BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Namibie - les dunes de Sossusvlei


Le fameux désert du Namib, sur la côte ouest du pays, c’est d’abord une histoire de records : il occupe une superficie de 81000 km², ce qui en fait le deuxième d’Afrique par la taille après le Sahara. Après celui d’Atacama au Chili, c’est le deuxième désert le plus ancien de la planète. Cela ferait 80 millions d’années que les conditions désertiques y sont installées ! Enfin, dernière caractéristique et non des moindres : c’est ici que l’on trouve les plus hautes dunes au monde… Bienvenue dans un monde où le sable est roi !

dunes du désert de Namib
dunes du désert de Namib

Mais d’où vient ce désert ? Et bien petite explication : le responsable s’appelle Benguela. C’est un courant marin d’eau très froide remontant d’Antarctique. Quel rapport avec le désert ? Et bien ce courant refroidit les masses d’air au large des côtes, masses d’air qui, arrivant sur le continent, se réchauffent et créent un anticyclone permanent, créant des brouillards sur la bordure littorale mais aucun nuage au-delà. C’est le même système en Amérique du Sud avec le courant de Humbolt et le désert d’Atacama. Tout n’est pas que dunes de sable au Namib : il existe d’immenses zones plates recouvertes de rochers. En revanche, à Sossusvlei, c’est le paradis du sable, mobile, sur plus de 300 km de long ! Et 300 mètres de hauteur (la Tour Eiffel), soit un record mondial.

dunes de Sossusvlei
Voici un exemple de la taille de certaines dunes de la région ! Il suffit de comparer avec les arbres au pied pour avoir une idée de l’échelle !! Entre ces dunes, une longue dépression permet de suivre le lit de la rivière Tsauchab et de pénétrer au coeur de Sossusvlei.


Pour mieux comprendre, rien de tel qu’une photo satellite (ci-dessous) : le lit de la rivière pénètre au coeur du système de dunes, et les deux photos ci-dessus sont mentionnées. Ce que l’on appelle Sossusvlei est en réalité une dépression, une cuvette salée, remplie d’eau après une forte saison des pluies (quand il pleut). Mais cela arrive, et la cuvette devient alors un lac intérieur. La rivière, quant à elle, se perd progressivement dans le sol.


Dune 45

Dune 45 Sossusvlei
Voici la Dune 45 ! Pas très poétique comme nom, car située à 45 km de Sesriem, l’entrée vers Sossusvlei… Mais c’est une dune magnifique, extra à escalader. Et cette incroyable couleur rouge…

Dead Vlei

Non loin de l’étendue plate de Sossusvlei, derrière un verrou de sable, se trouve une autre dépression, très particulière celle-ci : Dead Vlei. Son histoire est très intéressante : cette cuvette communiquait autrefois avec les autres de Sossusvlei, et recevait donc de temps à autre un apport d’eau douce avec les crues fortes de la rivière Tsauchab. Or, les dunes sont mobiles et ont verrouillé progressivement l’accès à cette cuvette, la privant d’eau… Les arbres qui se plaisaient ici ont séché sur pied et demeurent pour créer un paysage de désolation. Seuls quelques lézards hantent encore Dead Vlei…


Dead Vlei

Trachylepis occidentalis
Trachylepis occidentalis

Dead Vlei
Paysage apocalyptique à Dead Vlei… Les arbres, pris au piège par les dunes, ont rendu l’âme. Ils étendent leurs bras en signe de souffrance, mais rien n’y fait !

On estime qu’ils sont morts il y a plus de 900 ans. Leur couleur noire n’est pas due à un incendie, mais aux brûlures du soleil. Ils ne peuvent pas se décomposer car le climat est trop sec… Ainsi ils resteront pendant encore longtemps les seules sentinelles de cette cuvette…
[full_width]
Namibie - les dunes de Sossusvlei Namibie - les dunes de Sossusvlei Reviewed by RENOULT on 13 mars Rating: 5

Aucun commentaire: