différents points de vue aménagés qui permettent de saisir l'immensité de ce site, le deuxième plus important d'Afrique, après celui de la rivière Fish, en Namibie. Les falaises de grès dominent une végétation luxuriante qui remplit les moindres interstices de ce "canyon vert". Le site le plus fameux est constitué de trois sommets voisins aux formes arrondies : les trois rondavels. Plus au sud, d'autres arrêts sont à faire : Bourke's Luck Potholes pour ses marmites géantes dans la rivière, et, parmi les nombreuses cascades du coin, nous avons opté pour Lisbon Falls, bien spectaculaire. 

Blyde Canyon
Alexis domine le canyon de la rivière Blyde ; on distingue sur la gauche les trois fameux Rondavels aux formes caractéristiques. 

Le Blyde Canyon

Deux rivières importantes ont creusé avec patience leur lit pour se rejoindre ici, en aval des gorges : la Blyde, du néerlandais joie, et la Treur, la rivière des larmes. Ces deux noms antinomiques remontent à une histoire d'explorateurs. Des femmes de pionniers, ne voyant pas revenir leur maris partis explorer les lieux en amont de leur camp, désespérèrent de les retrouver vivants et ont donc nommé la rivière celle des pleurs. S'aventurant plus loin vers un autre cours d'eau pour élargir leurs recherches, elles les trouvèrent finalement : ce fut la rivière Joie, la Blyde.

La rivière Blyde en contrebas se taille un passage dans le grès, créant un formidable livre géologique à ciel ouvert.

Pour comprendre la formation de ce canyon, lié à l'histoire de l'escarpement du Drakensberg, il faut se plonger très loin dans le passé... lorsque la Terre était formée d'un super-continent appelé Gondwana. Toute cette région était occupée par une immense dépression remplie d'une vaste mer intérieure. Les sédiments se sont déposés lentement sur des roches granitiques de plus de trois milliards d'années. Cet immense Gondwana, qui comprenait l'Afrique, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Amérique du Sud et l'Antarctique, s'est par la suite fracturé en plusieurs morceaux il y a 160 millions d'années, provoquant d'importantes éruptions de lave par les multiples failles ainsi générées. C'est l'accumulation de ces basaltes qui a créé l'impressionnante muraille du Drakensberg, qui atteint une hauteur spectaculaire le long de la frontière Est du Lesotho par exemple. J'ai placé le Blyde Canyon sur la carte de droite pour bien voir son emplacement, dans la partie terminale nord.

Les stars du canyon, ce sont les Three Rondavels, qui ont la forme de trois huttes traditionnelles zouloues. C'est un peu la carte postale de cette belle région du Mpumalanga. L'érosion a fait son oeuvre, emportant les couches tendres sous-jacentes. On appelle parfois ces trois sommets "les trois femmes", épouses d'un légendaire chef local qui a battu les Swazis lors d'une grande bataille.

 Three Rondavels
Autre vue des Three Rondavels sur la gauche.

Le canyon abrite une grande quantité d'espèces animales et végétales : singes, hippos, crocodiles, ainsi que beaucoup d'oiseaux.



Chalcomitra amethystina - Souimanga améthyste
Chalcomitra amethystina - Souimanga améthyste
Oenanthe familiaris - Traquet familier
Oenanthe familiaris - Traquet familier


Bourkes' luck Potholes

Ce sont les célèbres marmites de géant situées à la confluence des deux rivières Blyde et Treur. Ces marmites parfaitement lisses doivent leur existence à des cailloux qui ont poli la roche en tourbillonnant sans relâche dans une petite cavité qui va s'élargir avec le temps, grâce aux sédiments piégés dans la dépression. Il faut plusieurs facteurs pour trouver de telles marmites : un courant puissant, des roches piégées qui jouent le rôle de broyeur dans une meule, et un substrat suffisamment meuble et tendre pour subir l'érosion. Il est nécessaire que ce courant soit tourbillonnant pour favoriser l'action de la pierre dans sa marmite.


Bourkes' luck Potholes
De grandes marmites de plusieurs mètres de profondeur peu avant le confluent entre les deux rivières Blyde et Treur : la Blyde coule à l'arrière-plan de la photo. Chaque fond de 'marmite' possède de nombreux galets qui polissent les parois. 

Le lieu tire son nom de Tom Bourke, un explorateur des années 1880 qui pensa découvrir ici un filon aurifère... mais non, même si de l'or fut trouvé non loin.

Bourkes' luck Potholes
Arrivée de la Treur dans la Blyde...




Lisbon Falls

A quelques kilomètres au nord de Graskop se trouvent plusieurs cascades, dont celle-ci, Lisbon, une spectaculaire cassure de 94 mètres de hauteur, soit les plus hautes de la région. Elles tirent leur nom de la capitale du Portugal. D'autres cascades ont également un nom de ville européenne, comme Berlin, car les mineurs venus ici pour tenter leur chance en cherchant de l'or ont souvent affublé les lieux du nom de leur ville d'origine.

Lisbon Falls
Lisbon Falls dégringolant d'une belle cassure.
Lisbon Falls
Autre vue des chutes.


[full_width]
Afrique du Sud - le Blyde Canyon et ses cascades Afrique du Sud - le Blyde Canyon et ses cascades Reviewed by RENOULT on 12 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: