BREAKING NEWS

[2]

France - Rostudel et le cap de la Chèvre

 Le cap de la Chèvre est la pointe méridionale de la presqu'île de Crozon, cette "croix" s'avançant entre rade de Brest et baie de Douarnenez et faisant face au cap Sizun. C'est un paysage sauvage, avec une côte déchiquetée et grandiose, faisant d'ailleurs partie intégrante du parc naturel régional d'Armorique. L'été, sa lande rase est composée d'une myriade de plantes multicolores, un vrai tapis dévalant vers la mer. Au pied d'un sémaphore, le cap offre une vue, comme on l'imagine, spectaculaire. Un tel emplacement lui a malheureusement valu d'être truffé de constructions militaires lors de la deuxième guerre mondiale, et il en reste pas mal de traces. Quelques kilomètres au nord, ne manquez pas de faire une halte au petit village de Rostudel, avec ses jolies maisons aux volets bleus. 


Cap de la Chèvre Crozon
Cap de la Chèvre. On distingue à l'arrière-plan la côte du cap Sizun. Au pied de la falaise, une grotte marine : la presqu'île de Crozon en possède 350, ce qui est très élevé. 



Cap de la Chèvre


La présence militaire au Cap de la Chèvre est très ancienne, vu l'emplacement idéal pour surveiller l'entrée de la baie de Douarnenez. Une batterie de canons avait été installée dès la Royauté. Durant la seconde guerre mondiale, le système défensif est intégré au mur de l'Atlantique. L'ancien sémaphore fut d'ailleurs détruit à cette période. On ne sait pas exactement d'où vient le nom de "cap de la Chèvre", même si certains aiment à expliquer que seules les caprins pouvaient accéder à ce lieu reculé. En breton néanmoins, son nom Beg Penn ar Roz signifie "la pointe du bout de la colline". 



cap de la Chèvre
Autre pointe, légèrement à l'ouest du cap de la Chèvre. 


Venez à la bonne saison pour admirer les tapis de fleurs qui recouvrent littéralement le site. On y retrouve tout un cortège habituel des falaises maritimes.


Les fleurs s'en donnent à coeur joie. 


Rostudel


A quelques kilomètres au nord du cap, arrêtez-vous visiter le petit village rural traditionnel de Rostudel. Regroupées au coeur d'une lande rase, quelques maisons basses, aux pierres grises et aux toits d'ardoise, forment le hameau. Il y a deux siècles, près de trois cent personnes vivaient ici ! Encore au début du XXème siècle, la centaine d'habitants partageait les activités entre pêche en mer et travail de la terre. Une fois les hommes partis pour plusieurs mois (généralement pour aller prendre des sardines ou du thon), ce sont les femmes qui restaient seules au village pour s'occuper des maisons mais aussi des terrains, délimités entre eux par des murets de pierres sèches. 


Maison typique du hameau de Rostudel.
Maison typique du hameau de Rostudel. 


Maison typique du hameau de Rostudel.
Alignement de maisons en pierre. 


Le village, perché sur la lande à 90 mètres d'altitude, est particulièrement exposé aux vents. De fait, les maisons sont pour la plupart basses et collées les unes aux autres, dans une organisation quasi défensive. L'assaillant, ici, c'est donc le vent. Côté rue, les murs sont d'ailleurs le plus souvent aveugles. Jusqu'au XIXème siècle, les toits, assez pentus, étaient couverts de chaume.








[full_width]

France - Rostudel et le cap de la Chèvre France - Rostudel et le cap de la Chèvre Reviewed by RENOULT on 07 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: