BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Epidalea calamita - Crapaud calamite


Un Crapaud calamite surpris en pleine nuit - Sarthe. On voit bien l'oeil magnifique, jaune veiné de noir, et les pustules rouges sur le corps.


Le jour tombe les crapauds dansent... Surtout lui, le calamite, quasiment exclusivement nocturne. Le cocktail pour une soirée réussie, ce serait une belle nuit humide et douce, sans vent. Alors là un régal... et voilà monsieur, ou madame, qui sort non pas en sautillant comme les autres anoures, mais en trottinant un peu comme un rongeur, un déplacement unique au sein de la famille. Si, durant sa virée nocturne, il croise un ennemi potentiel, il gonfle son corps tout en lâchant une odeur caractéristique pour dire : "attention je suis là et pas commode...". Puis il repart, à l'affût d'insectes, de cloportes ou de lombrics. Il peut même courir après ses proies, ce qui en fait un chasseur redoutable. Durant les mois les plus froids, il entre en hibernation dans un terrier qu'il referme avec de la terre ; quand il fait trop chaud, ou bien la journée, il fait de même sous une touffe d'herbe ou une grosse pierre. Un sacré loustic, le calamite... 
[full_width]

Epidalea calamita - Crapaud calamite Epidalea calamita - Crapaud calamite Reviewed by RENOULT on 27 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: