BREAKING NEWS

[5]

Madagascar - Parc d'Anja, paradis des lémuriens


Le parc Anja est une petite réserve de quelques dizaines d’hectares, situé à 12 Km au sud du village d’Ambalavao. Créé il y a quelques années seulement, il est géré par une association villageoise locale. Son cadre montagneux et sauvage annonce le massif de granite et de gneiss d’Andringitra. Anja abrite la population la plus septentrionale du plus fameux des lémuriens : le lémur catta.

montagnes du parc Anja, royaume du Lemur catta
montagnes du parc Anja, royaume du Lemur catta

Les lémuriens habitent la forêt au pied du massif des 3 sœurs : de gauche à droite, Amboalady, Andrarambola et Iandrambaky, qui culmine à 1475 m.
Les lémuriens habitent la forêt au pied du massif des 3 sœurs : de gauche à droite, Amboalady, Andrarambola et Iandrambaky, qui culmine à 1475 m.


parc Anja
parc Anja
parc Anja
parc Anja
parc Anja


La lumière du petit jour sur les hauts plateaux était ce matin là exceptionnelle. Au-dessus, une des étapes de la fabrication des maisons : le séchage de briques. Ici, un enfant qui nous a accompagnés durant la visite.

parc Anja Madagascar
La rencontre avec les lémuriens se fait dans leur habitat rocheux constitué de blocs granitiques à fort pendage. Le lémur catta est parmi les lémuriens le plus à l’aise dans les milieux découverts.

Le premier des lémuriens à nous ravir est l’ Eulemur rufus (le lémur à front roux). Il existe actuellement 75 espèces de lémuriens à Madagascar qui se répartissent en deux grands groupes : les nocturnes et les diurnes. Les lémurs à front roux vivent dans un groupe d’une quinzaine d’individus généralement dominé par une femelle.

Eulemur rufus (le lémur à front roux)
Eulemur rufus (le lémur à front roux)


Eulemur rufus (le lémur à front roux)

Les mâles se reconnaissent à leur couleur gris clair, leur museau noir et le front roux tandis que les femelles ont une fourrure plus brune et la tête grise. Ils se nourrissent essentiellement de fruits.

Et l’incontournable gardien d’Anja : le Lémur catta

Lemur catta
Il est facilement reconnaissable avec sa queue annelée de noir et de blanc. Sa taille peut atteindre 1m de longueur (queue comprise), et il se nourrit de fruits et de fleurs. Sans négliger parfois quelques insectes et petits vertébrés. Et pourquoi pas quelques bananes gentiment proposées !!!

Lemur catta
Il passe sa journée à rechercher de la nourriture dans un environnement aride composé de barres rocheuses pour passer la nuit en sécurité dans une grotte, au sein de son groupe d’une vingtaine d’individus.


Lemur catta
Lemur catta
Lemur catta


Les principaux prédateurs du lémur catta sont, outre les touristes et leurs appareils photos, le Fossa (Cryptoprocta ferox), le plus grand carnivore de Madagascar, quelques oiseaux de proies, des serpents et les chiens errants. Les femelles donnent généralement naissance à un petit chaque année, qui restera accroché au dos de sa mère pendant plusieurs semaines. Malheureusement, le taux de mortalité des jeunes est élevé et seuls 50% d’entre eux atteignent l’âge d’un an.

La visite se termine par la découverte de la chambre à coucher des Catta, immenses cavités naturelles dans lesquelles viennent plonger les racines des ficus centenaires. Non loin de là, des tombeaux enchâssés dans de petites grottes rappellent l’importance du culte des ancêtres chez les malgaches : les lieux des morts sont sacrés, c’est l’un des nombreux fady (interdits) du pays.


Furcifer oustaleti
1
Nephila madagascariensis
2


1 - Furcifer oustaleti

2 - L’immense épeire de Madagascar Nephila madagascariensis.
[full_width]
Madagascar - Parc d'Anja, paradis des lémuriens Madagascar - Parc d'Anja, paradis des lémuriens Reviewed by RENOULT on 15 février Rating: 5

Aucun commentaire: