BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Etats-Unis - Capitol Reef National Park, Utah


Moins fréquenté que d’autres car plus excentré (la plus proche ville est à… 500 kilomètres), le parc national de Capitol Reef vous embarque dans ses paysages rouges magnifiques. Il tire son nom de son origine géologique : certaines roches sont issues d’un ancien récif (Reef) corallien présent dans les mers chaudes qui occupaient la zone il y a quelques d’années… Le secteur, isolé et marqué par un climat semi-aride, a néanmoins attiré les amérindiens dès le VIIème siècle, qui pratiquaient la chasse et la cueillette (on peut d’ailleurs voir dans le parc de magnifiques pétroglyphes). Plus tard, et comme partout en Utah, ce sont les Mormons qui sont venus s’installer à Capitol Reef. L’ouest de l’entrée du parc amènera son lot de surprises géologiques, tandis que l’oasis de verdure de Fruita marque le départ d’une route vers le Sud. Nous terminerons par une randonnée pour aller admirer l’arche naturelle de Hickman.

Les abords de Capitol Reef annoncent la couleur : rouge !

Commençons comme de coutume par planter le décor géologique : car si Capitol Reef est si spectaculaire, c’est que le Temps a joué en sa faveur et concocté une mixture gagnante. Tout commence entre le Permien et le Crétacé, il y a fort fort longtemps donc, à une époque où la région était recouverte de mers, de marais, puis de déserts, avec à chaque fois des sédiments qui se sont déposés. Pourquoi de tels changements ? Et bien parce que Capitol Reef a voyagé ! Et gratuitement en plus ! Au début de notre histoire, la zone était au niveau de l’Equateur avec une mer chaude. Puis, tectonique des plaques oblige, voyage vers le Nord de climat tropical et marais un peu partout. Puis, continuation en douceur vers la zone actuelle, marquée par un climat aride, donc déserts. Tout le sable déposé durant cette période désertique est à l’origine du grès Navajo qui symbolise tant les paysages de l’Utah et du Colorado.

Chimney Rock, à l’ouest de l’entrée, est un bel exemple des structures que l’on trouve à Capitol Reef. Ici du grès rouge de la formation Moenkopi (Trias 240 millions d’années).

Il y a 70 millions d’années arrive le grand plissement de la croûte terrestre sur 160 kilomètres, appelé le Waterpocket Fold, qui suit du nord au sud tout le parc. C’est cette déformation tectonique qui a mis à jour les sédiments enfouis en couches successives, permettant désormais à l’érosion aérienne de jouer sa part du rôle (avec l’eau essentiellement, même si le climat est désertique, le vent ayant ici un rôle faible). Ce pli monoclinal, comme les géologues le nomment, est dû à une faille qui joue le rôle d’élément déclencheur.

Les falaises de grès de Capitol Reef.


1
2


1 - Twin rocks, deux rochers jumeaux en forme de champignon à l’ouest de l’entrée.
2 - vers Chimney Rock

Goosenecks Overlook

Voilà une toute petite marche de 20 minutes aller-retour qui vous proposera une vue plongeante sur les méandres (gooseneck = cou de l’oie, un terme que l’on retrouve pour bon nombre de méandres dans la région) de la rivière Sulphur Creek plusieurs centaines de mètres en contrebas. Attention d’ailleurs à ne pas trop vous éloigner du marquage, les falaises plongent sec ! Pour ceux que la géologie intéresse, sachez qu’en regardant au fond du canyon, vous observez les plus anciennes roches du parc national : 290 millions d’années (Permien). Le grès au niveau de la rivière est… blanc ! à cause de la décoloration des hydrocarbures. Ces grès ont été formés par transformation des dunes côtières soumises à des inondations périodiques par les eaux marines.

vue du canyon de la rivière Sulphur : on distingue par endroits le grès blanc

en marchant le long du rebord du canyon


1
2
3

1 - une partie du méandre
2 - The Castle avec ses murailles de grès
3 - autre vue du Castle

Fruita et pétroglyphes

L’entrée du parc se situe à la confluence de la rivière Sulphur et de la Fremont : cet endroit idyllique, sous les arbres, fut occupé en 1880 par Nels Johnson, un mormon qui construisit sa maison avant d’être rejoint par d’autres qui établirent de petites fermes et plantèrent des vergers, faisant de Fruita un vrai oasis. Les vergers existent toujours et sont gérés par le Parc : abricots, pêches, poires et pommes se ramassent même à certaines saisons. Mais les Mormons n’étaient pas les premiers à trouver la zone intéressante ! Du VIIème au XVIème siècles, les amérindiens de la culture Frémont vivent dans des habitations semi-troglodytiques, se nourrissent de cueillette et de chasse avant de cultiver le maïs et la courge non loin de la rivière. Ils ont réalisé des pétroglyphes sur les dalles environnantes pour représenter leur façon de vivre, mais également des animaux qui les côtoyaient comme des cerfs, des oiseaux ou des lézards. On ne s’explique pas vraiment leur disparition de la vallée, peut-être des raisons climatiques qui les auraient poussés ailleurs.

l’oasis de Fruita conserve des vestiges des premiers Mormons installés au niveau de la confluence

des pétroglyphes des Amérindiens de la culture Frémont non loin de Fruita

Capitol Reef Scenic Drive

Cette route goudronnée jusqu’à Capitol George fait une quinzaine de kilomètres qu’il vous faudra faire en aller-retour. Elle permet de voir de plus près les falaises de cette immense faille de Waterpocket Fold.

des formations géologiques exubérantes



Hickman Bridge Trail

Peut-être la plus belle randonnée facile à faire dans le parc. Compter 1h30 – 1h45 pour cette boucle qui permet d’admirer le Capitole, cette formation rocheuse qui a donné son nom au parc, et de passer sous la grande arche en grès de Hickman. Apporter beaucoup d’eau, ça cogne en été et il y a très peu d’ombre. Le parcours est varié et agréable, plus difficile à l’aller car ça grimpe.

au départ de la rando, on longe la rivière Frémont qui apporte l’eau nécessaire à l’établissement de toute civilisation

L’arche Hickman fait 40 mètres de longueur et 37 de hauteur. Elle a été nommée en hommage à M Hickman, un directeur d’école local. L’arche est en grès dit Kayenta, qui alterne des couches solides et d’autres plus friables.

La montagne à la forme particulière à gauche est le Capitole, qui a donné son nom au parc. Il ressemblerait au Capitole de Washington…



[full_width]
Etats-Unis - Capitol Reef National Park, Utah Etats-Unis - Capitol Reef National Park, Utah Reviewed by RENOULT on 12 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: