BREAKING NEWS

[4]

Chélicérates partie 1 : mérostomes, pycnogonides et acariens

 Retour à la liste taxonomique - page accueil des espèces traitées


(Légende : embranchementsous embranchementclasse sous-classeinfra-classesuper ordreordresous-ordreinfra ordre--micro ordresuper famillefamillesous famille)



Arthropoda


Les arthropodes ( du grec ancien ἄρθρον (arthron)  'articulation', et πούς (pous)  'pied' ) sont des animaux invertébrés ayant un exosquelette, un corps segmenté, et des appendices articulés appariés .  Ils se distinguent par leurs membres articulés et leur cuticule constituée de chitine, souvent minéralisée en carbonate de calcium. Le plan corporel des arthropodes se compose de segments, chacun avec une paire d'appendices. Les arthropodes sont à symétrie bilatérale et leur corps possède un squelette externe. Afin de continuer à grandir, ils doivent passer par des étapes de mue, un processus par lequel ils se débarrassent de leur exosquelette pour en révéler un nouveau. Certaines espèces ont des ailes. Ils sont un groupe extrêmement diversifié, avec jusqu'à 10 millions d'espèces.


Arthropoda Chelicerata 


Comme tous les arthropodes, les chélicérates ont des corps segmentés aux membres articulés, le tout recouvert d'une cuticule composée de chitine et de protéines. Le plan du corps  se compose de deux parties : le prosoma et l' opisthosoma, sauf que les acariens ont perdu une division visible entre ces sections. Les chélicères, qui donnent son nom au groupe, sont les seuls appendices qui apparaissent devant la bouche. Dans la plupart des sous-groupes, ce sont de modestes pinces utilisées pour se nourrir. Cependant, les chélicères des araignées forment des crocs que la plupart des espèces utilisent pour injecter du venin à leur proie.

La plupart des espèces reposent sur des poils modifiés pour le toucher et pour obtenir des informations sur les vibrations, les courants d'air et les changements chimiques dans leur environnement. Les araignées chasseuses les plus actives ont également une vue très aiguë.


Arthropoda Chelicerata Merostomata 

Arthropoda Chelicerata Merostomata Xiphosurida


Ils sont plus communément connus sous le nom de limules, ou crabes fer à cheval. Ils sont apparus pour la première fois durant l'Ordovicien. Actuellement, il n'y a que quatre espèces vivantes. 

Le groupe n'a guère changé d'apparence depuis des centaines de millions d'années ; les limules modernes semblent presque identiques aux genres préhistoriques et sont considérés comme des fossiles vivants. La différence la plus notable entre les formes anciennes et modernes est que les segments abdominaux des espèces actuelles sont fusionnés en une seule unité chez les adultes.

Les limules sont célèbres pour leur sang bleu : ils ont des systèmes circulatoires bien développés, avec de nombreuses artères qui envoient le sang du long cœur tubulaire vers les tissus corporels, puis vers deux sinus longitudinaux à côté des branchies. Après avoir été oxygéné, le sang circule dans la cavité corporelle et retourne au cœur. Le sang contient de l'hémocyanine, un pigment bleu à base de cuivre remplissant la même fonction que l'hémoglobine chez les vertébrés, et contient également des cellules sanguines qui aident à la coagulation. 


Arthropoda Chelicerata Merostomata Xiphosurida Limulidae Tachypleinae


Malgré leur nom de crabes fer à cheval, ce ne sont pas de vrais crabes ou crustacés : ce sont des chélicérates, les plus étroitement apparentés aux arachnides, comme les araignées et les scorpions. Les limules vivent principalement dans et autour des eaux côtières peu profondes sur des fonds mous, sablonneux ou vaseux. 

Carcinoscorpius rotundicauda
Carcinoscorpius rotundicauda - Malaisie

rare pour les chélicères, les limules ont deux yeux composés : la fonction principale de ces yeux composés est de trouver un partenaire ; de plus, ils ont deux yeux médians, deux yeux latéraux rudimentaires et un œil endopariétal sur leur carapace et deux yeux ventraux situés sur la face inférieure près de la bouche  ; les scientifiques pensent que les deux yeux ventraux aident à l'orientation du crabe en fer à cheval lorsqu'il nage (sur le dos d'ailleurs)





Arthropoda Chelicerata Pycnogonida 


La classe Pycnogonida comprend plus de 1 300 espèces. Les pycnogonidés ont des corps extrêmement réduits dans lesquels l'abdomen a presque disparu, tandis que les pattes sont longues et griffues. La tête a une longue trompe avec une bouche terminale inhabituelle et plusieurs yeux simples sur un tubercule central. La tête porte également une paire de griffes et une paire d' ovigers sur lesquels les œufs sont portés. Dans l'ensemble, il peut être difficile de dire exactement quelle extrémité d'un pycnogonide est la tête.
Les pycnogonidés peuvent être trouvés des régions intertidales jusqu'à des profondeurs d'environ 7000 m. La plupart sont petites, mais quelques formes d'eaux profondes atteignent jusqu'à 70 cm de diamètre sur les pattes. Ils se nourrissent en suçant le jus d'invertébrés à corps mou à travers une longue trompe. 
Leur taxonomie est encore largement discutée et sera sans nul doute amenée à changer.


Arthropoda Chelicerata Pycnogonida Pantopoda P


L'ordre des Pantopoda contient tous les pycnogonides actuels soit 1 300 espèces.


Arthropoda Chelicerata Pycnogonida Pantopoda Phoxichilidoidea Endeidae Endeinae


Absence de chélicères et de palpes, ovigères présents uniquement chez les mâles.

Endeis spinosa
Endeis spinosa - France 35

corps minuscule, 3mm ; griffe à l'extrémité de chacune des pattes, avec une seconde griffe auxiliaire ; tête se prolongeant par une trompe cylindrique, ne possédant ni palpes ni chélicères ; même s'il est très fréquent parmi les algues et les bryozoaires dont il se nourrit, il est rarement observé dû à sa taille minuscule 


Arthropoda Chelicerata Arachnida


Presque tous les arachnides adultes ont huit pattes, bien que la paire de pattes avant de certaines espèces se soit convertie en une fonction sensorielle, tandis que chez d'autres espèces, différents appendices peuvent devenir suffisamment gros pour prendre l'apparence de paires de pattes supplémentaires. Presque tous les arachnides existants sont terrestres, vivant principalement sur terre. Cependant, certains habitent des milieux d'eau douce et, à l'exception de la zone pélagique, des milieux marins également. Ils comprennent plus de 100 000 espèces nommées, dont 47 000 sont des espèces d'araignées (le reste Opilions, Scorpions et autres).

La première paire de pattes, les chélicères , sert à l'alimentation et à la défense. La paire d'appendices suivante, les pédipalpes, a été adaptée pour l'alimentation, la locomotion et/ou les fonctions de reproduction. Les arachnides se distinguent en outre des insectes par le fait qu'ils n'ont ni antennes ni ailes. Leur corps est organisé en deux parties : le prosoma, ou céphalothorax, et l' opisthosoma, ou abdomen. 


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari


Les acariens sont de minuscules membres de la classe Arachnida ; la plupart mesurent entre 250 et 750 μm, mais certains sont plus gros.  Le plan corporel a deux régions, un céphalothorax (sans tête séparée) ou prosoma, et un opisthosome ou abdomen. La segmentation a presque entièrement été perdue et le prosoma et l'opisthosoma sont fusionnés, seul le positionnement des membres indiquant l'emplacement des segments. 


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes


Les Acariformes sont des acariens, et ils constituent le groupe le plus diversifié d'Acari, avec plus de 30 000 espèces connues (mais peut-être jusqu'à 900 000 espèces au total) dans plus de 300 familles décrites. Ces acariens peuvent être trouvés un peu partout. 


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Endeostigmata


Les Endeostigmata sont pour la plupart des acariens minuscules, globuleux ou bizarrement allongés qui portent de nombreux caractères morphologiques primitifs. On les trouve souvent dans des habitats de sols extrêmes (par exemple, déserts froids et chauds, croûtes microbiennes, bords de mer, sols sablonneux, sols profonds). Le groupe, certainement paraphylétique, sera amené à être révisé.  


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Endeostigmata Eriophyidae


Famille de plus de 200 genres d'acariens qui vivent comme des parasites de plantescausant généralement des galles ou d'autres dommages aux tissus végétaux. Environ 3 600 espèces ont été décrites, mais cela représente probablement moins de 10% du nombre réel existant dans cette famille peu étudiée. Ce sont des acariens microscopiques et sont de couleur jaune à blanc rosé à violacé. Les acariens ressemblent à des vers et n'ont que deux paires de pattes locomotrices, ce qui est considéré comme une adaptation particulière au parasitisme, les autres acariens étant caractérisés par leurs quatre paires de pattes. Leur principale méthode de propagation de la population est le vent.  

Eriophyidae
Eriophyidae - Corse


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes


Vaste ordre d'acariens de plus de 25 000 espèces. Ils sont prostimatiques : leur orifice stigmatique (orifice respiratoire) est antérieur, situé près de la base du rostre.


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Parasitengona 

De nombreux Parasitengona sont relativement gros (pour les acariens standards) et ont une coloration rouge vif. Les autres couleurs incluent le violet, l'orange, le jaune, le bleu, le vert et le marron. Les Trombidia terrestres sont souvent hypertriches, ce qui signifie qu'ils sont couverts de nombreuses soies irrégulièrement disposées


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Parasitengona Erythraeoidea Erythraeidae


Les Erythraeidae sont une famille d' acariens appartenant aux Trombidiformes. Les formes larvaires de ces acariens parasitent divers autres arthropodes, par exemple les opilions, mais les adultes sont des prédateurs libres. Ces acariens ovales sont plutôt gros, généralement de couleur rougeâtre et densément poilus. Les pattes, en particulier les première et quatrième paires, sont longues et adaptées à la course. Ils ont une ou deux paires d'yeux et peuvent être distingués des familles apparentées au microscope par la présence d'une seule griffe sur le tibia du palpe.


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Parasitengona Erythraeoidea Erythraeidae Balaustiinae


Balaustium sp
Balaustium sp - Corse 

 gros acarien rouge avec une ou deux paires d'yeux bien en arrière sur le corps


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Parasitengona Trombidioidea Trombidiidae


Les Trombidiidae, également connus sous le nom d'acariens de velours rouge, sont de petits arachnides trouvés dans la litière végétale et sont connus pour leur couleur rouge vif, signal d'avertissement pour leurs prédateurs. 


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Parasitengona Trombidioidea Trombidiidae Allothrombiinae 


Allothrombium sp
Allothrombium sp - France 72

assez gros pour un acarien ; corps ovale élargi aux épaules ; dense fourrure blanche, parfois grise




Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Prostigmata

Sous-ordre d'acariens appartenant à l'ordre des Trombidiformes, qui contient les membres "suceurs" des "vrais acariens". Taxonomie en cours de révision.


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Prostigmata  Eupoidea Penthaleidae


Penthaleus major
Penthaleus major - France 72 

très petite taille 1 mm (notez le collembole sur la gauche...) ; anus sur le dos entouré d'une tache rouge ; corps sombre et pattes rouges



Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Prostigmata  Eupoidea Rhagidiidae


Rhagidiidae
Rhagidiidae - Corse


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Prostigmata  Tarsonemoidea Tarsonemidae 


Les Tarsonemidae sont une famille d'acariens, également appelés acariens filiformes ou acariens blancsSeul un nombre limité de genres sont connus pour se nourrir de plantes supérieures tandis que la plupart des espèces de cette famille se nourrissent de mycéliums à parois minces de champignons ou éventuellement de corps d'algues.

Tarsonemidae
Tarsonemidae - Corse


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Acariformes Trombidiformes Hydracnidia


Les Hydrachnidiae, également appelés « acariens de l'eau », font partie des groupes d' arthropodes benthiques les plus abondants et les plus diversifiés, composés de 6 000 espèces décrites appartenant à 57 familles. Les acariens d'eau peuvent être de couleur rouge ou orange brillante, ce qui est inhabituel chez les invertébrés d'eau douce, mais ils affichent également des bleus, des verts et des jaunes plus subtils. 

Hydracnidia
Hydracnidia - Corse


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Parasitiformes


Parmi les membres les plus connus du groupe se trouvent les tiques, bien que les Mesostigmata soient de loin le groupe le plus diversifié avec plus de 8 000 espèces décrites. Les Parasitiformes ont une apparence corporelle variée allant de petits (> 0,5 mm) acariens plats et lisses à de grandes espèces (2-3 mm), arrondies. Le dimorphisme sexuel peut se produire avec des différences dans l'arrangement général des sclérites corporels, la modification des pattes mâles utilisées dans les combats et les chélicères mâles utilisés dans le transfert de sperme. Certaines espèces sont phorétiques et sont adaptées à la dispersion sur les insectes avec des adaptations morphologiques et comportementales spécialisées pour les étapes particulières du cycle de vie de son insecte hôte. Les parasites hématophages des mammifères, des reptiles et des oiseaux sont caractérisés par des pièces buccales avec un grand nombre de crochets dirigés vers l'arrière qui sont insérés dans l'hôte pour se nourrir.


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Parasitiformes Ixodida 


La forme, taille et couleur des tiques varient beaucoup selon l'espèce et son stade de développement, mais leur corps est toujours ovalaire et leur tête est prolongée d'un rostre équipé de deux chélicères. Les tiques peuvent supporter des températures juste au-dessus de -18 ° C (0 ° F) pendant plus de deux heures et peuvent survivre à des températures comprises entre -7 et -2 ° C (20 et 29 ° F) pendant au moins deux semaines. Des tiques ont même été trouvées en Antarctique, où elles se nourrissent de manchots. 


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Parasitiformes Ixodida Ixodidae 


Les Ixodidae sont la famille des tiques dures, l'une des trois familles de tiques, composée de plus de 700 espèces. Elles sont connues sous le nom de « tiques dures » parce qu'elles ont un scutum ou un bouclier dur, ce qui manque à l'autre grande famille de tiques, les « tiques molles » (Argasidae). Ce sont des ectoparasites d'un large éventail d'espèces hôtes, et certains sont des vecteurs d'agents pathogènes pouvant causer des maladies humaines. Ils diffèrent aussi par leur cycle de vie : les Ixodidae qui s'attachent à un hôte mordent sans douleur et passent généralement inaperçus, et ils restent en place jusqu'à ce qu'ils s'engorgent et soient prêts à changer de peau; ce processus peut prendre des jours ou des semaines. Certaines espèces partent de l'hôte pour muer dans un endroit sûr, tandis que d'autres restent sur le même hôte et ne tombent qu'une fois qu'elles sont prêtes à pondre leurs œufs.

Dermacentor marginatus
Dermacentor marginatus - Corse

cette tique est présente en Europe et en Asie dans les régions subtropicales et tempérées ; il pique les animaux domestiques comme les moutons et les chèvres mais aussi d'autres mammifères et les humains ; les larves et les nymphes préfèrent les petits mammifères et oiseaux fouisseurs. D. marginatus est un vecteur de plusieurs maladies comme la maladie de Lyme

Dermacentor reticulatus
Dermacentor reticulatus - Corse

 c'est l' espèce type du genre Dermacentor. C'est une tique ornée ; la taille de la femelle varie de 3,8 à 4,2 mm (à jeun) à 10 mm lorsqu'elle est engorgée après s'être nourrie ; le mâle à jeun mesure de 4,2 à 4,8 mm de long ; D. reticulatus se trouve en Europe et en Asie occidentale, généralement dans les zones boisées

Hyalomma dromedarii
Hyalomma dromedarii - Maroc Merzouga 

Ces tiques au corps dur ont une forme largement ovale. La couleur de base va du jaune au rouge-brun. Cette espèce est étroitement associée aux chameaux, qui sont les principaux hôtes des adultes, qui peuvent également parasiter d'autres animaux domestiques. Sur la photo, on voit une femelle gorgée de sang qui venait de se laisser tomber d'un dromadaire. 



Isodes ricinus
Isodes ricinus - Tique du mouton - Corse

comme d'autres espèces d'Ixodes, I. ricinus n'a pas d'yeux et n'est pas orné ; les palpes sont plus longs que larges et un sillon anal se trouve au-dessus de l' anus ;  il a un bouclier dorsal dur qui couvre tout l'opisthosome (abdomen), mais seulement une partie chez les femelles et les nymphes ; les mâles adultes mesurent 2,4–2,8 mm de long ; les femelles mesurent 3,0–3,6 mm de long avant de se nourrir et 11 mm de long lorsqu'elles sont engorgées

Rhipicephalus sp
Rhipicephalus sp - Corse

les espèces sont difficiles à distinguer les unes des autres car la plupart sont assez similaires (75 espèces dans le genre) tandis que les individus d'une espèce particulière peuvent être assez variables ; la plupart des caractéristiques utilisées pour identifier les espèces se rapportent aux spécimens mâles et immatures ; de nombreux Rhipicephalus sp. revêtent une importance économique, médicale et vétérinaire car ils sont vecteurs de pathogènes


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Parasitiformes Mesostigmata


Ils sont de loin le plus grand groupe de Parasitiformes, avec plus de 8 000 espèces réparties en 130 familles. Mesostigmata comprend des formes parasites ainsi que des formes libres et prédatrices. Ils peuvent être reconnus par la seule paire de stigmates positionnés latéralement sur le corps. De nombreux Mesostigmata sont des prédateurs libres d'invertébrés qui vivent dans le sol et la litière, à la surface du sol ou sur les plantes ; il y en a aussi qui vivent en eau douce ; d'autres sont des parasites de vertébrés ou d'arthropodes, des mangeurs de pollen et de nectar dans les fleurs, des mangeurs de champignons ou des saprophages qui subsistent sur de la matière organique morte ou en décomposition.


Arthropoda Chelicerata Arachnida Acari Parasitiformes Mesostigmata Monogynaspida Parasitoidea Parasitidae 


Seule famille de la super-famille Parasitoidea. Relativement gros pour les acariens, leur couleur est souvent jaunâtre à brun foncé. La famille dans son ensemble se nourrit d'une grande variété de micro-arthropodes et de nématodes, les espèces individuelles ayant généralement une gamme de proies plus étroite. La famille comprend deux sous-familles, 29 genres et environ 400 espèces

Pergamasus sp
Pergamasus sp - Corse

corps ovale rétréci vers l'avant ; pointes sur le tectum au-dessus des chélicères ; difficile d'aller plus loin dans l'identification sur photo...



[full_width]

Chélicérates partie 1 : mérostomes, pycnogonides et acariens Chélicérates partie 1 : mérostomes, pycnogonides et acariens Reviewed by RENOULT on 18 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: