BREAKING NEWS

[5]

Italie - Porto Venere, la méconnue de Ligurie

Porto Venere est un charmant village de Ligurie, non loin des célèbres Cinque Terre. On exagère peut-être en mettant "méconnue", mais vous aurez beaucoup moins de monde ici que dans les villages environnants. Pourtant, Porto Venere, un peu à l'écart car au bout de la route, est à découvrir, avec ses ruelles médiévales et ses maisons colorées. Au même titre que les Cinque Terre, elle est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. La ville fut construite par les Génois dès le XIIème siècle, en tant que forteresse militaire surplombant le bleu de la mer, afin de lutter contre sa rivale Pise. Vous aurez à visiter deux églises, dont l'une, San Pietro, incroyablement située à flanc de falaise, offrant une vue remarquable sur la côte. 


Porto Venere
Vue sur les maisons colorées de Porto Venere depuis la jetée. L'église San Lorenzo domine le village, mais elle-même semble écrasée par la forteresse militaire qui trône au-dessus : le château des Doria. 



Porto Venere est située dans la province de La Spezia, à l'extrémité sud d'une péninsule déchiquetée, qui forme la partie Ouest du golfe. Trois petites îles sont situées tout au bout, dont une est habitée, et juste en face de Porto Venere : Palmaria. Si la présence d'un village à cet endroit est mentionnée depuis l'époque Romaine (Ptolémée en parle, et son nom de "Port de Vénus" dérive d'un temple dédié à la déesse de l'amour qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle église de San Pietro - Vénus est née de l'écume de la mer, omniprésente ici), c'est véritablement au XIIème siècle, avec les Génois, que les choses s'accélèrent. 


Porto Venere port
Autre vue du village. 




Cette partie de la Ligurie était essentielle pour les génois, dans leur lutte contre Pise. Un château est construit au sommet du promontoire rocheux, ainsi que l'église San Lorenzo. Chaque maison du village est une véritable forteresse, toutes construites en rangées contigües de manière à former un système défensif efficient. De rares escaliers étroits coupent de temps en temps l'alignement des habitations, afin de pouvoir descendre vers la mer. 


Chiesa San Pietro



C'est l'église tout au bout du village, perchée sur son promontoire imprenable. Le rocher était occupé par un petit temple paléochrétien qui fut édifié sur les vestiges d'un temple romain. Accolée, il existait une abbaye bénédictine dont peu de vestiges sont restés, si ce n'est la loggia romaine du IXème siècle, avec ses quatre ouvertures à colonnades et un point de vue imprenable sur la côte. Un endroit délicieux ! La loggia fut construite avec des matériaux romains provenant sans doute du reste du temple dédié à Vénus. 


Chiesa San Pietro loggia Porto Venere
La belle loggia à quatre arches, du IXème siècle, donnant sur la côte déchiquetée. 



L'édifice que l'on visite aujourd'hui, quant à lui, est gothique, et remonte au XIIIème siècle, alors que le site est génois. On reconnaît le style avec l'alternance de pierres noires et blanches. Le clocher à meneaux a été restauré plus récemment. 



Chiesa San Pietro  Porto Venere
Clocher et façade bicolore.
Chiesa San Pietro  Porto Venere
Vue sur la côte à deux pas de l'église.
Chiesa San Pietro  Porto Venere
Intérieur de l'église.
Chiesa San Pietro  Porto Venere
Clocher. 



Chiesa di San Lorenzo



C'est l'église qui surplombe les toits de la vieille ville. Une bonne grimpette permet d'y accéder, à mi-chemin de la forteresse des Doria. Edifiée au XIIème siècle dans le style roman, il a fallu la restaurer suite à un incendie, avec des éléments gothiques cette fois-ci. On y célèbre la Vierge Blanche, la patronne du vilage.


La légende de la Vierge Blanche est la plus célèbre de Porto Venere. Elle se passe à la toute fin du XIVème siècle, alors que la peste frappe durement. Un villageois s'étant mis à prier devant une image de la Vierge aux couleurs délavées, un miracle eut lieu : les couleurs revinrent sur la Vierge, et la peste stoppa. Une procession en l'honneur de la patronne est organisée, avec flambeaux, tous les 17 août. 

Chiesa di San Lorenzo Porto Venere
La façade élégante de San Lorenzo : si les deux côtés sont en pierre, la partie centrale possède le parement génois typique avec les deux couleurs. Le portail central est encadré de deux colonnes torsadées, tandis que le martyre de Saint Laurent est représenté sur la lunette qui le surplombe. 




Château des Doria


Il s'agit de l'imposante forteresse qui domine Porto Venere. Si les premiers éléments défensifs remontent au XIIème siècle, tout ce que l'on voit aujourd'hui est dû aux génois, au XVème siècle, lorsqu'il est décidé de fortifier tout le golfe de La Spezia afin de lutter efficacement contre l'ennemi pisan. De puissantes murailles descendent jusqu'à la mer. Inutile de dire que la vue est magnifique de là-haut, notamment sur l'église San Pietro posée sur son rocher.


Château des Doria Porto Venere
Le château est juché au sommet des impressionnantes falaises. 

Château des Doria Porto Venere
Vue plongeante sur le rocher de San Pietro.

Château des Doria Porto Venere
Les puissantes murailles de la forteresse des Doria plongent vers la mer. 


Porto Venere ancien moulin
Ancien moulin en pierre. 
Porte d'entrée fortifiée de la ville. Porto Venere
Porte d'entrée fortifiée de la ville.

[full_width]

Italie - Porto Venere, la méconnue de Ligurie Italie - Porto Venere, la méconnue de Ligurie Reviewed by RENOULT on 29 mars Rating: 5

Aucun commentaire: