BREAKING NEWS

[5]

France - la petite île de Saint-Cado



En plein coeur du Morbihan, voilà un coin à ne manquer sous aucun prétexte ! La minuscule île de Saint-Cado, située dans la rivière Etel, est en effet un petit bout de terre relié au reste du village par un pont digue, et qui abrite une chapelle du XIIème siècle, ainsi que de belles maisons bretonnes. Cette rivière a jadis creusé une profonde vallée qui, avec la montée des eaux, est devenue un aber, mot celtique signifiant estuaire. A marée haute, l'eau remonte toute cette "vallée". 

Saint Cado Morbihan
Vue d'une partie de la petite île de Saint-Cado ; on y devine la flèche de la chapelle, classée monument historique.

La visite commence par la traversée du pont digue, qui possède sa propre légende (voir après). De là, vue imprenable et sur l'île et sur la célèbre maison aux volets bleus de Nichtarguer, ou maison de l'huître. Seule sur son îlot, à quelques encablures de la terre, et donc également en plein milieu de la rivière, elle fut construite vers 1890 par un riche marchand de la région qui voulait se lancer dans l'ostréiculture (l'eau saumâtre due au mélange eau salée / eau douce est favorable). Il possédait déjà plusieurs parcs à huîtres autour et souhaitait donc pouvoir installer ici un gardien. Plusieurs familles se sont donc succédé sur ce minuscule bout de terre, et ce après la première guerre mondiale. 

maison aux volets bleus de Nichtarguer
la célèbre maison aux volets bleus, que l'on retrouve sur toutes les cartes postales... pas beaucoup de place pour jouer au foot quand même... 25 mètres de diamètre, une langue de sable de cent mètres à marée basse. La couleur orange sur le toit est due au lichen qui s'est installé sur les ardoises.

Quant à la digue, nécessaire pour parvenir rapidement sur l'île, elle possède sa légende, et comme dans bien des légendes, le Diable en personne s'est impliqué. Le moine Cado, dont on reparlera plus bas pour la chapelle, et qui a donné son nom à l'endroit, était pauvre et ne pouvait se permettre d'acheter les matériaux nécessaires à la construction de la digue. De fait, il s'est tourné vers le Diable, lui promettant de la réaliser à condition que le premier être vivant qui passe sur ce pont lui appartienne. Lorsque l'ouvrage fut achevé, le Diable vint en quête de sa proie. Le moine s'avança vers lui et lança sur la digue... un chat ! caché sous sa soutane, qu'il força à traverser vers l'autre rive. Bien que frustré et fort énervé, le Diable ne put que s'en aller et le pont fut sauvé...

vue d'ensemble de Saint-Cado

C'est donc un moine, Saint Cado, qui, solitaire, est venu le premier s'intéresser à ce petit coin. Il est né au VIème siècle. Gallois, il a fondé de nombreux monastères dans la région de Cardiff en particulier, et s'installa ensuite en Bretagne, ici dans le Morbihan. Au passage, on raconte qu'il aurait chassé tous les serpents de la région, ce qui expliquerait qu'on n'en trouve pas... De retour dans sa région natale, il tenta de protéger ses compatriotes des saxons, mais finit assassiné par ces derniers, ce qui lui valut d'être considéré comme un martyr. De nombreuses chapelles lui sont dédiées en Bretagne. 

calvaire Saint Cado
Calvaire de Saint-Cado, sur fond de jolies maisons aux volets bleus. L'ensemble est absolument charmant. Ce calvaire fut érigé en 1822 ; il possède trois larges escaliers menant à une plateforme délimitée par quatre piliers surmontés de pinacles. Au centre, la croix présente le Christ d'un côté, et la Vierge Marie de l'autre. 
Une fontaine, juste en contrebas de la chapelle, est dédiée à ... vous l'aurez deviné, Saint Cado ! Elle fut érigée au XVIIème siècle mais la croix centrale, placée au sommet de la voûte plein cintre, est plus récente. Elle met en scène une crucifixion.



La chapelle, quant à elle, est le monument le plus important de l'île. Dès le XI ème siècle fut construit ici un ermitage, avec un prieuré. L'édifice actuel, relativement modeste, est constitué d'une courte nef terminée par une abside en cul-de-four. Un transept côté sud fut ajouté par la suite. Au total elle mesure 16 mètres de longueur. 

Chapelle Saint-Cado : on voit à droite l'ajout de la sacristie sous forme d'un transept.


Intérieur : la fenêtre au fond date du XIIème siècle ! 

Chapelle et son portail occidental surmonté d'un oculus. Les bancs servaient au repos des pèlerins.



[full_width]
France - la petite île de Saint-Cado France - la petite île de Saint-Cado Reviewed by RENOULT on 02 mars Rating: 5

Aucun commentaire: