Derniers articles

Malaisie - Kuala Lumpur, une ville de contrastes

Kuala Lumpur, une ville de contrastes


La capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur, apparaît comme une métropole tentaculaire, en pleine explosion démographique, qui s'étend démesurément dans la vallée de Klang. Avec plus de 7 millions d'habitants, ce que vous verrez d'abord en y arrivant, ce sont des bouchons monstres et une densité de trafic assez hallucinante (pour nous qui conduisions notre propre voiture, il fallait être concentré...). Ce n'est clairement pas la plus belle ville au monde, il est difficile d'y trouver une cohérence architecturale, et on sent bien la frénésie de constructions pour en faire une ville futuriste (elle n'arrive pas du coup à avoir le même charme que Singapour par exemple). Mais bon, passage obligé sur la route de la péninsule, nous avons pris le temps d'aller admirer les fameuses tours Petronas, les deux plus hautes tours jumelles au monde, et, très sympa, les grottes de Batu au nord (ce sera l'objet d'un autre article).
tours Petronas KL
Les Petronas, mondialement connues pour leur futurisme et leur hauteur, sont le symbole de la ville, résolument tournée vers l'avenir. Le jeu de lumières proposé la nuit tombée est très joli.

Kuala Lumpur, en malais, cela signifie "confluence boueuse", car le site fut fondé à la confluence de deux rivières, la Gombak et la Klang. Et cette histoire est très récente, XIXème siècle ! C'est dire la fulgurance de son développement. Elle est située sur un ensemble de douces collines, à une altitude moyenne de 80 mètres, protégée des vents violents mais recevant des trombes d'eau lors des pluies de mousson.
Niveau architecture donc, c'est disparate ! La "vieille" ville n'existe pas, mais on trouve de temps en temps des restes de ces bâtiments de la fin du XIXème siècle, lorsque de nombreuses boutiques furent construites dans un style chinois : c'est dans les ruelles autour de Chinatown que l'on peut encore en voir le plus.
Kuala Lumpur
Une vue de la Kuala Lumpur, souvent surnommée KL, moderne.

Chinatown


Petaling Street et quelques rues adjacentes forment un ensemble assez typique de la ville, avec de nombreux marchés, petits restos, street foods et autres. Le marchandage est encore profondément ancré, avec de nombreux artisans chinois, malais ou indiens. Ce quartier a toujours eu le vent en poupe, car il est situé un peu en hauteur par rapport au reste de la ville, et est de ce fait moins soumis aux inondations. 
Dans le quartier de Chinatown, avec ses marchés colorés. 
Marchand de brochettes.




Mosquée de Jamek

La mosquée de Jamek est située à la confluence exacte des deux rivières Klang et Gombak, et fut construite en 1909 à l'emplacement même d'un ancien lieu de culte malais. Elle fut conçue selon le style architectural moghol indien. 
Confluence avec la mosquée Jamek.
Confluence avec la mosquée Jamek.


Vue générale de la mosquée
Porte principale


Place Merdeka

Il s'agit de la place la plus importante de la ville. Immense carré de verdure situé devant le palais du sultan Abdul Samad, il s'agit en fait de la place de l'Indépendance et était autrefois utilisée comme terrain de cricket. Le drapeau malaisien y fut dressé pour la première fois,  en plein coeur,  la nuit du 31 août 1957. 
Place Merdeka.


Fontaine dite du "policier".
Bout de la place.


Temple hindou de Sri Mahamariamman

Plus vieux temple hindou de Kuala Lumpur, dans Chinatown, cet édifice fut fondé en 1873 par des immigrants indiens. Le gopuram coloré, quant à lui, dans le plus pur style du sud de l'Inde, remonte à 1968. Il est abondamment décoré et, du haut de ses 23 mètres, a fière allure, avec tous ses dieux hindous.
Sri Mahamariamman Kuala Lumpur
Gopuram coloré du temple.


Petronas Tower

Ces deux tours jumelles, mondialement célèbres, furent édifiées en 1998 par un architecte argentin, César Pelli. Avec leurs 452 mètres, ce sont actuellement les plus hautes au monde. Sa passerelle d'acier culminant à 170 mètres relie les 41ème et 42ème étages entre eux. Un an après sa réalisation, les tours servaient déjà de décor de film pour Sean Connery et Catherine Zeta-Jones dans Haute-Voltige. Le soir, tout s'illumine, et le son et lumière les met encore plus à l'honneur.
Petronas Tower Malaisie
By day...
... and by night...

Aucun commentaire