BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Belgique - Bruges, la Venise du Nord


Bruges, la Venise du Nord en raison de ses nombreux canaux qui encerclent ou traversent la ville, est magique, tellement reposante et romantique. On aime flâner dans cette ville au riche patrimoine, avec les nombreuses façades d’origine, les restes de forteresses ou de moulins. Ce n’est pas un hasard si Bruges fait partie des villes classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

une vue enchanteresse de Bruges, dont les maisons se reflètent sans cesse dans les canaux

Ezelpoort

Ezelpoort, une des anciennes portes qui entourent la vieille ville. Bruges débute son histoire au Moyen-Age où elle est une place-forte, avant de vite devenir, au XIIème siècle, un port. Dès lors, les échanges commerciaux avec d’autres ports importants d’Europe vont lui permettre de prendre un essor rapide : les marchands de Gênes, Venise, Florence, ou portugais, font escale à Bruges. Les liaisons avec le Levant permettent l’importation d’épices. A la fin du moyen-âge, elle devient la ville la plus riche d’Europe du Nord grâce au commerce de la draperie. Ensuite, ce sera la chute de la ville, due en partie à l’ensablement de la rivière qui la borde, bouchant l’accès à la mer : désormais, c’est Anvers qui dominera les Flandres.

Ezelpoort


1
2

1 - détail d’Ezelpoort
2 - un des nombreux canaux qui ont valu à la ville le surnom de « Venise du Nord »

le Beffroi avec ses 366 marches


1
2
3

1 - La place du Marché avec ses belles façades flamandes en brique
2 - Deux boutiques résument les deux spécialités les plus réputées de la ville : la dentelle et le chocolat !
3 - la boutique de chocolats

L’hôtel de ville datant de 1376

Eglise du Saint-Sang

L’église médiévale du Saint-Sang s’ouvre sur la place du Marché. Le Saint-Sang renvoie au mystère du Graal et à la coupe de la Cène. Quelques gouttes de Saint-Sang furent rapportées de Palestine au XIIème siècle et conservées dans cette basilique.


1 - entrée
2 - la crypte
3 - la Basilique

Quelques-uns des nombreux canaux de la ville… et une chocolaterie !



Ruelles de Bruges, colorées, aux pavés luisants

Béguinage

Le fameux béguinage de Bruges qui, comme d’autres béguinages flamants, accueillait au Moyen-Age les béguines, femmes catholiques veuves ou vierges ayant abandonné toute vie matérielle pour se plonger dans la contemplation et le dévouement aux autres. Celui de Bruges n’abrite plus ces béguines mais des bénédictines qui continuent de rendre au lieu toute sa spiritualité. Les béguines, qui savaient lire et écrire, décriptaient la Bible et se l’assimilaient. Remettant en doute quelques fondements de la religion catholique, comme l’utilité du clergé ou des sacrements, préférant une relation directe à Dieu, elles sont surveillées de près par la Papauté qui les considère comme hérétiques lors des grandes périodes de l’Inquisition. Certaines sont même brûlées vives. Le site de Bruges, autour de son écrin de verdure jonché de jonquilles, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

béguinage de Bruges


Que diriez-vous d’un petit tour de Bruges by night ? C’est tellement romantique…
l’éclairage délicat met en valeur la ville


[full_width]

Belgique - Bruges, la Venise du Nord Belgique - Bruges, la Venise du Nord Reviewed by RENOULT on 17 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: