BREAKING NEWS

[5]

France - le château royal de Fontainebleau



Fontainebleau est un château et demeure royale de style essentiellement Renaissance, qui servit d’habitation à de nombreuses têtes couronnées de France, depuis François Ier, qui en fit sa résidence principale, jusqu’à Napoléon III. Nous sommes à 60 km de Paris, au coeur d’une vaste forêt domaniale. Visiter Fontainebleau permet de toucher la vision voulue par François Ier : faire de la France une nouvelle Rome. Lui, si féru de la Renaissance outre-alpine, a tout pensé italien : les jardins, mais aussi les décors, l’architecture… C’est de cette époque que naquit la célèbre école de Fontainebleau, qui permit à la peinture française de prendre un véritable essor. Pour toutes ces raisons, le château est un haut lieu de l’Histoire, et est par ailleurs inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

la construction du château de Fontainebleau s’est étalée sur plusieurs siècles, mais c’est le style Renaissance qui le caractérise surtout, une patte voulue par l’habitant le plus illustre du monument, François Ier

la patte de François Ier...  Si le château existait avant la venue de François Ier, et s’il a continué après à être agrandi, notamment par Henri IV, c’est véritablement sous son règne qu’il a le plus été transformé, passant d’un édifice féodal à une vaste demeure de style Renaissance, en faisant une vitrine du renouveau artistique souhaité en France. Délaissant Blois, il souhaite se rapprocher de Paris et venir y faire des parties de chasse en charmante compagnie : à envie si haute, solution radicale, puisqu’il fait entièrement raser l’ancienne forteresse ! Il fait venir des artistes italiens pour son projet pharaonique.

 cour du cheval blanc

On pénètre dans le château via la vaste cour du cheval blanc, anciennement une basse-cour qui devint vite un lieu de réception et de parade. Elle est entourée d’ ailes de trois côtés et est fermée sur le quatrième par une grille dorée. Elle tire son nom d’une réplique en plâtre de la fameuse statue équestre de Marc-Aurèle installée sur la place du Capitole à Rome, qui était placée ici au XVIème siècle avant de disparaître. C’est depuis cette cour que l’on voit le fameux escalier en fer-à-cheval.

la cour d’honneur, dite du cheval blanc, avec au fond au centre l’escalier en fer-à-cheval

un centre des arts...  François Ier est comme un poisson dans l’eau à Fontainebleau : il y fait entrer des toiles de maîtres italiens, fin collectionneur qu’il est, ainsi que de célèbres sculptures. Citons dans le désordre la Joconde ou la Vierge au rocher de Leonard de Vinci, la belle jardinière de Raphaël, le Laocoon ou l’Apollon du Belvédère… le pape lui offre également beaucoup d’oeuvres. Fontainebleau devient le miroir de l’Italie florissante. L’ancêtre de la bibliothèque nationale est même créée dans une aile de l’édifice, si bien que le célèbre Vasari sera amené à comparer Fontainebleau à, tout simplement, une « nouvelle Rome". 

 les intérieurs

Commençons par le plus spectaculaire avec la galerie François Ier, charnière principale du château, d’une longueur de 60 mètres et richement décorée par le Roi, qui pouvait en l’empruntant relier ses appartements à la chapelle de la Trinité. C’est une profusion italienne de stucs, lambris, peintures, fresques, et l’on ne sait où donner de la tête. Toutes les scènes sont mythologiques mais allégoriques : elles mettent en lumière le bon gouvernement réalisé par le monarque.

la galerie François Ier est la pièce la plus spectaculaire du château

La voûte de l’actuelle chapelle de la Trinité remonte à Henri IV et les peintures sont des ajouts ultérieurs. C’est ici que s’est marié Louis XV.

la chapelle de la Trinité

la chambre à coucher d’Anne d’Autriche

la bibliothèque, ou galerie de Diane

la vaste salle de bal


1
2
3
4
5
6
7
8
9

1 - galerie des assiettes
2 - détail de la galerie des assiettes
3 - autre vue de la galerie François Ier
4 - le gros salon dont les murs sont couverts de tapisseries des Gobelins
5 - plafond de la salle de bal
6 - détail de la salle de bal
7 - chapelle haute Saint- Saturnin
8 - plafond de la chapelle Saint-Saturnin
9 - la salle du trône

les jardins

Les jardins sont vastes et ont été réalisés en plusieurs étapes. Au pied du château se trouve le grand parterre, créé par François Ier puis redessiné par André Le Nôtre. Juste à côté, le vaste étang des carpes, qui contient… des carpes centenaires, dont les premières ont été offertes à Henri IV. Il possède un pavillon en son centre (voir première photo de l’article). C’est Henri IV qui fit creuser le grand canal de 1,2 km afin de proposer des divertissements à la cour : précédant de 60 ans celui de Versailles, on pouvait y faire, entre autres, de la barque. Enfin, le jardin anglais, d’aspect plus sauvage avec sa rivière artificielle, est beaucoup plus récent, aménagé par Napoléon Ier.

les jardins de Fontainebleau au niveau du Parterre

le grand canal creusé par Henri IV


1
1 - le Parterre
[full_width]
France - le château royal de Fontainebleau France - le château royal de Fontainebleau Reviewed by RENOULT on 22 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: