BREAKING NEWS

[5]

Corse - la grotte des Résistants de Porri

Il s'agit d'une petite randonnée historique depuis le village de Porri, en Casinca, qui fut un haut lieu de la Résistance en Corse durant la seconde guerre mondiale. Nous sommes à 550 mètres, au pied du point culminant de la région, le Monte Sant'Anghjulu et ses 1218 mètres d'altitude. La rando part du centre du village (parking en contrebas de l'église) et plonge dans la vallée du Fium'alto sur près de 400 mètres. La grotte est en fait un petit abri au pied d'une falaise. Durant la Résistance, c'est ici que furent imprimés des tracts et des journaux clandestins pour organiser la lutte contre les Allemands et les Italiens. 


village de Porri
Le village de Porri est le seul de Casinca à dominer le Fium'Alto. Le sentier qui permet de rejoindre la grotte de la Résistance plonge dans le vallon vers la rivière. 




- 370
+ 370
4 km
1h30 à 1h45






Descriptif de la rando : Du village, le sentier descend fortement. La rando est très bien indiquée, avec des marques orange doublées de panneaux parfois. Impossible de se perdre donc, d'autant que le sentier est souvent entretenu et la végétation coupée. La végétation est assez diversifiée, puisque vous passerez par des zones assez ouvertes à maquis bas au départ, avant de plonger dans un bois sombre de chênes verts, puis une belle châtaigneraie sur un replat. Enfin, à l'approche de la petite falaise qui sera sur votre droite, on longe un cours d'eau qui doit être la plupart du temps bien sec. Seuls les 20 derniers mètres sont en montée pour atteindre l'abri sous roche qui abrita les Résistants. 


passage vputé Porri
Petite ruelle avec passage voûté - Porri

Eglise San Nicolaiu et son clocher à deux étages.
Pierre datée de 1773 sur la fontaine du village.


Pendant que l'on attaque la rude descente, tout en pensant à la remontée (!!), parlons un peu de l'importance historique de Porri. C'est dans ce village qu'eut lieu, en avril 1943, une conférence réunissant 25 militants communistes venant de toute l'île. Devant l'avancée des ennemis, il est décider de passer à l'action.


Tout le départ du sentier est pavé ! Super chouette. 


Il sera décidé, durant cette conférence, d'organiser la résistance en groupes de 5 personnes maximum, afin d'être moins vulnérable aux ennemis. Il s'agira d'obtenir des informations sur les troupes italiennes qui viennent de débarquer, et d'oeuvrer ainsi pour la Libération. En bref, on décide de l'organisation d'une insurrection populaire


Le printemps s'éveille dans les arbres.
Une ruine prise au piège...
Porri
Ruine sous le village.
Dans la châtaigneraie. 
En approche de la falaise, sur la droite. 
Abreuvoir en sous-bois.



François Vittori

Afin d'organiser cette résistance, on choisit cette excavation naturelle dans une falaise difficile d'accès et perdue dans la végétation. Du matériel est descendu afin d'imprimer des tracts clandestinement. Ce matériel avait été subtilisé à l'imprimerie de Bastia, tenue par les italiens. Plus de 50 000 tracts et journaux, comme "le Patriote" sortiront de cette grotte ! 


grotte des Maquisards Porri
La "grotte" est aujourd'hui fermée : deux vitrines montrent le matériel utilisé par les maquisards durant les quelques mois de lutte clandestine. Malheureusement, les vitres dont si sales que l'on ne voit quasiment rien...



Une nuit de juillet 43,  les chemises noires italiennes sont à la recherche des clandestins, dont leur chef François Vittori, et encerclent le village de Porri par centaines, et ils réussissent à attraper un habitant qui parlera sous la torture. Heureusement la grotte est vide depuis longtemps, et l'opération ennemie est un échec. Le 9 septembre 1943, la Corse deviendra le premier département français libéré. 


imprimerie
mitraillette


Vue depuis la grotte sur la vallée du Fium'Alto. Il était impossible de tomber sur cet endroit par hasard ! 




[full_width]
Corse - la grotte des Résistants de Porri Corse - la grotte des Résistants de Porri Reviewed by RENOULT on 01 avril Rating: 5

Aucun commentaire: