BREAKING NEWS

[5]

Croatie - Mljet, l’île nature...


La Croatie compte un nombre hallucinant d’îles, et le voyageur n’a que l’embarras du choix. Nous avons opté pour celle de Mljet pour le côté nature et authentique. Car Mljet est un joyau encore bien préservé, occupé dans sa partie occidentale par un grand parc national que nous sommes allés visiter. Par ailleurs, l’accès est des plus aisés depuis la presqu’île de Peljesac, à quelques kilomètres au sud du village fortifié de Ston.

les endroits propices à la baignade sont légion sur Mljet, comme ici en plein coeur du parc national dans les eaux salées du lac intérieur

côte nord de Mljet

L'île est située à quelques kilomètres au large de la péninsule de Peljesac, que l’on aperçoit au loin sur les photos ci-dessous. D’une longueur de 37 kilomètres pour une largeur moyenne d’un peu plus de trois kilomètres seulement, c’est une île sauvage recouverte à plus de 80% par la forêt ! Connue des grecs qui la nommaient « Melita » (miel – le nom a ensuite été déformé pour arriver à Mljet), elle est constituée de calcaire et de dolomite. Notons que la totalité des grottes est située sur le côté
extérieur de l’île, vers le grand large, qui possède de hautes falaises, tandis que la côte intérieure, tournée vers la presqu’île, est sujette à l’érosion provoquée par le fort vent bura. C’est d’ailleurs de ce côté que l’accès à l’île est le plus facile.


En parlant des grecs, signalons que d’après de nombreux historiens, ce serait peut-être là, dans une des nombreuses grottes de la côte, qu’Homère aurait situé l’antre de Calypso, ayant retenu auprès d’elle plusieurs années le héros Ulysse de retour de Troie.

paysages enchanteurs de carte postale, l’île mérite bien son nom d' »île verte », mais il faudrait rajouter baignée de bleu

paysage de Mljet, côte nord

Parmi la végétation dense de l’île, on trouve de nombreux pins d’Alep. Une seule route permet
de traverser l’île d’est en ouest, offrant des vues dégagées saisissantes sur la côte.

Parc national de Mljet

Dans la partie occidentale de l’île, le parc national est à visiter absolument. Il fut créé en 1960. Il faut laisser la voiture dans un vaste parking, s’acquitter du droit d’entrée et marcher jusqu’aux deux lacs salés qui en forment le coeur. Ci-dessous, le grand lac, ou Veliko Jezero, avec ses 145 hectares et 46 mètres de profondeur. Ces deux lacs ont attiré des géologues du monde entier car ils sont très curieux. En effet, stricto sensu, ce ne sont pas des lacs, car ils communiquent avec la mer par deux très étroits chenaux. Mais ce ne sont pas non plus des lagons, car ils sont beaucoup trop profonds… on parlera alors de lacs marins. Ils ont pris place dans deux profondes dépressions karstiques, des dolines, formées à une époque glaciaire où le niveau de la mer était beaucoup plus bas qu’actuellement.


1
2
1 et 2 - Veliko Jezero, grand lac

Au coeur du grand lac se trouve une minuscule île occupée par un monastère dominicain et une église du XIIème siècle.

Ce monastère fut par la suite, au fil des siècles, agrandi et surélevé avec des forteresses et tours. L’îlot Sainte-Marie est devenu l’emblème du parc.

vestiges du monastère dominicain


1
2
3

1 - vestiges du monastère dominicain
2 - petit lac Malo Jerezo
3 - grand lac
[full_width]
Croatie - Mljet, l’île nature... Croatie - Mljet, l’île nature... Reviewed by RENOULT on 01 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: