Derniers articles

Acraea terpsicore

Acraea terpsicore

Acraea terpsiocore
Acraea terpsicore, Thailande

C'est un beau voilier, qui virevolte à droite, puis à gauche, d'un battement d'ailes irrégulier et souple. Commun en Asie du Sud-Est, cette beauté orangée possède une caractéristique culinaire : il est difficilement mangeable pour ses adversaires ! Notre Acraea est en effet bien pourvu en défenses chimiques : attaqué, il joue le mort et expulse une substance nauséabonde et jaunâtre  depuis la jointure de ses pattes. Bien souvent, le prédateur abandonne cette horreur et le papillon revient à la vie en reprenant son vol normal...  Il prend même son temps, pouvant passer de très longues minutes sur la même fleur, pour le plaisir des photographes qui peuvent prendre leur temps...  
Acraea terpsicore fait partie de la sous-famille des Heliconiinae, qui ont tous de vives couleurs avertissant les éventuels prédateurs qu'ils ne sont pas bons à manger. On appelle cela des couleurs aposématiques. Ce sont les chenilles qui, lors de leur nourrissage sur des plantes toxiques, conservent les toxines dans leur corps jusqu'à leur mue en adulte. Si peu d'oiseaux se nourrissent finalement de ces espèces, certains lézards en ont néanmoins fait un mets de prédilection...
La meilleure chimie du monde ne pourra pas vous protéger de tout ! 

Aucun commentaire