BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Inde - une merveille nommée Khajuraho



Khajuraho est un village du Madhya Pradesh situé à 620 kilomètres au sud-­est de Delhi. C’est l’une des toutes premières destinations touristiques du pays : les temples de Khajuraho sont mondialement connus, pour leurs qualités artistiques bien entendu, mais aussi pour leurs nombreuses sculptures érotiques…

Détail d’un temple montrant la profusion de sculptures littéralement envoûtante !

un des nombreux temples hindou de Khajuraho, le Lakschmana

Les temples de Khajuraho suivent tous le style architectural appelé Panchayatana : le sanctuaire est consacré à cinq divinités : Shiva, Vishnu, Devi, Surya et Ganesh. Une de ces cinq divinités est placée dans le grand temple du centre, et les quatre autres se trouvent dans de petits temples adjacents. Ce n’est bien sûr pas la même divinité qui occupe toujours la place centrale


1
2

1 - sculpture du Dieu Ganesh
2 - détail

Quelques exemples de l’incroyable profusion de sculptures qui scotche littéralement le visiteur ! La ville fut autrefois la capitale du royaume des Chandela, une dynastie hindou qui gouverna l’Inde du Xème au XIIème siècle. La construction des temples prit un siècle, de 950 à 1050. Le site entier fut à l’époque entouré d’une muraille de protection. Aujourd’hui, sur les 80 temples hindous qui furent construits, il n’en reste que 22 relativement bien conservés sur un territoire de 21 km². Depuis leur redécouverte au XIXème siècle, ils fascinent par leurs détails relatant la façon de vivre durant l’époque médiévale.

profusion du décor…


1
2

1 - détail d’une frise
2 - Sylvain sort d’un des nombreux temples

Magnificence des temples

Pourquoi l'érotisme ? Si Khajuraho est tellement réputée dans le monde entier, c’est aussi, il faut bien le dire, pour ses sculptures érotiques qui ornent certains temples. Il ne faut toutefois pas perdre de vue que ces scènes sexuelles ne représentent que 10% des sculptures totales qui, elles, relatent la vie quotidienne de l’Homme : musique, travaux des champs, femmes qui se coiffent etc… L’érotisme est un acte accompli entre les mortels. Les Dieux, eux, sont toujours représentés entièrement vêtus. De plus, on ne trouve ces scènes que sur les murs extérieurs, jamais à l’intérieur dans la demeure des dieux. Cela veut dire que les humains doivent abandonner leur enveloppe charnelle et leurs désirs sexuels s’ils veulent approcher l’âme pure divine. Toujours est-il que lors de la « découverte » du site au XIXème siècle, ce fut un scandale de voir les dépravations de ces Indiens dans toutes ces positions inconvenantes ! Plus tard, les mœurs évoluant, on a mieux compris l’érotisme des temples de Khajuraho, que l’on peut lire à trois niveaux : – tout en bas, au niveau du sol, c’est le monde des humains « normaux » : ils se livrent à un amour bestial, entre eux ou parfois même avec des animaux (voir les deux photos de ci-dessous). Un éléphant détourne la tête pour regarder la scène à sa gauche, comme pour dire : « c’est bien bestial tout ça ! ». – au niveau intermédiaire , c’est le monde des adeptes du tantrisme, courant de l’hindouisme dans lequel les disciples, menés par un gourou, célèbrent le moment de la création à travers l’acte sexuel. Le sexe est une voie de libération de la condition de mortel, ce qui implique des positions sexuelles hors du commun, qui exigent des compétences physiques qui sont au-delà de la pratique sexuelle ordinaire. – au niveau supérieur, c’est le monde des Dieux : des positions sensuelles, mais pas d’accouplement.





Chouette promenade au­-delà du petit village de Khajuraho. Il ne faut pas hésiter à pousser jusqu’aux autres temples plus éloignés, la campagne est belle et les gens toujours prêts à discuter. Durant l’orage qui s’est abattu cet après­-midi-là, nous gardons l’excellent souvenir d’un long entretien avec un indien dans le temple que l’on voit photo ci­-dessous.


1
2
3
4
5


1 - restauration d’un temple avec des moyens du bord. Le site de Khajuraho est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

2 - un temple de l’autre côté du village
3 - dans le village, une frise millénaire sert de banc devant une maison…
4 - jeux d’enfants
5 - le calme de Khajuraho – village

un bel orage se prépare

Chutes de Ranah

Une sympathique balade à faire depuis le village, les chutes de Ranah, à une quinzaine de kilomètres sur une piste en terre.


1
1 - la chute d’eau peut venir même où l’on ne l’attend pas…

Il est temps de partir, avec un bus dans un sacré état qui doit nous conduire vers Varanasi (Bénarès)…
[full_width]
Inde - une merveille nommée Khajuraho Inde - une merveille nommée Khajuraho Reviewed by RENOULT on 01 février Rating: 5

Aucun commentaire: