BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Croatie - Parc national de Krka


Le parc national de Krka étend ses 109 km² à quelques kilomètres seulement de Sibenik. Il est traversé par la rivière du même nom qui se fraie un chemin à travers le karst jusqu’à l’Adriatique. La Krka offre aux visiteurs de belles chutes d’eau, passant de bassins de travertin en bassins. Ses eaux limpides abritent de nombreuses espèces de poissons, dont dix endémiques, beaucoup de batraciens, reptiles, oiseaux.

des sept cascades du parc, celles de Skradinsky sont les plus en aval, et les plus spectaculaires également

chutes de Skradinsky

Les chutes d’eau du parc, et, plus généralement, de toute la région dalmate, ont été creusées dans le calcaire, plus exactement du travertin, roche sédimentaire de couleur blanche quand elle est pure. Le travertin tire son nom de la ville romaine de Tibur (Tivoli aujourd’hui) qui comptait de nombreuses carrières de cette roche. Il se forme par dépôt de calcaire sur de la végétation à l’embouchure de certaines sources ou petites cascades. Le carbonate précipite à cause de l’action des végétaux et des turbulences de l’eau. La végétation repousse alors sur cette nouvelle surface, et le processus peut recommencer. Le travertin a abondamment été utilisé dans l’Antiquité ou la Renaissance pour la construction de bâtiments : le Colisée ou les arcs de triomphe, à Rome, en sont constitués.

Une grande partie de la visite se fait en progressant sur des passerelles de bois, comme à Plitvice, ce qui permet d’être totalement à la surface de l’eau et de profiter du cadre.


1
2
3
4



1 - de nombreux recoins calmes précèdent des zones où le courant reprend ses droits
2 - les poissons se régalent dans un parc où la pêche est interdite
3 - vue sur les larges bassins de travertin situés en contrebas des chutes de Skradinsky
4 - un cygne admire le paysage


passerelle en bas des chutes principales


Les chutes de Skradinsky sont les plus nombreuses de la Krka. Elles sont situées à 49 km de la source de la rivière, et si le travertin a autant été déposé ici, c’est parce que les eaux ont reçu un peu plus haut en amont l’aide d’un autre cours d’eau, la rivière Cikola. Il y a en tout 17 sauts successifs, sur une largeur de 800 mètres, la rivière perdant au bout du compte 46 mètres de dénivelé.



chutes de Skradinsky

chutes de Skradinsky

Plusieurs moulins à eau, qui durant des siècles utilisèrent la force du courant, ont été restaurés. Ils font partie de l’héritage culturel de la région de Sibenik, et remontent aussi loin que le XIIIème siècle, lorsqu’ils sont mentionnés pour la première fois. Ceux que l’on observe aujourd’hui, qui furent édifiés à l’emplacement même de ces moulins du XIIIème, remontent au XVIIIème siècle ; il n’est pas étonnant qu’ils soient en… travertin, avec un mortier d’argile et de calcaire. Les toits étaient en bois ou en dalles de pierre.


Il faut imaginer que durant plusieurs siècles, les moulins placés tout au long de la rivière Krka ont servi à concasser les céréales de tout le pays, de l’Istrie jusqu’à Dubrovnik !

moulin à eau


partie Nord

1
2
3

1 - dans la partie nord du parc, au milieu de la rivière, se trouve un petit îlot, Visovac, avec son monastère franciscain remontant au XVème siècle
2 - En 650 mètres de longueur, pour 450 de large, la rivière perd 22 mètres et se faufile dans tous les sens, créant une multitude de gours calcaires sur les bords desquels pousse la végétation. C’est vraiment curieux.
3 - nous retrouvons une fois de plus les moulins installés tout au long de la rivière

Nous voici au niveau des sixième chutes, Roski slap, qui atterrissent dans le grand lac de Visovac. Un incroyable escalier a été aménagé pour offrir un beau point de vue sur l’amont du lac, avec sa quantité impressionnante de petits bassins de travertins.

escaliers à Roski slap

une cascade à Roski

arc-en-ciel à l’entrée du parc
[full_width]
Croatie - Parc national de Krka Croatie - Parc national de Krka Reviewed by RENOULT on 01 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: