BREAKING NEWS

[5]

Indonésie - Java, le volcan Semeru (3676m)



Situé à 17 kilomètres au sud du Bromo, le Mahameru, ou « grande montagne », autre nom du Semeru, domine de ses 3676 mètres l’île de Java. Il est considéré par les hindous comme le « père » de tous les autres volcans. Ce que nous avons aimé dans l’idée de gravir le Semeru, c’est son relatif isolement, surtout comparé au sur-­fréquenté Bromo, puisqu’il faut trois jours pour faire l’aller­-retour. Surtout, arriver au sommet permet de jouir d’un splendide panorama et d’observer de très près les explosions de cendre.

panache de cendre vu depuis le bas du dôme


1
2

1 -  La première journée est une longue marche harassante pratiquement entièrement en jungle. Le poids du sac et la chaleur furent difficiles. Le chemin approche du pied du volcan en faisant le tour de nombreuses collines et l’on a l’impression de ne jamais en voir le bout. La traversée de cette vaste clairière – marécage est une occasion unique pour faire le point sur la distance qu’il reste à parcourir ; et d’admirer les fameuses explosions.
2 - Vue sur le cône de cendres du Semeru. Le violent vent qui souffle au sommet pousse le panache à toute vitesse. Le camp du soir s’est fait sur le cône même, sous couvert forestier, 800 mètres sous le sommet.

Une explosion au sommet du Semeru.

Arrivée au sommet au point du jour ; nous avons mis la (petite) tente au pied du dôme de cendre et avons assez bien dormi malgré le peu de place (trois dans une tente de deux…). Le lever fut difficile, à minuit !! Dehors un vent GLACIAL ! Ca donnait vraiment pas envie de sortir ! Il a fallu se motiver, mettre le maximum de vêtements (je me souviens avoir même roulé autour du corps ma couverture de survie et mon sac à viande tellement il faisait gla gla). S’en est suivi certainement la montée la plus pénible que j’ai jamais faite jusqu’à présent. Chaque pas était une torture, sur un sol qui se dérobait sans cesse : un pas pour redescendre de deux. On a mis plus de trois heures pour 800 mètres très raides, un record de lenteur. Faut dire que les rafales de vent glaciales et l’altitude relativement élevée (près de 4000 mètres) n’étaient pas là pour favoriser la tâche. Toutes les cinq minutes on s’asseyait les fesses dans la cendre pour faire une pause, mais très vite on se gelait alors il fallait repartir. Je crois que tout seul j’aurais abandonné. Erreur tant le spectacle au sommet fut exquis…


1
2
3

1 - Ali et moi au sommet, les pieds non dans de la neige mais dans de la cendre. Une mer de nuages tout autour de nous et le soleil qui commence à poindre. Il ne reste plus qu’à attendre (pas bien longtemps) les explosions.
2 et 3 - spectacle absolument unique des explosions au Semeru. Je ne pensais pas qu’un jour je pourrais observer d’aussi près des panaches de volcans explosifs. La colonne monte avec une vitesse impressionnante. C’était bizarre d’observer comme ça la chaleur de la Terre alors qu’on avait si froid !!

On ne se lasse pas de voir les panaches ! Un spectacle en forme de clou du voyage dans le pays le plus volcanique au monde !

Et voilà l'explosion vue du sommet... ça décoiffe ! 
[full_width]
Indonésie - Java, le volcan Semeru (3676m) Indonésie - Java, le volcan Semeru (3676m) Reviewed by RENOULT on 01 février Rating: 5

Aucun commentaire: