BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Etats-Unis - Lone Pine et Alabama Hills, Californie


A quelques kilomètres du typique village de Lone Pine, qui nous renvoie aux films de cowboys, se trouve un site très sympa, dans lequel vous pourrez être quasiment seuls : les Alabama Hills. Ces
collines font partie de l’extrémité orientale de la Sierra Nevada, et ont servi de décor naturel à bon nombre de films, plus de 150, essentiellement des westerns. En arrière plan de ce chaos de boules granitiques se détache le Mont Whitney, plus haut sommet des Etats-unis hors Alaska.

Le Mont Whitney s’inscrit parfaitement au coeur d’Alabama, ou Mobius Arch.

Alabama Hills

Quand on pénètre dans les collines, on ne peut se douter qu’elles ont la même histoire géologique que les hauts versants abrupts de la Sierra Nevada : ici, ce ne sont que des boules de granite ocres, des chaos labyrinthiques à perte de vue. C’est encore une fois l’érosion qui a travaillé dur. Le nom Alabama est un hommage donné au XIXème siècle par les Confédérés pour rappeler le navire de guerre éponyme qui fut coulé au large des côtes de Normandie en 1864. Il y a en fait deux types de roches dans les collines : une métamorphique orangée d’origine volcanique très ancienne, et l’autre, un granite plus récent, 90 millions d’années, qui s’est altéré en grosses boules. De nombreuses arches naturelles sont également à découvrir.

chaos granitique des Alabama Hills

Parmi les petites boucles à faire à pied, on vous conseille l’arche la plus célèbre du secteur, Alabama, ou Mobius Arch. Il vous faudra simplement 20 minutes AR sur un sentier très facile pour la trouver (bien indiqué). De l’arche, vous aurez le loisir de crapahuter sur les magnifiques roches ocres. Et, encore une fois, il n’y aura pas foule !

Alabama Arch : vous pourrez aller sous l’arche en grimpant un petit peu !

sur le chemin de l’arche… prévoir de l’eau et un chapeau en été, température supérieure à 40°C !


1
1 - un lézard se dore la pilule sur les rochers

Lone Pine

A une altitude de 1100 mètres, le petit village de Lone Pine sera votre dernière étape si vous continuez vers le Sud et son Death Valley National Park. En 1872, la quasi totalité des maisons a été détruite lors d’un important tremblement de terre. Il faut prendre son temps pour parcourir la rue principale avec ses façades en bois, pour une plongée au temps des cowboys : la ville a accueilli un nombre considérable de tournages. Et puis vous aurez une vue imprenable sur le mont Whitney, qui domine de 3000 mètres la vallée !

la rue principale de Lone Pine avec ses façades typiques



Le Mont Whitney est un sommet important puisqu’il constitue le point culminant des 48 Etats contigus du pays. Autrement dit, seuls les sommets d’Alaska sont plus hauts. Il mesure 4410 mètres et possède une face bien plus abrupte de ce côté Est que de l’autre (qui appartient au passage au Parc National de Sequoia). Ceci est dû à la faille qui court au fond de la vallée d’Owens et qui, par tremblements de terre successifs, est responsable de la surrection de la Sierra Nevada.
[full_width]
Etats-Unis - Lone Pine et Alabama Hills, Californie Etats-Unis - Lone Pine et Alabama Hills, Californie Reviewed by RENOULT on 16 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: