BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Portugal - Coimbra, la tête pensante


Connue essentiellement pour son Université, une des plus anciennes d’Europe, la ville de Coimbra est également un poumon économique et culturel important de l’intérieur du pays. Romaine d’abord, la ville devint durant un siècle, de 1131 à 1255, capitale du Portugal, avant de subir un lent déclin, qui sera stoppé avec la création de la fameuse Université en 1537. De nos jours, Coimbra compte 35000 étudiants pour 150000 habitants.

Université de Coimbra
Fondée en 1290 à Lisbonne avant d’être transférée au XVIème siècle à Coimbra, l’Université de la ville est mondialement connue. Les bâtiments s’organisent autour de la vaste cour de l’ancien palais royal médiéval. Les ajouts sont essentiellement baroques et néo-classiques.

le Monastère de Santa Cruz

Il s’agit d’un monument emblématique de Coimbra, depuis que les deux premiers Rois du Portugal y furent enterrés. Fondée au début du XIIème siècle, à l’extérieur des murs de protection de la ville, elle fut la maison monastique la plus importante des commencements de la monarchie portugaise. Son école, avec sa vaste bibliothèque, était très respectée à l’époque médiévale (Saint Antoine de Padoue y est venu étudier). Santa Cruz était le point de rencontre intellectuel du pays. Pas étonnant que le roi Alfonso Henriques ait décidé d’y être enterré dans le scriptorium. De cette époque primitive il ne reste malheureusement rien. L’édifice fut reconstruit dans la première moitié du XVIème siècle par le roi Manuel.

monastère Santa Cruz Coimbra
la façade du monastère inspiration Renaissance de 1522, de pur style manuélin ; sur la droite, une ancienne chapelle a été transformée en café


1
2
3
4



1 - intérieur de l’église avec sa nef unique
2 - choeur et maitre autel
3 - vue sur les orgues baroques et la belle voûte manuéline
4 - une ancienne chapelle transformée en café… ambiance ambiance !

Sé Velha (la vieille cathédrale)

La cathédrale de Coimbra présente un des plus beaux exemples de style roman du pays. Elle fut érigée dès 1139, donc juste après la fuite des Maures qui occupaient alors la région. Juste après cette Reconquista, on a donc édifié cette cathédrale qui ressemble à une massive forteresse (les temps étaient incertains !) avec de hauts murs crénelés abritant d’étroites fenêtres. Les lourds contreforts sur les côtés permettent de compenser l’angle du terrain, l’édifice ayant été implanté sur une colline.

la massive façade-forteresse de la cathédrale Coimbra
la massive façade-forteresse de la cathédrale


portail roman de la cathédrale
portail roman de la cathédrale
nef de la cathédrale
retable flamboyant

la vieille Université

C’est donc pour l’université de la ville que l’on vient essentiellement à Coimbra, établissement qui vient d’ailleurs, en juin 2013, d’être ajouté sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Après Bologne et la Sorbonne, Coimbra est la troisième ville à se voir dotée d’une Université, d’abord implantée à Lisbonne en 1290 avant d’être transférée ici, avec une bulle papale qui stipulait : « Toutes les disciplines pourront y être enseignées, sauf la magie et l’astrologie ». L’âge d’or est le XVIème siècle, comme dans tout le Portugal d’ailleurs, puis le XVIème, où l’on fait construire la fabuleuse bibliothèque Joanine, splendeur baroque à la gloire du savoir. 

origine de la tenue des étudiants de Coimbra... Aujourd’hui on croise toujours des étudiants qui perpétuent les vieilles traditions : on croise donc les costumes capa e batina, longue et ample cape noire portée lors des grandes occasions (remise de diplômes, début d’année ou encore tous les jeudis, jour de bizutage comme nous avons pu le voir…). Le port de la cape remonte au Moyen-Age : il permettait de ne pas faire de différences entre riches et pauvres. Sous la dictature de Salazar il fut interdit et les jeans prirent la place. Depuis la Révolution des Oeillets en 1975, il est redevenu facultatif (et cher ! à la charge des étudiants).  


1
2



1 - séance de bizutage

2 - la porta Ferrea, en fer, date de 1634 et est décorée de sculptures évoquant l’origine de l’établissement

chapelle Sao Miguel Coimbra
la chapelle Sao Miguel, des XVII et XVIIIème siècles, possède une riche décoration intérieure, faite d’éléments baroques (buffet d’orgues) et d’azulejos traditionnels

bibliothèque Joanina
intérieur somptueusement décoré de la bibliothèque Joanina

Le plus célèbre édifice de Coimbra est sa bibliothèque Joanina, de style baroque, édifiée au XVIIIème siècle sous l’ordre du roi Joao V, qui lui a donné son nom. Trois vastes pièces séparées par des arcs dorés abritent 250 000 volumes traitant de la médecine, géographie, histoire, sciences humaines, sciences, philosophie et théologie. Chaque mur est recouvert de bibliothèques en bois précieux peint ou doré, et les plafonds décorés de peintures. 



salle de l’examen privé Coimbra
La salle de l’examen privé : jusqu’à la seconde moitié du XIXème siècle, on y passait l’examen privé (précédant le doctorat). Elle présente actuellement les portraits des Recteurs de l’Université, du XVIème jusqu’au XVIIIème siècle. Au plafond, comme sur les hauts des murs, on peut voir les emblèmes des Facultés. Les lambris d’ « azulejos », en bleu et blanc, sont de fabrication locale du XVIIIème siècle.


1
2
3
4
5
6

1 - un bel escalier conduit aux parties basses de l’Université
2 - une cour intérieure
3 - péristyle donnant sur la cour principale
4 - une des pièces d’apparat
5 - la vaste salle des Actes où ont lieu les grandes cérémonies rythmant la vie de l’université
6 - une salle de cours

l’Université de Coimbra veille maternellement sur l’ensemble de la ville en dominant le fleuve Mondego

[full_width]
Portugal - Coimbra, la tête pensante Portugal - Coimbra, la tête pensante Reviewed by RENOULT on 17 mars Rating: 5

Aucun commentaire: