BREAKING NEWS

[2]

France - Usson, sur son piton basaltique

Le village d'Usson, dans le Puy-de-Dôme, est une petite cité agréable, classée parmi les "plus beaux villages de France". Marguerite de Valois, surnommée "la Reine Margot" y séjourna durant une vingtaine d'années dans un château surveillé qui fut démoli sur l'ordre du cardinal de Richelieu. Etant donné la configuration du village, perché sur sa butte volcanique qui domine le val d'Allier, on comprend que le cardinal y ait vu une menace potentielle. Reste de nos jours à déambuler parmi les ruelles en pentes qui s'élèvent vers le sommet, d'où vous aurez une vue à couper le souffle sur toute la chaîne des Puys, le Massif du Sancy et les Monts du Livarois. De son époque faste, Usson a conservé des vestiges de la triple enceinte flanquée de tours, ainsi que de grosses maisons en pierre volcanique qui appartenaient à de riches vignerons. 


orgues basaltiques Usson
Le sommet de la butte d'Usson est occupé par de superbes orgues basaltiques qui furent créées lors des premières éruptions volcaniques auvergnates, il y a 20 millions d'années. 


C'est au XIIème siècle que la forteresse érigée par les Comtes d'Auvergne fut construite. A sa place aujourd'hui, on trouve une monumentale statue de la Vierge érigée au XIXème siècle. C'est Louis XI qui décida de transformer le château en prison. Il ne reste de cette forteresse que l'église Saint-Maurice et une des cinq portes d'enceinte de l'ancien village. 

Le panorama depuis Usson est juste exceptionnel ! Il y a de l'espace ! 


Panorama vers la chaîne des Puys depuis le village Usson
Panorama vers la chaîne des Puys depuis le village. 


Pas besoin d'aller bien loin pour récupérer les matériaux de construction : la butte culminant à 634 mètres fournit une grande quantité de basanite, un matériau de choix pour les murs des maisons, qui ont encore conservé leurs gros blocs hexagonaux, formant un parement en nid d'abeille, et cimentés les uns les autres par un mortier de sable et de chaux. 


maisons à Usson
Le parement de pierres hexagonales si particulier du village. 


Marguerite de Valois est donc emprisonnée au château d'Usson sur ordre de son frère Henri III durant la sombre période des guerres de religion. Epouse d'Henri de Navarre, le futur Henri IV, et fille de Catherine de Médicis, elle a longtemps eu une image écornée par des pamphlets très acides. C'est néanmoins une figure incontournable de la seconde moitié du XVIème siècle, et elle a largement été réhabilitée par l'historiographie contemporaine. En 1587, elle négocie les conditions d'une liberté retrouvée et devient châtelaine d'Usson, où elle vivra 19 ans jusqu'à son retour à Paris, et alors qu'elle a divorcé d'Henri IV. Elle sait s'entourer de nombreux artistes qui viennent lui rendre visite, comme Honoré d'Urfé. Peu après son départ, le château sera démoli. 

 

La vieille forge d'Usson, où l'on retrouve le parement de pierres volcaniques.
La vieille forge d'Usson, où l'on retrouve le parement de pierres volcaniques


Les plus belles maisons du village sont celles d'anciens vignerons. La culture de la vigne dans la région est signalée dès le Xème siècle, mais va connaître de nombreuses vicissitudes, à cause notamment du phylloxéra qui ravagera les plants à plusieurs reprises. L'église Saint-Maurice conserve d'ailleurs une statue du Saint protecteur des vignerons, Saint Verny. L'habitation vigneronne se reconnait à son perron ménageant un accès à la cave


Au sommet de la butte, on distingue la statue de la Vierge.

Une belle enseigne en fer forgé. 

La pierre volcanique noire est omniprésente. 

Vue incroyable de n'importe quel endroit du village.



L'église Saint-Maurice fait partie des plus anciens vestiges du village. A un premier édifice roman du XIIème siècle a été adjoint un second au XIVème : la chapelle gothique de la Reine. Le clocher-porte quant à lui fut reconstruit ultérieurement. 

Eglise Saint-Maurice Usson
Eglise Saint-Maurice.

Petite ruelle. 




En haut du village se trouve une magnifique formation basaltique : des orgues. On en trouve à plusieurs endroits en Auvergne, mais celles-ci sont remarquables. 
A cet endroit se trouve un ancien volcan, dominant la plaine. La butte sur laquelle le village a été construit est appelée, en géologie, un dyke, c'est-à-dire le reste du coeur d'une cheminée volcanique dont le dôme a été érodé au fil des siècles. Ce volcanisme auvergnat remonte à 20 millions d'années, lorsque le magma est remonté au gré des faiblesses de la croûte terrestre en suivant un réseau de failles qui parcourt la région. Pour qu'il y ait la formation d'orgues (voir ici aux Etats-Unis un exemple spectaculaire), il faut nécessairement une contraction thermique par refroidissement de la coulée de lave. Il y a création de prismes durant ce refroidissement, perpendiculairement à la surface, donc verticalement le plus souvent. Plus ce refroidissement est lent et plus les prismes seront parfaits. La structure en hexagone est une constante dans la nature, on la retrouve sur la surface des déserts de sel par exemple, ou dans la forme des alvéoles dans un essaim d'abeilles : c'est la figure géométrique qui traduit le mieux l'occupation d'un espace suite aux déformations qui ont eu lieu lors du refroidissement (une accumulation de cercles par exemple aurait l'inconvénient de laisser trop de zones non remplies). 


orgues basaltiques d'Usson
Les très belles orgues basaltiques d'Usson, avec les panneaux explicatifs. 




[full_width]
France - Usson, sur son piton basaltique France - Usson, sur son piton basaltique Reviewed by RENOULT on 18 février Rating: 5

Aucun commentaire: