BREAKING NEWS

[5]

USA - Monument Valley, le territoire Navajo

 Peu d'endroits dans l'Ouest américain ont une telle connotation, une telle aura mondial que Monument Valley, au coeur du plateau du Colorado, dont les formations en grès rouge apparaissent dans un nombre incalculable de westerns. Tellement célèbre et si petit... car une des choses qui nous a le plus marqués, c'est que Monument Valley tient dans un mouchoir de poche. 13 km² seulement, trois kilomètres sur 4 de formations rocheuses perdues dans un océan de platitude et de monotonie. Si bien que pour de nombreux cinéphiles, Monument Valley représente l'Ouest américain alors qu'il n'en est qu'un mouchoir de poche. Mais quel mouchoir ! Tsé Bij Ndzisgaii, ou "vallée des rochers" en langue navajo, vous offre 27 kilomètres de piste ocre pour partir à la découverte de ses plus beaux trésors. Vous ne serez pas seuls certes, mais la rançon de la gloire vaut bien quelques sacrifices. 


 Sommaire
  • Goosenecks ici
  • Mexican Hat ici
  • Géologie de Monument Valley ici
  • Monument Valley ici


buttes Est et Ouest de Mitten
Un des panoramas les plus emblématiques de Monument Valley : les buttes Est et Ouest de Mitten, les deux plus à gauche sur la photo, qui ressemblent à deux mitaines avec leur pouce tourné vers l'intérieur se faisant face. A droite, Merrick Butte. 

Mais avant de pénétrer dans ce sanctuaire navajo, arrêtons-nous sur la route devant deux autres curiosités géologiques de ce vaste plateau perché à 1700 mètres d'altitude : Goosenecks et Mexican Hat. 


Goosenecks


Minuscule parc d'Etat de l'Utah, mais spectacle garanti à une demi-heure de route de Monument !  Goosenecks est le résultat de 300 millions d'années d'érosion de la rivière San Juan, ce qui a créé une série de méandres très serrés (d'où le nom, gooseneck signifiant "col de cygne"). A l'époque, le terrain était plat et la rivière coulait langoureusement. Mais, suite à un soulèvement du plateau, plus ce dernier montait, et plus la rivière a été obligée de couler vite, érodant activement les roches sous-jacentes sur 300 mètres de hauteur. Vous n'aurez guère le choix dans ce mini-parc, il n'y a qu'un seul point de vue, mais il est saisissant, et, surtout, d'un gris uniforme tranchant avec le rouge de Monument Valley. 


Goosenecks State Park
L'ensemble de méandres incisés de Goosenecks State Park : la rivière San Juan en est l'auteur. 


Mexican Hat


Mexican Hat est le nom d'une petite communauté d'une trentaine d'habitants non loin de Goosenecks, toujours dans l'Utah. Elle doit son nom à une curiosité géologique célèbre dans la région, un empilement de rochers en forme de sombrero.

Mexican Hat
Le sombrero de pierres veille sur ce coin de l'Utah. On le repère de loin. 


Géologie de Monument Valley



Surgissant d'un plateau composé de sable oxydé, les buttes de Monument Valley sont des inselbergs, composés de trois strates superposées parfaitement identifiables. La strate la plus basse s'érode plus facilement que les couches supérieures, d'où l'aspect "étalé" des buttes à leur pied. Le sommet, au contraire, est bien plus résistant et protège l'érosion des couches inférieures. Si cela n'avait pas été le cas, il ne resterait plus rien, et depuis longtemps, de ces buttes-témoins. Au Permien, il y a 250 millions d'années, c'était un Océan ici, et toutes les roches que l'on admire aujourd'hui sont issues des sédiments transportés par les rivières. 

Dans le détail, voici les trois couches : 

- couche du bas : schiste Organ Rock, stratifié et facilement érodable

- couche centrale : grès de Chelly, bien plus résistant à l'érosion et causé en partie par le vent qui apporte des sédiments.

- couche supérieure : grès Moenkopi, de la période Trias. Tout en haut, recouvrant le grès, une fine couche très dure de limon, un conglomérat qui protège l'ensemble. Lorsque cette carapace tombe, s'effrite, c'est toute la butte qui disparaît et qui devient sable pour combler le plateau environnant. 


géologie Monument Valley
Récapitulatif de la géologie classique d'une butte de Monument Valley. 


Les formations géologiques


Comptez deux ou trois heures pour parcourir les 27 kilomètres de piste, car les arrêts photos sont nombreux ! Même si le site n'est pas très étendu, Monument Valley est très spectaculaire, avec des falaises, des dunes, des pitons. Vraiment un incontournable du grand Ouest ! 

West Butte Monument Valley
Devant West Butte.
Totem Pole sous un ciel d'orage
Totem Pole sous un ciel d'orage
Artist's Point
Artist's Point
Au lever du soleil.
Au lever du soleil.



On mesure la petitesse de Monument Valley de loin.

 
West et East Buttes.

 
West Butte.

The Hub
 
 
Des dunes ocre.

 
Lors de la boucle.

 


 
North Window Overlook

 
Ajouter une légende

 
Ajouter une légende

 
John Ford Point
John Ford Point

 
Notre camping au pied des buttes




[full_width]
USA - Monument Valley, le territoire Navajo USA - Monument Valley, le territoire Navajo Reviewed by RENOULT on 06 octobre Rating: 5

Aucun commentaire: