BREAKING NEWS

[2]

Oiseaux page 3



 Sommaire
  • Columbiformes (Tourterelles Pigeons) ici
  • Coraciiformes (Guêpiers, Martins pêcheurs) ici
  • Cuculiformes (Coucous, Coucals) ici
  • Falconiformes (Faucons) ici
  • Galliformes (Perdrix) ici
  • Gruiformes (Râles, Grues) ici
  • Musophagiformes (Touracos) ici
  • Otidiformes (Outardes) ici


(Légende : embranchementsous embranchementclasse sous-classeordresous-ordrefamille)


Chordés  Vertébrés  Oiseaux Columbiformes


Cet ordre ne comporte qu'une seule famille d'oiseaux non éteinte, les Columbidae. 


Columbidae


Possède 330 espèces environ. Le corps est robuste, avec le cou et le bec courts. Ils se nourrissent principalement de graines, de fruits et de plantes. Une particularité intéressante : les deux sexes produisent du 'lait de pigeon', une sécrétion des muqueuses qui leur permet de nourrir les petits. 


Columba arquatrix
Columba arquatrix - Pigeon rameron - Afrique du Sud Parc National de Bontebok

joli pigeon aisément reconnaissable à sa coloration bordeaux foncé, avec un abdomen abondamment tacheté de blanc ; large zone orbitale jaune autour des yeux ; pattes et bec jaune vif ; c'est un oiseau de la canopée, qui vit à l'étage supérieur des grands arbres ; on les voit souvent dans des positions acrobatiques afin de se saisir de fruits et de baies dont ils raffolent ; ils peuvent néanmoins compléter leur alimentation par des insectes 

Columba guinea phaeonota
Columba guinea phaeonota - Pigeon roussard  - Afrique du Sud Hermanus

tête bleu-gris, avec une large zone de peau nue, et rouge, entourant l'oeil ; manteau bordeaux ; plumes des ailes terminées par de petits triangles blancs ; au niveau du cou, couleur rouge rouille ; affectionne les milieux ouverts comme les prairies ou les savanes, même si certaines populations vivent dans un biotope de falaises ; très grégaire, on le trouve en groupes importants en compagnie d'autres espèces parfois


Columba livia - Pigeon biset - Thailande Si Satchanalai

c'est l'ancêtre du pigeon domestique que l'on connaît bien dans nos villes ; corps trapu; tête petite et ronde, bec court ; plumage gris avec de nombreux reflets bleutés, verts et violacés pour ce qui est du cou ; ailes avec deux barres noires que l'on remarque très bien en vol ; la base du bec possède une base blanche ; pattes rouges, iris orange. Son habitat de prédilection est la falaise puisque les couples trouvent refuge dans des fissures et grottes 


Columba palumbus - Pigeon ramier - France 72

c'est un grand pigeon que l'on reconnaît immédiatement à la grande marque blanche qui orne son cou ; le reste est de couleur grise, avec une teinte bordeaux sur la poitrine et la base du cou ; son habitat inclut nécessairement des arbres puisqu'il y passe toutes ses nuits, en hauteur ; il se nourrit en revanche au sol, surtout de végétaux, même s'il peut compléter son menu avec des arthropodes 


Columbina passerina
Columbina passerina - Colombe à queue noire - USA Sanibel Floride

c'est une colombe très petite, ayant la taille d'un moineau ; plumage brun ressemblant beaucoup à celui de la Tourterelle turque, ce qui lui est bien pratique pour se fondre dans le paysage ; aspect écailleux de la tête et du cou avec des pointes de blanc ; rectrices externes noires, ce qui explique le nom français, mais c'est un critère difficilement visible lorsque l'oiseau est posé ; bec toujours bicolore avec la pointe noire, la base étant variable selon les sous-espèces ; affectionne surtout les zones ouvertes, passant le plus clair de son temps au sol à la recherche de nourriture


Ducula badia
Ducula badia - Carpophage à manteau brun - Thailande Parc National de Khao Yai

élégant pigeon de couleur grise, avec manteau bordeaux ; le front est souvent d'un aspect gris clair contrastant avec la nuque ; gorge assez blanche ; iris blanc entouré de rouge foncé ; pattes rouges ; fréquente les forêts primaires et les mangroves, depuis le niveau de la mer jusqu'à plus de 2000 mètres d'altitude ; il est presque exclusivement végétarien, consommant les nombreuses baies de la canopée, et ne descendant à terre que pour boire ou prendre quelques bains de soleil


Ducula bicolor
Ducula bicolor - Carpophage blanc - Malaisie Pulau Kapas

immanquable avec sa double coloration noire et blanche ; vit dans de petites îles recouvertes de forêts, qui lui sont indispensables ; c'est un oiseau très grégaire, pouvant être vu en groupe dépassant le millier d'individus ; c'est une proie fréquente pour le Faucon pèlerin, ne pouvant se camoufler avec de telles couleurs ; c'est donc le nombre qui peut effrayer les prédateurs potentiels, d'autant que c'est un oiseau bruyant

Geopelia striata
Geopelia striata - Géopélie zébrée - Thailande Kanchanaburi

très petite taille ; nombreuses zébrures marron caractéristiques à l'arrière de la tête, sur le dos et les ailes ; large bande chamois partant de la gorge et descendant jusqu'au bas ventre ; front et gorge gris ; affectionne les zones ouvertes, elle est également commune près des habitations ; peu farouche, elle se nourrit au sol d'herbes et des petites graines, mais aussi d'insectes 

Streptopelia capicola
Streptopelia capicola tropica - Tourterelle du Cap - Afrique du Sud Parc National de Kruger

ressemble beaucoup à notre Tourterelle turque, MAIS : taille  plus petite de 10 cm ; tête gris clair, légèrement rosée ; grand collier noir entouré d'un liseré blanc revenant sur les côtés du cou (c'est une caractéristique fréquente pour le genre Streptopelia) ; trait noir rejoignant les lores aux yeux ; aime les zones ouvertes avec de grands arbres pour se percher, comme les savanes ; essentiellement granivore 

Streptopelia chinensis
Streptopelia chinensis - Tourterelle tigrine - Bali

taille moyenne, avec une longue queue large et carrée ; plumage brun, avec large tache noire caractéristique ponctuée de blanc sur la nuque et les côtés du cou, et formant un demi-collier ; dessous légèrement rosé ; aspect écailleux du plumage avec une variation dans l'intensité des liserés chamois ; pattes rose vif ; iris jaune ; milieux ouverts, souvent près des habitations, car elle aime se nourrir au sol, à la recherche de graines 

Streptopelia decaocto
Streptopelia decaocto - Tourterelle turque - Corse

très commun car vivant près des Hommes, cet oiseau possède un plumage gris clair, avec parfois des teintes rosées en période nuptiale ; net demi-collier noir parfois entouré de blanc à l'arrière du cou ; iris rouge, oeil entouré de blanc ; originaire d'Inde, elle vivait exclusivement dans les milieux désertiques, avant une expansion spectaculaire durant le XXème siècle et un changement de comportement : sa présence est désormais corrélée à la nôtre

Streptopelia decipiens
Streptopelia decipiens - Tourterelle pleureuse  - Afrique du Sud Parc National de Kruger

espèce sub-saharienne, c'est une grande tourterelle de couleur grise, avec une tache noire à l'arrière du cou, bordée de blanc ; tache de peau nue de couleur rouge autour de l'oeil ; c'est un oiseau se nourrissant au sol, et il est assez grégaire 

Streptopelia semitorquata
Streptopelia semitorquata - Tourterelle à collier - Afrique du Sud Parc National de Kruger

grande espèce; avec une coloration grise teintée de rose ; large semi-collier noir entouré de blanc et de largeur variable sur la nuque ; c'est une espèce assez flexible quant à l'habitat, mais il lui faut des arbres ; elle se regroupe souvent au sol autour de points d'eau, dans un souci de protection contre les prédateurs 

Streptopelia senegalensis
Streptopelia senegalensis - Tourterelle maillée - Namibie rivière Orange

ressemble à une Tourterelle des bois, mais elle est plus petite, son dessous est moins bigarré ; large bande gris bleu qui recouvre les ailes ; collier tacheté de noir partant des côtés du cou pour s'étendre jusqu'à la poitrine ; affectionne les zones arides broussailleuses, à condition que les points d'eau ne soient pas trop loin ; se nourrit au sol de graines essentiellement 

Streptopelia tranquebarica
Streptopelia tranquebarica humilis - Tourterelle à tête grise - Thailande Kanchanaburi

petite espèce aux couleurs caractéristiques : le mâle possède une tête bleutée, tandis que le corps est rouge clair ; collier noir sur la nuque ; affectionne les plaines boisées ; vit en couple et peut parfois former de petits groupes 

Streptopelia turtur
Streptopelia turtur - Tourterelle des bois - Corse

petite taille ; tête bleutée, avec sur les côtés du cou des raies blanches et noires réparties sur 3 ou 4 rangées ; dessus marron avec le centre des plumes noir, ce qui donne l'aspect écailleux caractéristique ; ventre blanc ; oeil jaune entouré d'un anneau rouge ; c'est une espèce farouche et assez difficile à voir, car elle se cache la plupart du temps dans le feuillage ; se nourrit de graines, et surtout des espèces de fumeterres 

Turtur chalcospilos
Turtur chalcospilos - Colombe émeraudine - Botswana Parc National de Chobe

petite colombe à la calotte grise bleutée ; gorge, poitrine et flancs rosés ; double rangée parallèle de trois ou quatre taches irisées qui donnent son nom à l'espèce, et bien visible avec une bonne lumière ; il lui faut des forêts ouvertes, avec une préférence pour les acacias ; elle vit la plupart du temps seule ou en couple, mais peut se regrouper autour de points d'eau 

Zenaida asiatica
Zenaida asiatica - Tourterelle à ailes blanches - USA Texas Parc National de Big Bend

taille moyenne, gris foncé dessus, plus clair en dessous ; tache alaire blanche apparaissant comme un grand croissant en vol, et également bien visible au repos ; cercle oculaire bleu ; pattes rouges ; c'est une espèce très grégaire et migratrice, qui se nourrit de graines au sol

Zenaida macroura
Zenaida macroura - Tourterelle triste  - USA Texas

c'est la tourterelle la plus répandue en Amérique du Nord ; petite tête, corps fin, longue queue effilée caractéristique ; taches noires arrondies sur les ailes ; aime se poster sur les fils électriques, appréciant les bains de soleil, on la trouve dans une grande variété d'habitats, s'étant parfaitement adaptée à l'Homme 



Chordés  Vertébrés  Oiseaux Coraciiformes


Ordre qui, étymologiquement, signifie "qui ressemble aux corbeaux". Généralement très colorés, ce sont les martins-pêcheurs, guêpiers, motmots, que l'on trouve essentiellement dans l'Ancien Monde.


Alcedinidae


114 espèces : ce sont les Martins-pêcheurs qui sont des oiseaux à grosse tête, long bec pointu, pattes courtes et queues tronquées. La plupart des espèces possèdent un plumage coloré, et affectionnent le milieu aquatique, même si, comme toujours, on note des exceptions. Ils nichent dans des cavités, généralement des tunnels, qu'ils creusent eux-mêmes dans les berges. 

Ceryle rudis - Martin pêcheur pie - Botswana delta de l'Okavango

immanquable avec sa livrée bicolore blanche et noire ; front, capuchon et nuque noirs striés de blanc ; grande huppe ; il lui faut un habitat dans une zone humide, avec de grands réservoirs comme des mares ou des lacs ; également commun le long des rivages où il pêche en plongeant dans les vagues ; se nourrit exclusivement de poissons, avalant souvent ses proies en vol

Corythornis cristatus
Corythornis cristatus - Martin pêcheur huppé - Afrique du Sud  Parc de Mkuze

sur le front et le sommet du crâne, longues plumes barrées de noir et de bleu ; menton et gorge blancs ; tache blanche sur les côtés du cou ; dessus bleu vif ; poitrine et flancs roux ; bec rouge ; fréquente les roseaux des bords d'étangs ou de rivières ; très territorial, il est solitaire ou en couple et se perche à faible hauteur dans la végétation ; le poisson est ramené sur le perchoir, où il est achevé avant d'être avalé en entier

Halcyon albiventris
Halcyon albiventris vociferans - Martin chasseur à tête brune - Afrique du Sud Parc National de Kruger

capuchon et nuque marron clair avec de petites stries noires ; manteau noir contrastant avec la gorge blanche ; partie inférieure du manteau bleue, ainsi que la queue et les rémiges secondaires ; bec rouge ; c'est un oiseau terrestre qui peut vivre assez loin des points d'eau, solitaire, et agressif envers d'éventuels intrus sur son terrain de chasse ; son alimentation est variée, allant des insectes aux petits reptiles, parfois, mais rarement, des poissons

Halcyon chelicuti
Halcyon chelicuti chelicuti - Martin chasseur strié - Afrique du Sud Sainte Lucie

front et calottes fortement striés de brun ; lores et bande oculaire noires ; joues blanches ; manteau brun contrastant avec le dos et le croupion bleu ; poitrine blanc-chamois avec des stries foncées sur le bord ; bec bicolore, avec la mandibule supérieure brune, l'inférieure rouge à pointe brune ; apprécie les milieux boisés secs, et peut se passer de milieux aquatiques ; solitaire et agressif envers tout intrus, il chasse à l'affût ses proies qu'il attrapera sur le sol

Halcyon cyanoventris
Halcyon cyanoventris - Martin chasseur de Java - Bali

tête noire, large collier brun avec quelques stries noires sur le menton ; manteau, croupion et dessus des ailes d'un beau bleu-violet ; grand bec rouge ; iris brun entour d'un cercle oculaire rouge ; endémique de Java et de Bali, il occupe tous les types d'habitats boisés ; solitaire, il se perche en hauteur afin de repérer ses proies, des insectes ou de petites grenouilles essentiellement

Halcyon smyrnensis
Halcyon smyrnensis perpulchra - Martin chasseur de Smyrne - Malaisie Air Papan

tête et nuque brunes, couleur chocolat, ainsi que sur les flancs, l'abdomen et le dessous de la queue ; contraste saisissant avec le blanc du menton, de la gorge et de la poitrine ; gros bec rouge ; dos et dessus de la queue bleus ; son habitat est varié, et comme tous les halcyons, il pratique la chasse à l'affût, depuis une hauteur, pour fondre sur un menu très varié : insectes, lézards, grenouilles, oiseaux ou poissons

Megaceryle maxima
Megaceryle maxima maxima - Martin pêcheur géant - Afrique du Sud Parc National de Garden Route

 immanquable, c'est le plus grand martin-pêcheur au monde, avec 46 cm ; dos noir strié de blanc ; poitrine rousse ; bec noir ; traits blancs sous les joues ; il lui faut un milieu aquatique dans lequel attraper ses proies, essentiellement des poissons, mais aussi des crabes ou des amphibiens. Il est solitaire ou en groupe, et préfère des perchoirs bien cachés dans le feuillage à un poste trop exposé au soleil 

Pelargopsis amauroptera
Pelargopsis amauroptera - Martin chasseur à ailes brunes - Thailande - baie de Phang Nga

tête, cou et manteau orange chamois ; le milieu du front est plus sombre ; bas du manteau et ailes brun foncé ; croupion bleu ciel ; gros bec rouge foncé à la pointe ; pattes rouges ; son habitat est exclusivement côtier, il affectionne les mangroves et les vasières, chassant depuis un promontoire ses proies directement sur la vase ou dans l'eau (poissons et crabes) 

Todiramphus chloris
Todiramphus chloris - Martin chasseur à collier blanc - Lombok

tête et manteau bleu-turquoise ; large collier blanc très visible ; dessous blanc du menton à la queue ; bec bicolore, noir pour la mandibule supérieure, blanc sale pour l'inférieure ; c'est un oiseau côtier que l'on retrouve néanmoins de plus en plus dans les terres, le long des zones humides ; ses proies sont variées, allant des crustacés aux poissons, qu'il rapporte depuis un perchoir




Coraciidae


Cette famille comporte les 13 espèces de rolliers et rolles, des oiseaux de taille moyenne brillamment colorés ; le bec est court et possède une pointe crochue ; les pattes sont courtes, et la queue porte parfois de longues rectrices médianes. 

Coracias affinis
Coracias affinis - Rollier d'Indochine - Thailande Ko Pho Ngan

oiseau trapu ; couronne bleue ; primaires bleu violet ; queue bleu ciel ; cou et gorge lilas violacé avec des stries blanches ; cercle oculaire ocre ; affectionne les zones ouvertes ; on le voit souvent perché en hauteur, la queue oscillant lentement de bas en haut ; il ne migre pas

Coracias benghalensis
Coracias benghalensis indicus - Rollier indien - Inde Kerala

capuchon, ailes, abdomen et queue bleu-vert ; gorge violette finement rayée de turquoise ; épaules bleu sombre ; fréquente les zones ouvertes avec des arbres clairsemés ; il lui faut un perchoir bien en vue, parfaitement exposé, depuis lequel il pourra observer les alentours ; chasse au sol les proies repérées depuis le perchoir, surtout des grenouilles, qui constituent l'essentiel de son alimentation 


Coracias caudatus
Coracias caudatus caudatus - Rollier à longs brins - Afrique du Sud Parc National de Kruger

splendide oiseau très coloré ; queue prolongée par deux longs filets au niveau des rectrices externes, d'où son nom français ; les couleurs sont nombreuses : bleu, cyan, indigo... c'est un oiseau typique de la savane et des milieux ouverts, très territorial, qui est vu seul le plus souvent ; il pratique la chasse à l'affût depuis une hauteur (arbre, poteau) et fond sur sa proie qu'il attrape au sol (surtout des arthropodes)


Coracias garrulus
Coracias garrulus - Rollier d'Europe - Corse

oiseau assez grand vivement coloré, au fort bec noir et crochu à son extrémité ; tête, poitrine, et une partie des ailes et de la queue d'un beau bleu-vert ; reste des ailes noir violacé ; dos et manteau marron, ce qui fait un contraste frappant et immanquable ; il lui faut nécessairement un habitat comportant des cavités pour sa nidification, ainsi qu'une zone ouverte avec de nombreux insectes, au climat chaud et sec ; le Rollier d'Europe ramène ses proies au perchoir où les plus grosses sont frappées puis tuées

Coracias naevius
Coracias naevius mosambicus - Rollier varié  - Afrique du Sud Parc National de Kruger

 grande taille (40 cm) ; capuchon et nuque roux, grand sourcil blanc très remarquable ; partie supérieure du manteau vert-olive ; bas du dos lilas ; mauve sur les ailes, et queue bleue ; sur le ventre, rose fortement strié de blanc ; affectionne les savanes ouvertes, avec de hauts arbres, et au climat chaud ; vit en couple, il est très territorial et agressif envers les autres oiseaux ; capture ses proies à terre essentiellement, depuis son perchoir 


Eurystomus orientalis
Eurystomus orientalis - Rolle oriental  - Thaïlande Parc National de Khao Yai

manteau et dos olive ; pour le dessous, c'est un mélange de bleu et de vert ; la gorge est violette ; poitrine grise ; dessous de la queue violet ; bec rouge vif à la pointe noire ; fréquente des habitats très divers dans une grande partie de l'Asie orientale, mais il lui fut des arbres sur lesquels il passe une grande partie de la journée perché, immobile, attendant le soir pour s'envoler à la recherche d'insectes ; les élytres des proies sont sorties sur place




Meropidae


Ce sont les 26 espèces de guêpiers ; taille moyenne, toujours brillamment colorés, avec un long bec légèrement recourbé, de courtes pattes, et une queue aux rectrices médianes allongées ; ce sont des consommateurs d'insectes, surtout des odonates et des hyménoptères : l'évolution les a dotés d'une immunité partielle aux piqûres, ainsi qu'une bonne maîtrise pour retirer le dard venimeux de leurs proies avant de les ingurgiter.


Merops apiaster
Merops apiaster - Guêpier d'Europe - Corse

très coloré : calotte brune ; bande noire traversant l'oeil ; gorge jaune encadrée de noir ; ventre bleu-vert ; dos marron ; ailes bleues ; queue vert sombre avec deux plumes médianes qui dépassent ; long bec noir légèrement arqué ; il lui faut nécessairement des berges sableuses dans lesquelles creuser son terrier, souvent en bordure de rivière ; on le voit la journée bien en évidence sur un perchoir (arbre mort, fil télégraphique) en attente d'une proie qu'il chasse à la manière des hirondelles (surtout des hyménoptères) ; la nuit, dort dans un arbre


Merops bullockoides
Merops bullockoides - Guêpier à front blanc - Afrique du Sud Giant Castle

capuchon blanc, nuque chamois ; masque noir qui prolonge les yeux, souligné par une bande blanche ; dos vert ; gorge rouge contrastant fortement avec le ventre chamois ; flancs bleus ; long bec noir ; comme tous les guêpiers, il a besoin de berges sablonneuses, sur un territoire qu'il défendra au sein d'un clan de plusieurs individus ; les parties de chasse sont aériennes et spectaculaires ; se nourrit presque exclusivement d'abeilles et de guêpes 


Merops orientalis
Merops orientalis ferrugeiceps - Guêpier d'Orient  - Thaïlande Parc National Sam Roi Yot

 petite taille (18 cm) ; grande queue ; ensemble du plumage vert-bronze ; masque noir entourant les yeux ; joues bleues ; teinte verte sur le menton ; petite bavette noire au-dessus de la poitrine ; longs filets de 7 cm prolongeant les rectrices centrales ; il leur faut un climat aride, avec un sol sableux parsemé d'arbres ; vit en couples isolés, même si la nuit les rassemblements en dortoirs sont fréquents ; plus de la moitié de leur menu est constitué d'hyménoptères, mais il peuvent attraper toutes sortes d'arthropodes 


Merops philippinus
Merops philippinus - Guêpier à queue d'azur - Lombok

dessus intégralement vert, excepté le croupion et les rectrices bleus ; large masque noir bordé de bleu en-dessous ; menton jaune ; gorge et joues rousses ; vert clair en-dessous ; longues rectrices centrales ; fréquente des habitats divers, toujours non loin de l'eau ; vol spectaculaire depuis un poste d'affût pour ramener leurs proies, qui sont assez variées pour un guêpier (hyménoptères bien entendu, mais aussi odonates ou même de petits poissons)


Merops pusillus
Merops pusillus meridionalis - Guêpier nain - Afrique du Sud Mkuze Reserve

le plus petit des guêpiers (17 cm) ; capuchon et dos vert ; large bande oculaire noire contrastant avec les joues et le menton jaunes ; bavette noire sous la gorge accompagnée d'une bande cannelle ; dessous chamois ; sourcil bleu ; il lui faut de l'eau à proximité immédiate (rivières, marais) ; chasse depuis un perchoir situé à faible hauteur du sol, 1 mètre max, surtout des hyménoptères, mais aussi d'autres arthropodes





Chordés  Vertébrés Oiseaux Cuculiformes


Ordre possédant une seule famille : les Cuculidae. 


Cuculidae


Famille de 146 espèces. Ils partagent tous une même caractéristique impossible à voir sur le terrain : la position des doigts, deux vers l'avant, et deux vers l'arrière. Taille moyenne mais toujours élancée, avec une longue queue et un bec assez étroit. Le plumage est souvent sombre. La plupart des espèces vivent dans les arbres, même si certaines affectionnent le sol, comme les géocoucous. 
Pour plusieurs espèces, le parasitisme d'autres espèces est chose courante : les femelles pondent leurs oeufs dans les nids d'autres oiseaux, même si cela reste une exception, la grande majorité élevant leurs propres petits 


Centropus bengalensis
Centropus bengalensis sarasinorum - Coucal rufin - Lombok

oiseau au plumage sombre, noirâtre, avec une longue queue et un plumage roux ; légères stries blanches sur la couverture alaire ; rémiges centrales barrées ; iris brun, et non rouge comme chez le Grand coucal ; il lui faut un territoire arboré avec des zones herbeuses et marécageuses ; ne parasite pas d'autres espèces au nid ; il est solitaire ou en couple 


Centropus sinensis
Centropus sinensis intermedius - Grand coucal  - Thaïlande Si Satchanalai

grande taille (48 cm) à l'allure de corbeau ; tête noire, haut du manteau et dessous noirs avec des reflets violets ; dos et ailes marron ; oeil rouge vif ; son habitat est très large, tout comme son alimentation, qui peut être à base d'insectes, de gastéropodes ou même de reptiles, comme certaines espèces de vipères. On le voit souvent le matin au sommet des arbres, seul ou en couple, prenant le soleil les ailes déployées


Centropus superciliosus
Centropus superciliosus burchellii - Coucal à sourcils blancs - Afrique du Sud Parc National Hluhluwe

taille moyenne, avec calotte et nuque noires ; sourcil blanc, dos brun roux ; ailes châtain, queue noire lustrée de vert ; yeux rouges, fort bec noir ; il affectionne les zones à couverture épaisse offerte par les sous-bois de l'Afrique sub-saharienne ; la sous-espèce burchellii représentée ici ne possède pas le sourcil blanc et est parfois considérée comme une espèce à part entière


Ceuthmochares australis
Ceuthmochares australis - Malcoha austral - Afrique du Sud Sainte Lucie

assez grande espèce au corps gris, excepté le dos, la queue et les ailes verts ; grand bec jaune recourbé ; c'est une espèce forestière qui a besoin des arbres pour se camoufler, et il est assez difficile à observer, ayant un comportement très secret ; il se nourrit surtout d'insectes, mais parfois également d'amphibiens ou de végétaux ; se déplace de branche en branche dans la canopée à la recherche de ses proies, suivant souvent les écureuils qui délogent des insectes à leur passage ; ne pratique pas le parasitisme d'autres espèces


Cuculus canorus
Cuculus canorus - Coucou gris - Corse

plumage gris, sombre et uni sur la partie supérieure ; tête, cou et haut de la poitrine gris également mais plus clair ; longues ailes et longue queue cunéiforme ; dessous blanc barré de gris ; oeil jaune cerclé de jaune ; fréquente des milieux variés, mais comportant nécessairement des arbres, avec des plans d'eau ou des rivières ; son vol puissant lui permet d'effectuer de grandes migrations ; c'est un insectivore strict, les proies étant capturées au sol dans la végétation 

Eudynamys scolopaceus
Eudynamys scolopaceus malayanus - Coucou koël - Thaïlande Si Satchanalai

grande taille (46 cm) ; mâle noir, femelle avec de nombreuses stries sur la tête ; dessous du corps blanchâtre fortement strié ; oeil rouge vif ; il fréquente les forêts claires de l'Asie subtropicale, et colonise assez facilement d'autres territoires ; c'est une espèce parasite pour d'autres oiseaux, y compris le corbeau, pondant ses oeufs dans un nid déjà occupé ; son régime est omnivore, allant des insectes aux petits vertébrés 


Geococcyx californiacus
Geococcyx californiacus - Grand géocoucou - USA Arizona Page

immanquable avec sa grande taille (56cm), son immense queue et ses longues pattes ; partie supérieure brun foncé avec de grosses stries blanches ; grande crête bleu-noir ; anneau orbital bleu ; fréquente les broussailles arides, que ce soit en plaine ou en montagne, avec de vastes zones ouvertes parsemées de cactus ou de petits arbres adaptés à la sécheresse ; non migrateur, il entretient son territoire à l'année, le parcourant sans relâche en courant au sol, d'où le nom anglais de 'roadrunner' (c'est le fameux bip bip qui fuit le coyote) ; le géocoucou peut parcourir 30 kilomètres par heure ! il ne s'envolera qu'en cas d'absolue nécessité, et pour quelques secondes maximum ; c'est un omnivore qui attrape tout sur son passage, des animaux mais aussi des végétaux, comme les fruits des cactus Opuntia à la bonne période 


Phaenicophaeus tristis
Phaenicophaeus tristis - Malcoha sombre - Thaïlande Si Satchanalai

grande taille
(50 à 60 cm), d'un noir brillant avec une très longue queue graduée possédant des pointes blanches ; grande zone orbitale de peau nue ; long bec courbé ; il lui faut une végétation assez dense pour se cacher, comme les forêts primaires, ou les fourrés denses





Chordés  Vertébrés  Oiseaux Falconiformes


Ordre qui ne contient plus qu'une seule famille, les Falconidae, depuis que tous les autres rapaces diurnes ont été placés dans leur ordre propre des Accipitriformes. 


Falconidae


Famille composée des 60 espèces de faucons, et fauconnets. Ces rapaces ont un bec court et crochu, et leur mandibule supérieure possède une dent leur permettant de mettre à mort leurs proies en leur broyant la colonne vertébrale ; ils possèdent une adaptation remarquable des narines avec une sorte de tubercule central pouvant se fermer et s'ouvrir afin de diminuer la pression de l'air qui pourrait pénétrer leurs poumons lors de vols à grande vitesse. 
Ce sont d'excellents chasseurs à vue, aux yeux perçants, misant sur la rapidité de leur vol, et qui percutent leurs proies pour les assommer. J'ai assisté plusieurs fois à l'impact d'un faucon pèlerin sur une proie, et c'est un choc très violent ! 


Falco moluccensis
Falco moluccensis microbalius - Crécerelle des Moluques - Lombok

couleur brune rougeâtre ; denses taches et stries noires sur le dos ; contraste avec la queue grise non striée ; habite les îles indonésiennes à l'est de Java, dans des habitats variés ; elle se nourrit principalement de petits mammifères, d'oiseaux mais aussi d'insectes, qu'elle attrape depuis un perchoir exposé ; plane comme un Faucon crécerelle


Falco naumanni
Falco naumanni - Faucon crécerellette - Espagne - Andalousie

bec court et recourbé dès la base ; longues ailes pointues ; dos châtain ; capuchon, cou, croupion et queue bleu-gris ; ventre rose avec de petites stries brunes ; iris jaune vif et pattes orangées ; habitat très varié, avec une préférence pour les zones rocheuses, pourvu que l'espace soit découvert et pratique pour repérer les proies ; très grégaire, il se rassemble souvent en bandes de plusieurs centaines d'individus ; se nourrit surtout d'insectes, mais aussi de petits mammifères


Falco peregrinus
Falco peregrinus - Faucon pèlerin - USA - Organ Mountains National Monument

tête ronde et assez volumineuse, noire chez l'adulte ; joues marquées d'une large tache noire, la moustache, très caractéristique des faucons mais particulièrement marquée chez le pèlerin ; ventre chamois barré de noir transversalement ; tour de l'oeil jaune ; c'est un oiseau des falaises, qu'il utilise aussi bien pour la nidification que comme zone de chasse et poste d'observation, qu'elles se trouvent en montagne ou sur les côtes ; si les falaises manquent, ou si la densité de population est trop importante, il peut nicher à même le sol ; c'est un oiseau remarquable par ses capacités de vol, et il détient le record de vitesse pour un animal, avec 350 km/h en piqué ! A une telle vitesse, la proie est généralement tuée sur le coup ; ces proies sont quasi exclusivement d'autres espèces d'oiseaux prises en vol 


Falco rupicolus
Falco rupicolus - Crécerelle des rochers - Afrique du Sud - Parc National de Camdeboo

ressemble à une Crécerelle d'Europe, mais elle est plus sombre, avec une teinte rousse plus marquée, et moins de stries sur le plumage ; tête grise ; dos roux vif contrastant avec le croupion gris ; dessous chamois avec marques noires ; peut s'adapter à des milieux variés, hormis les forêts denses ou les étendues, à l'inverse, sans arbre ; elle a néanmoins besoin des falaises pour la nidification ; régime varié, avec principalement des insectes, mais aussi des rongeurs ou de petits reptiles 


Falco tinnunculus
Falco tinnunculus tinnunculus - Faucon crécerelle - Corse

tête grise pour le mâle, oeil sombre cerclé de jaune ; cire du bec très jaune ; parties supérieures châtain maculées de taches ; queue barrée très nettement de noir à son extrémité ; accepte des milieux de vie très variés, depuis la mer jusqu'à la haute montagne ; il lui faut néanmoins un bon site de nidification, rupestre ou arboricole : il est donc abondant en Europe ; il est sédentaire et solitaire, et grand consommateur de petits rongeurs ; son vol n'est pas très rapide, mais il n'en n'a pas besoin comme un hobereau ou un pèlerin, n'étant pas ornithophage ; à l'inverse, il prend son temps en l'air pour repérer ses proies, et tout le monde connait le fameux vol stationnaire en "Saint-Esprit", qui est pratiqué systématiquement 


Falco vespertinus
Falco vespertinus - Faucon kobez - Corse

petit faucon aux très longues ailes atteignant le bout de la courte queue ; le mâle a un plumage bleu-nuit uniforme, avec des pattes orange, tandis que la femelle est fauve en-dessous ; il lui faut des espaces ouverts, comme tous les faucons ; très grégaire, il se réunit en groupes de plusieurs dizaines d'individus; il passe une grande partie de son temps en chasse, quadrillant méticuleusement la zone, à la recherche d'insectes quasiment exclusivement ; il migre en groupe en Afrique australe, mélangé à d'autres espèces de rapaces


Microhierax fringillarius
Microhierax fringillarius - Fauconnet moineau - Thaïlande - Parc National de Kaeng Krachan

très petite taille (15 cm) ce qui en fait un des plus petits rapaces au monde (taille d'un moineau) ; a des allures de pie-grièche, avec une courte queue carrée ; manteau noir brillant, bande frontale blanche, joues noires, gorge blanche ou rousse, abdomen roux ; hôte des forêts, on peut néanmoins le trouver en bordure des villages ; il se nourrit d'insectes, de papillons surtout, mais parfois aussi de petits oiseaux ou de lézards, qu'il attrape en vol depuis son perchoir ; il est grégaire et on peut l'observer en compagnie de plusieurs individus


Polihierax semitorquatus
Polihierax semitorquatus - Fauconnet d'Afrique - Namibie - désert du Namib

petit rapace (20 cm) de la taille d'une pie-grièche ; dessus gris bleuté, avec du châtain foncé pour la femelle ; pattes orange ; cercle oculaire orangé foncé ; fréquente les zones semi-arides parsemées d'acacias, vivant en solitaire ou en groupe ; occupe souvent les nids d'autres espèces pour se reposer, comme les tisserins ; vu sa petite taille, il doit se contenter de menues proies : insectes et petits reptiles





Chordés  Vertébrés Oiseaux Galliformes



Cet ordre comprend les dindes, poules, cailles, faisans et pintades. Il ont une constitution massive avec un bec épais adapté au masticage des graines. 5 familles dans l'ordre.


Numididae


Famille de six espèces. Ce sont les pintades, au plumage foncé pointillé de blanc. Certaines espèces ont été domestiquées. Espèces terrestres (les pintades peuvent voler mais sont essentiellement coureuses), dodues, avec de larges zones de peau nue ornant le cou et la tête. Leur régime est omnivore.  


Guttera pucherani
Guttera pucherani - Pintade huppée - Afrique du Sud - Sainte-Lucie

plumage typique d'une pintade, noir moucheté de petits points blancs ; touffe de plumes noires caractéristique qui domine le sommet de la tête ; peau rouge autour des orbites et couvrant les joues ; iris rouge ; le reste de la tête est couvert d'une peau nue bleue chez les adultes en plumage nuptial ; collier noir de plumes à la base du cou ; l'oiseau fréquente les zones boisées et les lisières ; c'est une espèce très grégaire en dehors de la période de nidification, et  il n'est pas rare d'observer de larges groupes ; passe la nuit perchée dans les arbres, desquels elle descend au petit matin pour chasser au sol de petits insectes, même si son aliment principal reste les graines 


Numida meleagris
Numida meleagris - Pintade de Numidie - Afrique du Sud - Cap Town

la plus répandue des pintades, c'est l'ancêtre de notre race domestique ; grande taille (68 cm), corps rond et petite tête ; plumage noir parsemé de points blancs ; tête recouverte d'une peau nue et plissée ; protubérance osseuse jaune ou rouge appelée casque ; aime les milieux ouverts avec quelques arbres ou buissons clairsemés ; très grégaire, elle court sur le sol en se déplaçant et ne s'envole qu'en cas de danger ; se nourrit de graines au sol durant la journée




Phasianidae


184 espèces d'oiseaux terrestres, avec une taille variable entre la caille et le paon. Eperon la plupart du temps sur chacune des pattes, bec court et compact, bien utile pour creuser profondément dans la terre pour se nourrir. Ailes larges et courtes. Certaines espèces comme les francolins ne volent pas du tout. Le plumage peut être terne ou spectaculaire. 


Alectoris rufa
Alectoris rufa - Perdrix rouge - Espagne - Parc National de Donana

 bec et pattes de couleur corail ; bandeau blanc qui surmonte le dessus de l'oeil ; joue et gorge blanches bordées de noir ; poitrine grise et bleutée, ainsi que les barres sur les flancs ; ailes courtes qui lui permettent de voler assez bien, même si l'oiseau préfère fuir le danger en courant ; affectionne les milieux ouverts, qu'elle parcourt en bandes de plusieurs dizaines d'individus parfois ; se plaque au sol si elle aperçoit un rapace ; se nourrit de végétaux essentiellement, se reposant durant les heures les plus chaudes du jour 


Dendrogapus obscurus
Dendrogapus obscurus - Tetras sombre - USA - Parc National de Yellowstone

chez le mâle en période nuptiale ou internuptiale, plumage remarquable avec : crête orange au-dessus des yeux, côtés du cou ornés de plumes d'un blanc pur formant un cercle blanc qui se hérisse lors de la période nuptiale, laissant alors apparaître un sac cutané rouge qu'il peut dilater ; c'est un oiseau des montagnes, que l'on trouve au-dessus de 2500 mètres ; il est très craintif car il possède de nombreux prédateurs, et seule la moitié des jeunes atteint l'âge adulte


Dendroperdix sephaena
Dendroperdix sephaena sephaena - Francolin huppé - Afrique du Sud Parc National de Kruger

capuchon brun foncé moucheté de gris, avec les côtés de la calotte bordés de noir ; sourcil blanc se prolongeant jusqu'à la nuque ; gorge blanche, tranchant avec le reste du corps roux-chamois, agrémenté de nombreuses stries ; il lui faut des endroits où se cacher, comme des zones boisées, de hautes broussailles, des étendues herbeuses ; a besoin d'un point d'eau à proximité mais vit généralement dans un environnement semi-aride ; vit en couple ou petits groupes, se reposant dans les buissons aux heures chaudes de la journée ; ne décolle que rarement, si le danger est trop pressant ; sa nourriture est avant tout constituée de graines


Meleagris gallopavo
Meleagris gallopavo merriami - Dindon sauvage - USA Colorado Parc National de Mesa Verde

tête nue recouverte d'une peau bleue ou pourpre, avec une grande caroncule rouge pendant sous la gorge, et une autre sur le bec ; ensemble du plumage bronze avec des reflets or ; le mâle possède une barbe, touffe de plumes sur la poitrine, qui peut parfois, chez les individus les plus âgés, atteindre le sol ; il possède de nombreux prédateurs et doit donc se cacher une bonne partie de la journée, dormant même la nuit dans un arbre dont le tronc est immergé, afin d'empêcher les mammifères de grimper ; il se nourrit de végétaux en grattant le sol de la forêt


Meleagris ocellata
Meleagris ocellata - Dindon ocellé - Guatemala Tikal

deuxième espèce de dindon sauvage, celle-ci est endémique de la péninsule du Yucatan ; couleurs très vives et bigarrées ; ocelles bleu vert sur les plumes de la queue ; corps doré avec des reflets bronze ; ailes avec une large bande cuivre et qui se terminent par du blanc ; tête à la peau nue et bleue ; passe son temps au sol, préférant courir en cas de danger ; passe la nuit dans un arbre pour échapper aux prédateurs ; consomme des plantes, mais aussi des insectes


Phasianus colchicus
Phasianus colchicus - Faisan de Colchide - France 28

c'est une espèce asiatique depuis longtemps introduite en Europe ; longue queue ; couleurs vives et bigarrées, avec des nuances de beige, roux, noir ou bleu ; le plumage semble ourlé ; la tête est bleue et saute aux yeux grâce au collier blanc du cou ; autour de l'oeil, zone de peau nue rouge vif qui se développe en longs caroncules avec l'âge ; il vit dans des milieux très variés, que ce soit en plaine ou en montagne, parfois jusqu'à 3000 mètres ; c'est un oiseau farouche, se nourrissant de graines tôt le matin ou tard le soir, en grattant le sol à l'aide de doigts puissants armés de griffes


Pternistis capensis
Pternistis capensis - Francolin criard - Afrique du Sud Hermanus

ensemble grisâtre du plumage, mais avec un ensemble de motifs blanchâtres sur le dessus, se transformant en pointillés au niveau du cou ; capuchon plus foncé que le reste ; poitrine gris foncé avec des traits blancs ; fréquente les broussailles en bordure de rivières, évitant les zones trop denses ; endémique d'une petite partie sud-ouest de l'Afrique du Sud, on le trouve souvent en groupes familiaux prenant des bains de poussière ; préfère courir plutôt que voler, et dort dans les arbres


Pternistis natalensis
Pternistis natalensis - Francolin du Natal - Afrique du Sud Parc National de Kruger

bec orange et pattes rouges ; ensemble gris du plumage supérieur avec des stries bien marquées et des vermiculures ; toute la partie inférieure est blanche avec de nombreux motifs noirs en forme d'écailles, plus denses vers les flancs ; vit dans des zones arides, dans les broussailles, et jamais loin d'un point d'eau ; craintif, il s'éloigne rarement de son abri ; toujours en couple ou en petite bande, mélangé parfois à d'autres espèces de francolins ; dort dans les arbres, et se nourrit toujours à couvert de graines et d'insectes


Pternistis swainsonii
Pternistis swainsonii swainsonii  - Francolin de Swainson - Afrique du Sud Parc National de Kruger

bec noir avec une mandibule inférieure rouge ; peau nue autour des yeux rouge écarlate, ainsi que les lores, le menton et la gorge ; plumage uniforme, gris-brun, avec des stries sombres que ce soit sur la partie supérieure ou inférieure ; ces stries sont plus fines au niveau de la tête ; très adaptable à un grand nombre de milieux, avec ou sans arbres, même s'il préfère les zones de hautes herbes en lisière de forêt ; vit en solitaire ou en petits groupes, s'associant à d'autres espèces de francolins ; régime composé de graines et d'insectes attrapés au sol





Chordés  Vertébrés Oiseaux Gruiformes


185 espèces réparties en 6 familles, l'immense majorité étant constitué par les Rallidae. Parmi les caractéristiques de l'ordre : long bec pointu, absence de jabot ; affectionnent les milieux ouverts non loin d'un point d'eau ; nichent au sol ; 


Aramidae


Une seule espèce dans la famille, mais plusieurs fossiles d'espèces disparues ont été mis au jour. 

Aramus guarauna
Aramus guarauna - Courlan brun - USA Floride Six Mile Cypress

assez grande taille (70 cm), au plumage terne brun foncé ; les plumes de la tête, du cou, des couvertures alaires et d'une grande partie du dos sont marquées de blanc, donnant à l'ensemble un aspect strié ; longues pattes grises ; long cou ; bec courbé vers le bas, jaune à la pointe noire ; le bec est légèrement ouvert un peu avant l'extrémité afin d'extraire plus facilement les escargots de leur coquille ; très actif la journée, il peut se tenir debout sur des plantes aquatiques flottantes, chassant surtout des gastéropodes sous l'eau





Gruidae


15 espèces ressemblant aux hérons, mais s'en distinguant en volant le cou tendu et non tiré vers l'arrière ; omnivores, les grues peuvent manger une gamme variée de proies, allant des petits rongeurs aux poissons, en passant par les amphibiens, les insectes ou les plantes ; ce sont de très gros oiseaux, parmi les plus grands oiseaux volants au monde ; longues pattes, long cou ; la plupart des espèces possèdent une zone de peau nue sur le visage, utilisée pour communiquer avec d'autres congénères ; de même, les plumes sur la tête peuvent être déplacées et érigées.


Anthropoides paradiseus
Anthropoides paradiseus - Grue de paradis - Afrique du Sud Graff Reinet

assez petite pour une grue, elle est aisément reconnaissable à sa couleur bleu-gris devenant plus foncée sur le haut de la tête, le cou et la nuque ; sur la calotte, le plumage devient presque blanc ; bec rosé ; longue queue avec primaires noires ; oiseau typique des hautes terres herbeuses sèches ; son aire de répartition est la plus faible de toutes les grues ; elle se nourrit au sol, essentiellement d'herbes et de carex, sans rechigner parfois à un accompagnement d'insectes


Antigone canadensis
Antigone canadensis - Grue du Canada - USA Mississippi Sandhill Crane Reserve

plumage gris dans l'ensemble ; front rouge, joues blanches et longs becs sombres et pointus ; avec sa très grande envergure (2,20 mètres) c'est un planeur très habile qui utilise les thermiques pour obtenir de la portance, comme les rapaces, pouvant ainsi rester en l'air sans effort durant plusieurs heures ; très sociale, cette grue vit généralement en couple et se rassemble pendant la migration et l'hiver, parfois par milliers ; elle est omnivore, même si principalement herbivore






Rallidae

C'est, et de loin, la famille la plus importante de l'ordre. La diversité des oiseaux est grande, et même si la plupart sont associés aux zones humides, certaines espèces peuvent se retrouver dans des habitats terrestres, sauf les déserts et la très haute montagne. Leurs ailes sont toujours courtes et arrondies et, même s'ils sont capables de voler et de coloniser de nouveaux territoires, cela reste un vol assez faible ; d'ailleurs quelques dizaines d'espèces dans la famille sont incapables de voler, et préfèrent courir, une incapacité développée à partir d'ancêtres volants. C'est ce qui explique le fort endémisme des râles sur les îles du Pacifique.

Amaurornis cinerea
Amaurornis cinerea - Marouette grise - Bali

petite taille (18cm) ; pattes longues ; ailes et dessus brun foncé ; gorge et ventre bleu-grisâtre ; sourcil blanc, ainsi qu'une seconde bande blanche sous l'oeil, encadrant un masque noir ; affectionne les zones de mangroves, les marécages denses et les rizières, se nourrissant d'invertébrés aquatiques essentiellement ; c'est un résident qui n'effectue que des déplacements locaux pour se nourrir


Amaurornis phoenicurus
Amaurornis phoenicurus - Râle à poitrine blanche - Bali

grande taille (33 cm) avec un plumage très caractéristique : parties supérieures gris foncé, contrastant nettement avec le dessous blanc ; face blanche ; dessous de la queue roux ; bec jaune pâle avec une base rouge ; il fréquente les marécages recouverts de végétation, les hautes herbes ou les broussailles humides ; non craintif, il s'aventure près des maisons ; il picore à terre, prospectant dans des zones non loin de l'eau, et complète fréquemment son repas par toutes sortes d'arthropodes ou de mollusques


Aramides ypecaha
Aramides ypecaha - Râle ypecaha - Argentine marais d'Ibera

front et avant du capuchon gris cendré, nuque roussâtre ; dessus du corps verdâtre ; bas du dos et queue noirs ; face entièrement gris-bleu, contrastant avec la gorge blanche ; poitrine bleutée ; bec verdâtre à base jaune ; fréquente une grande variété d'habitats, mais montre une préférence pour les zones humides avec une végétation dense ; très craintif, il reste surtout à couvert ; en cas de danger, court à toute vitesse ; son régime est très varié, des arthropodes mais aussi des végétaux ; il se nourrit toujours en solitaire tôt le matin ou tard le soir


Fulica atra
Fulica atra - Foulque macroule - Corse

plus grand que la poule d'eau, il se laisse davantage observer ; plumage très sombre apparaissant noir ; contraste saisissant avec le bec et la plaque frontale, blanc, devenant rosé en période nuptiale ; ailes courtes et arrondies plaquées au corps ; pattes larges parfaitement adaptées à la nage ; très bruyant, on le repère aisément sur les plans d'eau ; espèce purement aquatique, elle occupe toutes les zones d'eaux libres continentales, préférant celles avec peu de profondeur et une végétation de surface, étant un oiseau surtout végétarien ; très grégaire, on peut le voir en rassemblements de plusieurs milliers d'individus

Fulica cristata
Fulica cristata - Foulque à crête - Afrique du Sud Parc National de Wilderness

ressemble beaucoup au Foulque macroule mais le bout des rémiges secondaires n'a pas de blanc, ce que l'on ne peut distinguer qu'en vol ; en période de nidification, deux protubérances rouge foncé apparaissent au-dessus de la plaque frontale, blanche ; bec blanc ; cette plaque frontale est rectangulaire et non arrondie comme chez le macroule ; le poussin, comme on le voit sur la photo, a un plumage noir, sauf sur la tête colorée d'orange ;  affectionne les eaux peu profondes avec de la végétation ; assez farouche, il se réfugie entre les herbes à la moindre alerte ; nage des heures à la recherche de nourriture, surtout de tiges et de racines de plantes aquatiques

Gallinula chloropus
Gallinula chloropus - Gallinule poule d'eau - Angleterre Londres

plumage noir ardoisé, avec un brun plus foncé sur le dos ; bande blanche sur les flancs ; bec pointu rouge avec une pointe jaune, se prolongeant sur le front par une plaque frontale rouge ; pattes verdâtres ; vit dans les eaux douces ou saumâtres, cachée dans la végétation abondante qu'elle recherche ; c'est un oiseau très craintif, que l'on voit souvent furtivement ; très bon plongeur, l'oiseau peut effectuer des apnées de 45 secondes ; la plupart du temps néanmoins, la poule d'eau picore à la surface de l'eau, plongeant la tête pour attraper des racines aquatiques


Gallinula galeata
Gallinula galeata - Gallinule d'Amérique - USA Floride Myakka Reserve

ressemblant comme deux gouttes d'eau à la Gallinule poule d'eau, elle a été séparée récemment en une espèce à part ; c'est le Rallidé le plus commun d'Amérique du Nord ; plumage foncé ; pattes jaunes ; bouclier frontal rouge ; assez discret, cet oiseau est essentiellement végétarien, et très territorial ; il affectionne les pièces d'eau peu profondes avec de la végétation immergée


Porphyrio martinica
Porphyrio martinica - Talève violacée - Guatemala lac Peten Itza

taille moyenne (30 cm), beau plumage bleu-violet chez l'adulte, brillant en vert et turquoise au soleil ; bouclier bleu-pâle sur le front, affleurant le bec rouge et jaune ; ses longs orteils lui permettent de marcher sur la végétation flottante, en répartissant son poids sur une plus grande surface ; elle est également capable de s'accrocher aux tiges ; se nourrit essentiellement de végétaux, sans bouder pour autant insectes, batraciens ou autres gastéropodes


Porphyrio polyocephalus
Porphyrio polyocephalus viridis - Talève à tête grise - Thailande Parc National de Sam Roi Yot

espèce à part entière depuis 2015, considérée auparavant comme une sous-espèce de la Talève sultane ; tête grise, plumage violacé ; fort bec rouge prolongé par une plaque frontale rouge ; longs doigts lui permettant de marcher sur la surface de la végétation ; cette espèce possède une particularité comportementale qu'il faut noter : elle pratique une reproduction coopérative, avec plusieurs femelles et mâles qui partagent le même nid ; les couples reproducteurs mâle-femelle sont aidés par les oiseaux adultes de la couvée précédente


Porzana porzana
Porzana porzana - Marouette ponctuée - Corse

plumage du dessus brun foncé, fortement rayé et tacheté ; ailes brun foncé ; poitrine grise avec petites taches blanches ; flanc strié de blanc ; pattes verdâtres ; bec bicolore, jaune et rouge à la base ; c'est un oiseau discret, qui sort rarement de son couvert végétal ; il affectionne les marais; les zones humides, avec une végétation dense et des surfaces vaseuses ; c'est un migrateur qui hiverne en Afrique tropicale, solitaire ou vivant en couple ; c'est surtout au coucher du soleil qu'on peut le voir sortir pour s'aventurer à la recherche d'insectes ou de graines de plantes aquatiques


Zapornia flavirostra
Zapornia flavirostra - Râle à bec jaune - Afrique du Sud Parc National de Kruger

identification aisée avec son plumage intégralement noir, légèrement ardoisé à la lumière ; bec jaune vif ; pattes, doigts et yeux rouges, cercle orbital rouge ; fréquente de nombreux habitats humides, pourvu que le point d'eau soit permanent avec une bonne couverture végétale pour se mettre à l'abri ; c'est un oiseau discret qui sort assez peu à découvert, se nourrissant en marchant sur la végétation grâce à ses longs doigts (insectes volants surtout, oeufs d'oiseaux ou plantes) ; il est parfois observé juché sur le dos d'un hippopotame pour y picorer des insectes



Chordés  Vertébrés Oiseaux Musophagiformes


Ordre comprenant l'unique famille des Musophagidés, les touracos, intégralement endémique à l'Afrique. 


Musophagidae


Toutes les espèces sont frugivores et arboricoles, mais ne rechignent pas à compléter leur alimentation avec des feuilles, des bourgeons ou des fleurs. Elles possèdent des crêtes proéminentes et de longues queues. Des pigments uniques (la turacoverdine) leur donnent des plumes vertes ou rouges du plus bel effet. C'est un vrai pigment, le seul vert dans le monde aviaire. La plupart des autres verts sont en réalité obtenus par des pigments jaunes comme les caroténoïdes, combinés à la structure physique prismatique de la plume elle-même qui diffuse la lumière d'une manière particulière.  Grégaires et non migrateurs, ces oiseaux se déplacent dans les arbres en petits groupes familiaux. Ce sont de très bons grimpeurs, mais assez mauvais en vol. Une disposition du pied unique les aide à bien s'accrocher aux branches. 

Corythaixoides concolor - Touraco concolore - Afrique du Sud Parc National de Kruger

plumage entièrement gris cendré ; ventre légèrement plus pâle ; queue allant en s'obscurcissant vers l'extrémité ; longues plumes du capuchon, hirsutes, formant une huppe qui peut se lever ou s'abaisser ; bec, pattes noirs ; zones boisées près des cours d'eau, parfois en périphéries des villes ; vit en couple ou petits groupes, mais peut être grégaire lors des phases de nourrissage ; le mâle dresse sa huppe lors des parades nuptiales ; son régime est essentiellement végétarien et frugivore, notamment les figues, mais on peut le voir venir au sol manger des termites


Tauraco corythaix
Tauraco corythaix corythaix - Touraco louri - Afrique du Sud Parc National deWilderness

immanquable, de taille moyenne (40 cm), avec une longue queue ; petit bec épais rouge ; ligne blanche sous l'oeil contrastant avec le plumage d'un beau vert ; haute crête verte bordée de blanc ; oeil brun, cercle oculaire rouge foncé , rémiges primaires cramoisies ; on peut l'observer dans les arbres, se nourrissant de fruits ou d'insectes ; comme expliqué plus haut, les touracos sont les seuls oiseaux à posséder une vraie couleur rouge (turacine) et verte (turacoverdine) ; ces pigments possèdent du cuivre : si on plonge une plume verte de touraco dans un verre d'eau, l'eau deviendrait verte !  

Tauraco livingstonii
Tauraco livingstonii cabanisi - Touraco de Livingstone - Afrique du Sud Sainte-Lucie

c'est un oiseau spectaculaire, de couleur verte avec une grande crête bordée de blanc, plus longue que le Touraco louri (leurs aires de répartition ne se chevauchent pas) ; bec crochu rouge ; deux lignes blanches entourent l'oeil ; cercle oculaire rouge foncé ; grandes taches cramoisies sur les ailes, visibles en vol, destinées à tromper les prédateurs ; vit dans les forêts denses du sud-est de l'Afrique australe ; bondit d'arbre en arbre à la recherche de fruits surtout

Tauraco porphyreolophus
Tauraco porphyreolophus - Touraco à huppe splendide - Afrique du Sud Parc National de Kruger

front, joues d'un beau vert-émeraude brillant ; huppe et nuque bleu-violet ; bas des joues, menton, gorge et cou de couleur verte ; poitrine avec une couleur rosâtre ; iris entouré d'une peau nue orbitale écarlate ; vit dans les forêts humides, toujours à proximité d'un cours d'eau ; c'est un oiseau arboricole, qui se nourrit dans la canopée des arbres, même s'il descend à l'occasion au sol pour venir se baigner ou se désaltérer ; monogame, il vit en couple ou en petits groupes ; c'est un oiseau sédentaire, qui bouge très peu durant sa vie, allant d'arbre en arbre pour atteindre de nouvelles ressources



Chordés  Vertébrés Oiseaux Otidiformes


Une seule famille, les Otididae. Ce sont des oiseaux terrestres trapus, appelés outardes en français, au long cou et aux longues pattes ; ils peuvent voler, même s'ils le font rarement. Leur milieu de prédilection est la savane à végétation rase, dans des milieux arides (ils sont d'ailleurs capables de supporter sans problèmes des températures extrêmes). Omnivores, leur repas va des végétaux aux petits vertébrés et arthropodes. 


Otididae


Seule famille de l'ordre, donc, avec 26 espèces reconnues. 

Ardeotis kori
Ardeotis kori kori - Outarde kori - Namibie Parc National d'Etosha

possède le record mondial d'oiseau volant le plus lourd, avec, pour les plus gros mâles, un poids pouvant atteindre les 20 kilos ; très longues pattes, cou allongé ; capuchon noir ; tête et cou gris rayés de noir ; sourcil blanc bien visible ; parties supérieures entièrement brunes ; épaules blanches parsemées de motifs écaillés noirs ; dessous blanc ; vit dans les savanes arides ou semi-arides, avec quelques arbres épars, si possible non loin d'un point d'eau ; les parades nuptiales du mâle sont spectaculaires lorsqu'ils hérissent les longues plumes de leur cou, en gonflant ce dernier qui peut quadrupler de diamètre ; fuit en courant, mais peut voler sur une assez grande distance compte tenu de son poids ; omnivore, l'outarde kori est néanmoins surtout carnivore, avec insectes, mammifères, lézards et serpents ; les mâles sont polygames et tentent de séduire et de s'accoupler avec un maximum de femelles au sein d'un lek qu'ils ont préalablement aménagé


Eupodotis afra
Eupodotis afra - Outarde Korhaan - Afrique du Sud Parc National d'Addo Elephant

identification aisée, le mâle affichant un dos brun entièrement couvert de vermiculures blanches ; le reste du corps est d'un noir profond ; une tache blanche circulaire est située en arrière des yeux ; crête sur la nuque ; bec rosé ; pattes d'un jaune vif ; c'est un oiseau commun en Afrique australe, dans toutes sortes d'habitats avec néanmoins une préférence pour les grands espaces ouverts et couverts d'herbes, dans relief marqué ; chasse au sol en picorant avec son bec, des insectes mais aussi des reptiles venimeux qu'elle frappe violemment à la tête 


Eupodotis afraoides
Eupodotis afraoides etoschae - Outarde à miroir blanc - Namibie Parc national d'Etosha

ressemble beaucoup à l'Outarde korhaan mais large bande blanche visible en vol sur les primaires ; tête, cou, et dessous d'un noir profond ; tache circulaire blanche en arrière des yeux ; dessus brun avec nombreuses vermiculures blanches ; préfère les larges zones ouvertes et les semi-déserts broussailleux sans relief ; l'absence de relief leur permet de repérer le danger de loin (il n'est pas rare de voir un individu juché sur une termitière pour observer les alentours) ; régime à la fois insectivore qu'herbivore


Eupodotis ruficrista
Eupodotis ruficrista - Outarde houppette - Afrique du Sud Parc National de Kruger

le mâle a la tête grise avec une zone de plumes rousses sur la nuque ; dessus marron moucheté de noir et de brun foncé ; ventre marron foncé ; chez la femelle, comme ici sur la photo, la tête est davantage marron, et une large bande blanche traverse la poitrine ; comme beaucoup d'outardes, cet oiseau affectionne les grands milieux semi-arides avec de la végétation pour rester à l'abri ; c'est une espèce souvent solitaire mais qui ne s'interdit pas un comportement plus grégaire à l'occasion ; en cas de danger, l'oiseau préfère la course à l'envol

Lissotis melanogaster
Lissotis melanogaster notophila - Outarde à ventre noir - Afrique du Sud Parc National de Kruger

très long cou, pattes immenses ; dessus du corps caractéristique, chamois, avec de nombreux motifs noirs ; queue barrée d'étroites barres sombres ; face blanche ; longue ligne noire qui part du cou pour rejoindre le poitrail ; pattes et bec jaunes ; fréquente une végétation de hautes herbes pour pouvoir se cacher, ainsi que les savanes parsemées de quelques arbres ; vit généralement seule, ou en couple durant la nidification ; mange à la fois des insectes et des végétaux


Neotis denhami
Neotis denhami stanleyi - Outarde de Denham - Afrique du Sud Parc National de Bontebok

dessus de l'oiseau brun avec fines marques noires ; capuchon gris avec une bordure noire ; sourcil blanc au-dessus de l'oeil ; joues et poitrine gris clair ; arrière du cou brun orange, ce qui est caractéristique de loin ; ventre blanc ; habite les prairies jusqu'à 3000 mètres d'altitude ; elle possède un menu varié, des insectes aux végétaux ; solitaire, on peut aussi la trouver en petits groupes ; peut voler très efficacement puisqu'effectue des migrations









[full_width]



Oiseaux page 3 Oiseaux page 3 Reviewed by RENOULT on 30 septembre Rating: 5

Aucun commentaire: