BREAKING NEWS

[5]

Etats-Unis - Tortilla Flat sur l'Apache Trail

Tortilla Flat est un nom bien connu des amateurs de grands espaces en Arizona, car cette minuscule communauté de quelques maisons est située sur le mythique Apache Trail, cette piste légendaire reliant la forêt de Tonto au nord à Phoenix au sud. Malheureusement pour nous, au sud de cette forêt, la piste était coupée pour travaux en cette année 2019, et nous avons donc dû, depuis Tonto, rejoindre Phoenix par l'ouest avant de remonter jusqu'à Tortilla Flat. Il s'agit essentiellement d'une piste qui était autrefois utilisée par les diligences afin de traverser les montagnes de la Superstition. Il tire son nom des indiens apaches, qui ont longtemps utilisé ces pistes pour se déplacer. Les paysages traversés dans cette partie sauvage de l'Arizona sont grandioses, sauvages, peuplés de cactus saguaros et de falaises ocres. 


Superstition Mountains Arizona
Depuis Phoenix, les Montagnes de la Supersition seront les premières sur votre droite. La photo est prise depuis le sentier botanique de Lost Dutchman. 


Depuis Phoenix, atteindre Tortilla Flat est très facile, puisque la route est goudronnée dans cette partie. C'est plus au Nord que ça se corse, mais, depuis déjà deux ans, le sentier est coupé. Votre premier arrêt sera forcément au niveau des belles montagnes de la Superstition. Ce sera l'occasion de visiter Goldfield Ghost Town sur votre gauche, ou/et, un peu plus loin sur la droite, face aux montagnes, le petit Lost Dutchman State Park, qui possède un intéressant sentier botanique pour vous donner le nom des principales espèces végétales présentes dans la région. Ces montagnes, qui tirent leur nom de leur forme rappelant des mains jointes pour la prière, s'élèvent à 1910 mètres d'altitude. Il existe une légende à propos de la mine d'or de Lost Dutchman, qui a donné son nom au petit parc d'Etat. Un immigrant allemand nommé Jacob Waltz a découvert un beau filon au coeur du massif, ne révélant son emplacement que sur son lit de mort, à Phoenix, en 1891. Depuis, on a trouvé plusieurs filons, mais personne ne sait s'il s'agit vraiment de celui de l'allemand. Par ailleurs, ces montagnes étaient sacrées pour les indiens apaches, qui pensaient que le trou menant au monde inférieur (équivalent des enfers) était au coeur des pitons rocheux. 


Apache Trail Arizona
L'Apache Trail permet de traverser de très beaux paysages désertiques, dans lesquels les cactus sont rois. 


L'Apache Trail fut réalisé à la fin de la guerre civile américaine (1865) pour établir de nouveaux territoires dans l'Ouest. La première colonie de la région fut Phoenix, qui s'étale aujourd'hui sur des dizaines de kilomètres dans un milieu pourtant très inhospitalier ! Le nerf de la guerre dans de telles circonstances étant l'eau, il a fallu faire avec le débit très irrégulier de la rivière principale, et donc retenir son eau en amont à l'aide de barrages de stockage. Le plus gros a été le Theodore Roosevelt, qui a permis de fournir de l'électricité à la ville. L'Apache Trail a permis de faciliter le transport des matériaux et des équipements jusqu'au site du barrage. D'autres lacs de retenue, plus petits, ont suivi, comme le Canyon Lake devant lequel vous passerez nécessairement pour rejoindre Tortilla Flat, le long de la Salt River. 


Apache Trail Arizona
Vers Phoenix. 
Apache Trail Arizona
Non loin de Canyon Lake, des roches de couleur jaune. 
Canyon Lake Arizona
Canyon Lake est l'un des quatre réservoirs formés sur la rivière Salt. Le barrage a été achevé en 1925. Le paysage est bien sympa avec les nombreuses falaises ocre. 


Et voici enfin Tortilla Flat, la plus petite communauté de l'Arizona avec ses... six habitants ! A l'origine, il s'agissait d'un petit camp pour les prospecteurs qui recherchaient de l'or dans les montagnes de la Superstition au XIXème siècle. Plus tard, il servit de camp de logistique lors de la construction du barrage Roosevelt. C'est minuscule, mais totalement incontournable dans le coin, avec son unique magasin et un restaurant. On ne sait pas trop d'où vient le nom, qui a en tout cas un rapport avec la célèbre galette mexicaine : certains disent qu'une butte voisine a la forme de tortilla. D'autres évoquent un pionnier qui, au XIXème siècle, fut bloqué là pendant plusieurs jours et ne put se faire que des tortillas à manger à l'aide de la farine qu'il avait en réserve. 


Tortilla Flat
Les quelques bâtiments de Tortilla Flat.


Tortilla Flat


[full_width]
Etats-Unis - Tortilla Flat sur l'Apache Trail Etats-Unis - Tortilla Flat sur l'Apache Trail Reviewed by RENOULT on 21 avril Rating: 5

Aucun commentaire: