BREAKING NEWS

[5]

Corse - des peintures rupestres uniques sur l'île

Parmi tous les sites préhistoriques de Corse, un seul possède des peintures pariétales : celui de la Grotta Scritta, sur la commune d'Olmeta di Capocorso. Nous sommes sur le versant ouest du Cap Corse, et le petit abri sous roche qui nous intéresse, noyé dans la végétation et dominant incroyablement le bleu de la Méditerranée, est lové contre un petit ressaut rocheux à 412 mètres d'altitude. Il existe plusieurs sites archéologiques en Corse avec des motifs gravés sur la roche, comme une fameuse pierre sur la commune de Cambia, mais la Grotta Scritta est le seul exemple de ce genre, d'où son importance pour les historiens. Sa vingtaine de figures, rouges pour la plupart, nous ramène loin dans le passé, vers 3000 ans avant JC, même si, comme on le verra, il est difficile de les dater précisément. 


Grotta Scritta Nonza
Deux des figures anthropomorphes de la grotte. Le personnage de droite est orné de cornes. A gauche, un triangle au tracé pointillé, dont la signification est totalement inconnue, car il s'agit d'une représentation rare.



l'accès


174 m
4,3 km

Afin d'admirer cet abri sous roche avec les peintures, vous aurez le choix entre deux départs : Nonza au nord, ou Olmeta au sud. C'est depuis ce dernier village que l'accès est le plus rapide. Compter 45 minutes de montée, 40 minutes de descente sur un magnifique chemin muletier qui relie les deux villages. Le dénivelé est de 170 mètres : pente douce au départ, puis 5 minutes de forte montée un peu avant l'arrivée. Rien n'est indiqué en revanche, attention de ne pas louper l'embranchement qui part à droite et qui s'éloigne du chemin rejoignant Nonza (voir carte ci-dessous). Le parcours est évident, avec des cairns, vous ne pouvez pas vous tromper. Après la petite montée finale, vous arriverez à une ancienne habitation en pierres sèches, lieu dit Canaghiolu. C'est très beau. De là, vous êtes à deux minutes du site. ATTENTION ! L'emplacement de la grotte sur la carte IGN est totalement erroné, situé bien trop au nord... L'abri sous roche est situé 50 mètres après Canaghiolu, au nord, au pied d'une première petite barre rocheuse, bien représentée elle sur la carte. Une fois sur place, respectez le site (un panneau explicatif très bien fait vous le rappellera). Pour observer les peintures, les jumelles sont les bienvenues car il est interdit de grimper dans l'alcôve pour les approcher. Pour les photos, un bon zoom suffit, voire un crop dans l'image pour l'agrandir, car elles ne sont pas si loin que ça de l'observateur.


Carte du parcours en aller-retour avec un départ depuis le village d'Olmeta-do-Capocorso. 




La marche en elle-même justifie à elle seule la visite. Le sentier muletier qui démarre près de l'église d'Olmeta s'élève doucement parmi le maquis, offrant une vue saisissante sur la mer et la haute pointe de Negru, qui a fière allure, dominant les flots d'un à-pic de 350 mètres. Plus loin, les Agriates s'offrent à vous, sur fond de montagnes enneigées, puisque le panorama s'étend jusqu'au Monte Cinto, point culminant de l'île. Donc rien que pour le panorama, on valide ! 


Chemin muletier qui relie Olmeta à Nonza. Il est en très bon état. Au loin, les Agriates dominées par le triangle granitique du Monte Genova, et, bien plus loin, les sommets enneigés. 


Le maquis s'étire de vallons en vallons.

Le chemin s'avance vers la pointe de Negru.




A environ 400 mètres d'altitude, peu avant d'arriver à l'abri sous roche, vous passerez par une belle bergerie indiquée sur la carte : Canaghiolu. Toute en longueur et protégée par un muret, elle possède une pièce principale particulièrement bien conservée, avec son plafond plat. 


Bergerie de Canaghiolu.

Intérieur de la bergerie. 


Genêt en fleurs.
Bruyère arborescente.
Lavande papillon.
Asphodèle.




le site rupestre



Trois minutes après la bergerie, vous arriverez donc à la Grotta Scritta, située en sous-bois. C'est en fait un surplomb rocheux naturel, dans le schiste. Les peintures ont été réalisées à l'intérieur de la coupole, à environ 2,5 mètres du sol. Elles furent découvertes dans les années 1950 par un archéologue, Monsieur Grosjean. On a recensé 20 figures peintes, en couleur rouge, avec l'utilisation d'oxyde de fer. Parmi ces dessins, sept sont anthropomorphes, c'est-à-dire qu'ils représentent une forme humaine (l'un des hommes porte des cornes, l'autre a les deux bras levés). Enfin, deux autres dessins malheureusement mal conservés pourraient laisser penser à deux cavaliers. 



grotta scritta Nonza
Vue d'ensemble du surplomb rocheux.
grotta scritta Nonza
Zoom sur la coupole supérieure avec les dessins.


Il n'est jamais facile de dater précisément des peintures rupestres, mais on peut avoir néanmoins un ordre d'idée, en comparant déjà avec d'autres sites en Europe, et notamment en Espagne : les figures sont simples, stylisées, schématisées, et souvent répétées. Cet art, que les archéologues nomment d'ailleurs art schématique, peut être situé entre la fin du néolithique (âge du cuivre pour être plus précis, ou chalcolithique) et le début de l'âge du bronze. Soit environ 3000 ans avant notre ère. On ne pourra être plus précis pour la Grotta Scritta car aucun artefact n'a été retrouvé sur place, seulement les peintures. Si néanmoins, comme les archéologues qui ont étudié ce site le pensent, ce sont bien des chevaux qui sont représentés, cela signifierait plutôt l'âge de Fer, soit bien plus tard, vers 1000 avant JC, car les chevaux n'étaient pas connus en Corse avant. A moins que ces deux figures, ce qui est tout à fait possible, soient plus récentes que les autres. Pas facile donc sans vestiges archéologiques.


grotta scritta Nonza
Vue d'ensemble des figures rouges. 


Certains archéologues qui ont étudié le surplomb le voient plus comme un site religieux qu'artistique. L'interprétation que l'on peut faire de ces figures, hautes de 7 à 20 cm, n'est pas aisée. Quoi qu'il en soit, cette cavité est la preuve que la Corse faisait partie à cette époque d'un même et vaste territoire culturel, dont le centre était l'Espagne, et qui rayonna autour de la Méditerranée. D'autres sites en Corse, même s'ils ne sont pas peints, renvoient à cette période, avec plusieurs mégalithes. 


grotta scritta Nonza
Ces deux motifs posent question : humains en train de danser, quadrupèdes ? 

grotta scritta Nonza
Homme aux bras levés.

Vue plongeante depuis le site sur le bleu de la Méditerranée, avec le pic de Negru au premier plan. 



[full_width]
Corse - des peintures rupestres uniques sur l'île Corse - des peintures rupestres uniques sur l'île Reviewed by RENOULT on 18 mars Rating: 5

Aucun commentaire: