BREAKING NEWS

[2]

Chordés - Tuniciers


(Légende : embranchementsous embranchementclasse sous-classeinfra-classesuper ordreordresous-ordreinfra ordre--micro ordresuper famillefamillesous famille)


Chordata Tunicata Les Tuniciers sont des chordés qui comptent environ 1500 espèces. C'est leur stade larvaire qui les rapproche des chordés. Leur nom dérive de leur espèce de "tunique" recouverte d'une cuticule. D'apparence très simple, ce sont en réalité des animaux proches parents des vertébrés, puisqu'au stade larvaire, les individus possèdent une notochorde dans la partie postérieure. Certains tuniciers vivent en tant qu'individus solitaires, mais d'autres se répliquent en bourgeonnant et deviennent des colonies, chaque unité étant connue sous le nom de zooïde. Ce sont des filtreurs marins avec une structure corporelle en forme de sac remplie d'eau et deux ouvertures tubulaires, appelées siphons, à travers lesquelles ils aspirent et expulsent l'eau. Pendant leur respiration et leur alimentation, ils aspirent de l'eau par le siphon inhalant et expulsent l'eau filtrée par le siphon exhalant. La plupart des tuniciers adultes sont sessiles, immobiles et attachés en permanence aux rochers ou à d'autres surfaces dures du fond de l'océan; d'autres, comme les salpes, les larvacés, doliolides et pyrosomes, nagent dans la zone pélagique de la mer à l'âge adulte.


Chordata Tunicata Ascidiacea 


Classe principale des Tuniciers, les Ascidies, solitaires ou coloniales, ont le plus souvent le corps en forme d'outre recouverte de tunicine, une molécule très proche de la cellulose des végétaux, ce qui est un fait rare dans le règne animal. 
Les ascidies sont des animaux arrondis ou cylindriques dont la taille varie d'environ 0,5 à 10 cm. Une extrémité du corps est toujours fermement fixée à la roche, au corail ou à une surface solide similaire. 
Contrairement aux coquilles de mollusques, la tunique est composée de tissus vivants et possède souvent son propre apport sanguin. Chez certaines espèces coloniales, les tuniques des individus adjacents sont fusionnées en une seule structure.

La face supérieure de l'animal, opposée à la partie saisissant le substratum, comporte deux ouvertures, ou siphons. Lorsqu'il est retiré de l'eau, l'animal expulse souvent violemment l'eau de ces siphons, d'où le nom commun d'"ascidie". Le corps lui-même peut être divisé en trois régions au maximum, bien que celles-ci ne soient pas clairement distinctes chez la plupart des espèces. La région pharyngée contient le pharynx , tandis que l'abdomen contient la plupart des autres organes du corps, et le post-abdomen contient le cœur et les gonades. Chez de nombreuses ascidies, le post-abdomen, voire l'abdomen entier, est absent, leurs organes respectifs étant situés plus en avant.

Comme son nom l'indique, la région pharyngée est principalement occupée par le pharynx. Le grand siphon buccal s'ouvre dans le pharynx, agissant comme une bouche.

Le pharynx est entouré d'un atrium, à travers lequel l'eau est expulsée par un deuxième siphon, généralement plus petit. 


Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia


L'ordre des Aplousobranchia contient des espèces simples, avec la partie postérieure de l'abdomen contenant le coeur et les gonades.  Elles se distinguent des autres ascidies par la présence de paniers pharyngés relativement simples. 


Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia Clavelinidae


Large famille comprenant des ascidies pédonculées en forme de petites massues. 4 genres au total. 


Clavelina lepadiformis
Clavelina lepadiformis - Grande claveline - France 34

une des clavelines les plus communes, que l'on rencontre sur des parois verticales de 0 à 50 mètres de profondeur. Les animaux sont coloniaux, et ressemblent à des clochettes transparentes, de 4cm max. On peut ainsi distinguer les organes à l'intérieur. Le siphon buccal au sommet permet l'entrée de l'eau, tandis que le latéral, qui expulse l'eau, est légèrement sur le côté.


Clavelina oblonga
Clavelina oblonga - Claveline vaporeuse - France 34

Forme une grosse boule translucide ; la tunique est mouchetée de petits points blancs ; on remarque également de discrets cercles blancs autour des siphons.


Pycnoclavella communis
Pycnoclavella communis - Claveline naine commune - Corse

groupement de dizaines d'individus pédonculés (le thorax est au niveau de l'outre, l'abdomen est étiré et permet à l'animal de se fixer) ; la pigmentation est uniforme : les individus sont de petite taille (1 cm environ)



Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia Diazonidae


Les espèces de cette famille possèdent un thorax et un abdomen bien séparés et différenciés. Le coeur n'est pas en forme de "V". Les individus peuvent être solitaires ou coloniaux. 

Rhopalaea sp
Rhopalaea sp  - Bali - Espèce non décrite.

Rhopalaea sp
Rhopalaea sp  - Bali - Autre espèce non décrite




Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia Didemnidae


Les membres de cette famille ont de petits zoïdes formant des colonies encroûtantes. Des incrustations calcaires étoilées peuvent également s'y trouver.


Didemnum membranaceum
Didemnum membranaceum  - Bali

il s'agit des zoïdes roses sur le cliché ; ascidie encroûtante avec une tunique rose possédant de nombreux pores inhalants ; les orifices exhalants quant à eux sont ceints de blanc et situés au sommet des mamelons. 

Didemnum molle
Didemnum molle - Lombok

ascidie coloniale en forme d'urne allant jusqu'à 10 cm de hauteur, tirant le plus souvent vers le vert / brun ; grand orifice exhalant au sommet, nombreux orifices inhalants de petite taille sur les côtés ; étrangement, cette ascidie peut se déplacer de quelques centimètres par semaine, grâce à des filaments situés sur la base, qui s'accrochent au substrat proche afin de tirer l'animal vers sa nouvelle position. 

Didemnum vexillum
Didemnum vexillum  - France 35

ascidie coloniale de très petite taille, chaque zoïde mesurant 1 mm de hauteur ; aspect spongieux, de couleur variable, jaune, orange ou crème.

Lissoclinum perforatum
Lissoclinum perforatum - Didemne lisse perforé - Corse

taille de 2 à 15 cm de diamètre ; ascidie coloniale blanchâtre, avec une surface lisse perforée de nombreux siphons buccaux ; gros siphons exhalants circulaires ; c'est une espèce commune vivant sur tous les substrats durs de la surface jusqu'à 150 mètres de profondeur : la colonie filtre l'eau et se nourrit de micro-organismes animaux et végétaux




Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia Polycitoridae


Eudistoma caeruleum
Eudistoma caeruleum - Afrique du Sud Sainte Lucie

petite ascidie pédonculée d'une magnifique couleur bleue, plus ou moins transparente. 




Chordata Tunicata Ascidiacea Aplousobranchia Polyclinidae



Aplidium nordmanni
Aplidium nordmanni - Aplidium de Nordmann  - France 34

les siphons sont régulièrement disposés en lignes sinueuses dans les dépressions de la tunique ; c'est une ascidie relativement rare, excepté dans certains endroits de Méditerranée comme ici dans l'étang de Thau. 



Chordata Tunicata Ascidiacea Phlebobranchia


Se distinguent des autres groupes par la présence de vaisseaux longitudinaux dans la tunique ; leur corps n'est pas divisé et les gonades sont situées d'un seul côté, près du tube digestif. 


Chordata Tunicata Ascidiacea Phlebobranchia Ascidiidae

Espèces uniquement solitaires. Très répandues autour du globe.

Ascidia mentula
Ascidia mentula - Ascidie rose - Corse

fixée au substrat (rocheux) par son flanc gauche ; tunique translucide, allant du blanc au rose clair ; taille de 5 à 18cm ; souvent couverte de nombreux épibiontes qui peuvent envahir la totalité de la tunique (algues, éponges, balanes...).

Ascidia ornata
Ascidia ornata  - Ascidie ornée - Bali

la tunique translucide souvent grisâtre est parsemée de nombreux points blancs ; grand siphon buccal, à large ouverture bordée de traits blancs qui ressemblent à des dents ; taille imposante, s'incruste souvent dans le substrat rocheux, comme sur le spécimen ici, rendant le siphon seul visible. 

Ascidiella sp
Ascidiella sp - France 35

solitaire comme toutes les espèces de la famille ; ancrée sur la roche par la base.

Phallusia mammillata
Phallusia mammillata - Ascidie blanche - France 34

large, jusqu'à 20 cm de hauteur, avec un port dressé ; tunique épaisse possédant de nombreuses bosses arrondies ; siphons inhalants et exhalants nettement séparés ; aime les milieux envasés ou turbides, comme ici à l'étang de Thau.



Chordata Tunicata Ascidiacea Phlebobranchia Corellidae


Corella eumyota
Corella eumyota - Ascidie cartilagineuse  - France 35

invasive en Atlantique, venant de l'Hémisphère sud ; tunique translucide, avec des taches rouges sur le siphon inhalant ; l'intestin en U est bien visible par transparence, comme on le voit ici sur ce spécimen.




Chordata Tunicata Ascidiacea Stolidobranchia


Absence totale d'abdomen. Corps non divisé, avec une gonade de chaque côté de la tunique. 


Chordata Tunicata Ascidiacea Stolidobranchia Molgulidae


Molgula sp
Molgula sp - France 34

Les espèces de Molgula sp se distinguent de Corella par la forme en S de l'intestin, et non en U. 




Chordata Tunicata Ascidiacea Stolidobranchia Pyuridae


Ascidies solitaires de grande taille, avec une tunique coriace et un manteau opaque. 


Halocynthia papillosa
Halocynthia papillosa - Ascidie rouge  - Corse

grande ascidie solitaire ; tunique granuleuse de couleur rouge vif ; deux larges siphons exhalants et inhalants munis d'une couronne de soies ; capable de se replier sur elle-même. C'est l'espèce la plus commune en Méditerranée, présente dès les premiers mètres de profondeur, mais préférant l'ombre, jusqu'à 100 mètres environ. Contrairement à d'autres espèces de la famille, la tunique est immaculée, propre, et n'abrite pas d'épifaune. Ce sont des algues rouges symbiotiques qui lui confèrent la couleur. 

Pyura dura
Pyura dura - Violette à bouche rose - France 34

solitaire mais parfois grégaire ; tunique rouge rugueuse avec de nombreux organismes accrochés ; taille inférieure à 10 cm ; siphons courts et marqués de rose vif



Chordata Tunicata Ascidiacea Stolidobranchia Styelidae


Botrylloides crystallinus
Botrylloides crystallinus - Corse

ascidie coloniale globuleuse de 5 à 8 cm de diamètre ; tunique transparente de couleur blanche à jaune ; liseré blanc autour de chaque siphon buccal ; vit dans les zones ombragées.

Botrylloides diegensis
Botrylloides diegensis - Botrylle de San Diego - France 34

ascidie coloniale encroûtante de couleur jaune avec des orifices exhalants translucides très gros et communs à plusieurs individus ; zoïdes agencés en méandres et de couleur variable. Invasive en Europe depuis peu.

Botryllus schlosseri
Botryllus schlosseri - Botrylle étoilé - Corse

coloniale, avec groupes de 3 à 20 zoïdes disposés en étoile autour d'un siphon cloacal commun, ces siphons ne formant pas d'excroissances ; coloration très variable (jaune, bleu, vert...) ; aime les eaux superficielles sous les pierres ; espèce très commune. 

Polycarpa aurata
Polycarpa aurata - Ascidie tache d'encre - Bali

magnifique ascidie dressée en forme d'outre ; deux siphons ; taches jaunes et violacées parfois reliées par des traits violacés ; pas ou peu d'organismes vivants sur la tunique.

Styela plicata
Styela plicata - Ascidie plissée - France 34

tunique avec nombreux replis, de 6 à 8 cm de hauteur, souvent couverte d'autres organismes ; siphons exhalants et inhalants très proches, formés de quatre lobes ; apprécie les sites portuaires et les lagunes littorales. 






Chordata Tunicata Thaliacea 


Les Thaliacea sont une classe de tuniciers pélagiques, c'est-à-dire qu'ils vivent en pleine eau et ne sont pas fixés à un substrat. La plupart du temps transparents, la colonie d'organismes s'organise en une ribambelle de petits tonneaux séparés. C'est à travers ces tonneaux que l'eau est filtrée, leur permettant également de se propulser dans l'eau. 


Chordata Tunicata Thaliacea Salpida


L'ordre des Salpida comprend ces tuniciers en forme de tonneau qui se déplacent en se contractant, l'eau permettant le mouvement mais aussi le nourrissage. On en trouve partout dans le monde, mais plus encore dans les eaux froides au large de l'Antarctique.


Chordata Tunicata Thaliacea Salpida Salpidae


Famille de Salpida avec un corps gélatineux de 1 à 10 cm. Ressemblent à des méduses mais proches phylogénétiquement des vertébrés. 


Pegea confoederata
Pegea confoederata - Corse

espèce que l'on peut rencontrer solitaire ou sous forme d'agrégats de centaines d'individus parfois, formés par bourgeonnement à partir d'un stolon ; les connections fragiles entre les individus sont souvent brisées par les courants marins ; siphons opposés ; système digestif en boule orange que l'on voit parfaitement par transparence. 




[full_width]

Chordés - Tuniciers Chordés - Tuniciers Reviewed by RENOULT on 03 juin Rating: 5

Aucun commentaire: