BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Slovénie - Piran, un accès à la mer


La Slovénie est un pays de montagnes et de forêts, car elle ne possède quasiment pas de côtes. Néanmoins, sur les quelques kilomètres de littoral coincés entre Croatie et Italie se trouve une ancienne petite ville, Piran, qui ressemble d’ailleurs quant à sa topographie à ses deux voisines croates plus australes, Porec et Rovinj, formant une petite péninsule s’avançant dans les eaux de l’Adriatique. La ville possède un riche patrimoine médiéval et de charmantes ruelles tortueuses.

la belle place Tartini, où se trouvait avant le port de pêche de la ville.
la belle place Tartini, où se trouvait avant le port de pêche de la ville

Bord de mer

La ville de Piran tire son nom du mot grec « pyr », le feu. A l’époque grecque en effet, un phare situé à l’extrémité de la presqu’île dirigeait les navires vers le proche port de l’actuelle Koper. Tombée sous le giron romain dès le 2ème siècle avant notre ère, Piranum change de mains à plusieurs reprises pour devenir vénitienne au XIIIème siècle. Pirano restera fidèle au Doge cinq siècles durant. Avant de devenir slovène en 1954, Piran fut aussi autrichienne puis italienne. Encore une fois une sacrée histoire…


1
2

1 -l’actuel petit port de Piran

2 - une petite placette le long de la mer, avec la chapelle Saint-Clément, du nom d’un des premiers papes de la Chrétienté…

Vieilles ruelles

La vieille ville de Piran est un dédale de ruelles datant pour l’essentiel du Moyen-­Age. Dès le VIIème siècle, une solide enceinte fut érigée autour de la cité pour la protéger, muraille qui à maintes reprises fut agrandie, en fonction de l’essor de Piran. La belle porte de la photo en dessous fait partie des plus beaux vestiges de ce mur : elle est appelée « porte des Dauphins » avec les trois cétacés gravés au-­dessus. Datée de 1483, son architecture est bien entendu gothique avec ce magnifique et solide arc brisé, qui n’a pas bougé depuis plus de 500 ans.

détail d’une fenêtre gothique

porte des Dauphins

Place du Premier Mai

La place du Premier Mai, ou Vieille place, est le coeur de la ville ancienne. Toutes les rues y conduisent. Jusqu’au XIIIème siècle, c’était le centre administratif. Toute la place est occupée par une vaste citerne, construite après une sévère sécheresse dans les années 1770. A l’avant (photo de gauche), deux allégories de la Justice dominent une volée de marches. A l’arrière (photo de droite), deux enfants reçoivent l’eau tombant des toits à l’aide de grandes gouttières plongeant vers la citerne.



Place Tartini

La vaste place Tartini était autrefois le petit port de pêcheurs du village. Elle est entourée de massifs monuments, tels, sur la photo de gauche, l’hôtel de ville et sur la gauche le palais de justice de style neo­-classique (XIXème siècle). A l’arrière­-plan on aperçoit la statue du compositeur Tartini, natif de Piran.

place Tartini

La Maison Vénitienne est le plus bel exemple de l’époque où Piran était sous la domination de la Sérenissime. Notez le joli balcon et la triple-fenêtre gothique : nous sommes devant une demeure du XVème siècle. La façade rouge porte une inscription : « Lassa pur dir » : « Laisse-les dire ! » et a donné naissance à une légende : on raconte que cette bâtisse a été érigée par un riche commerçant vénitien pour sa belle qui habitait Piran. Suite aux nombreux ragots et médisances des habitants, il aurait inscrit ces mots.

Tartini était un violoniste et un compositeur baroque du XVIIIème siècle, né dans cette petite ville de Piran (italienne à l’époque) et mort à Padoue. Très prolifique, on lui doit près de 300 oeuvres (sonates et concertos) pour violon !

Cloître et église Saint­-François

Le cloître franciscain et l’église Saint-François datent de 1301, mais peu d’éléments ont résisté aux restaurations successives. L’intérieur de l’édifice remonte au XVIIème siècle.


vue sur la ville



Eglise Saint­-Georges

L’église Saint-Georges; bien assise sur une vaste esplanade, domine la mer et la ville de Piran.


[full_width]
Slovénie - Piran, un accès à la mer Slovénie - Piran, un accès à la mer Reviewed by RENOULT on 20 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: