BREAKING NEWS

[5]

Etats-Unis - Parc national de Mesa Verde


Fondé par Roosevelt en 1906, ce parc du Colorado possède plus de 4000 sites archéologiques, dont 600 habitations de falaise ! Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, Mesa Verde plonge le visiteur plusieurs siècles en arrière, lorsque ses habitants, pratiquant la chasse, la cueillette et l'agriculture, construisirent les premiers pueblos qu'ils habitèrent jusqu'au XIIIème siècle. Les villages abrités sous les énormes surplombs des falaises ocre constituent un spectacle incroyable !

Cliff Palace est certainement la ruine la plus connue de Mesa Verde
Cliff Palace est certainement la ruine la plus connue de Mesa Verde. Remontant à plus de 700 ans, le village abritait environ 125 personnes.

Ce sont les premiers explorateurs de la région qui ont appelé l'endroit mesa, mais le terme n'est pas approprié, car une mesa est une butte dont le sommet est entièrement plat (mesa = table en espagnol), tandis qu'elle est inclinée vers le sud. Le bon terme géologique est cuesta. Les formations géologiques ont principalement été déposées entre 100 et 75 millions d'années, alors que la mer laissait derrière elle des quantités phénoménales de sable. Bien plus tard, ces sédiments ont durci. L'eau a réussi à s'infiltrer dans de micro-fissures, et à s'accumuler en diverses sources, fournissant ainsi de l'eau aux anciens habitants. Le gel et dégel est responsable en partie de la création des vastes alcoves en surplomb dans lesquels les maisons furent édifiées.

Une vue depuis le sommet de la cuesta vers les plaines du Colorado en contrebas.
Une vue depuis le sommet de la cuesta vers les plaines du Colorado en contrebas. 

Historiquement, le site est occupé depuis très longtemps. 6000 ans avant notre ère, lorsque des hommes s'aventurent sur le plateau, cherchant le frais suite à un vaste réchauffement climatique. Mais c'est surtout la période démarrant au VIIIème siècle de notre ère, appelée Pueblo, qui nous intéresse, puisque les vestiges dans les falaises datent de cette époque. Les habitants changent leur façon d'occuper l'espace, ils créent des résidences interconnectées appelées pueblos, dans lesquelles ils stockent les nombreuses récoltes. On voit aussi apparaître les kivas,  ces pièces profondes et circulaires pour les rituels religieux et les réunions politiques. C'est une période de grands changements pour les populations, qui passent d'un mode de vie semi-nomade à une vie sédentaire sur le plateau, qui voit sa densité de population exploser : certains pueblos voient leur nombre d'habitants décupler, et le fait de vivre ensemble a apporté des avantages, comme des devoirs nouveaux. Ensemble, on améliore la sécurité contre les raids, tout en encourageant une plus grande entraide. Malgré cette croissance vigoureuse, les choses vont s'inverser à la fin du IXème siècle, à cause de profonds changements climatiques, qui obligent la population à abandonner Mesa Verde pour rejoindre le Canyon de Chaco, mieux servi niveau précipitations, vitales pour l'agriculture. Certains habitants vont s'accrocher à l'endroit, jusqu'au XIIème siècle, date à laquelle le dernier arbre aurait été abattu... la sécheresse eut alors raison des derniers hommes. C'est une leçon à retenir peut-être...

Mesa Verde est entrecoupée de plusieurs vallées et les Anasazis y vécurent plusieurs siècles.
Mesa Verde est entrecoupée de plusieurs vallées et les Anasazis y vécurent plusieurs siècles.


L'architecture de ces villages troglodytiques anasazis se retrouve de site en site : nombreuses pièces d'habitation (plus d'une centaine parfois), tours défensives, et les fameux kivas, les chambres cérémoniales souterraines. Au centre de ce cercle, on trouvait un foyer, et presque attenant, un petit trou appelé sipapu, le symbole de l'entrée dans le monde souterrain pour les indiens, le lieu des Origines. Ce trou, recouvert la plupart du temps, est débouché les jours de rituels afin de communiquer avec ceux qui vivent en-dessous, qui sont déjà morts ou qui ne sont pas encore nés. A noter que le même terme sipapu désigne aussi le sexe féminin. 

On descendait dans la kiva via une échelle qui donnait sur le sol au niveau du village. Les murs de la petite pièce souterraine représentent symboliquement les parois du monde, tandis que les bancs pour s'asseoir sont les maisons du village. C'est donc un lieu d'une importance capitale pour les indiens, qui s'y réunissaient pour diverses raisons, comme lorsque quelqu'un tombait gravement malade et que l'on souhaitait invoquer des prières, ou bien pour implorer des conditions climatiques clémentes pour favoriser de bonnes récoltes. Certains villages possédaient des dizaines de kivas ! Enfin, signalons qu'ils pouvaient être ronds, ou rectangulaires, petits ou grands, mais toujours avec un toit en argile qui a quasiment systématiquement disparu aujourd'hui lorsque l'on les visite.



Un exemple de kiva retrouvée dans Mesa Verde. Les villages font l'objet de nombreuses fouilles archéologiques.
Un exemple de kiva retrouvée dans Mesa Verde. Les villages font l'objet de nombreuses fouilles archéologiques.



Square Tower House

Cette belle habitation sous son surplomb est une des plus célèbres du parc et un arrêt photo très chouette sur la boucle de la mesa : elle s'appelle Square Tower et faisait plusieurs étages. On estime qu'elle fut construite dans le courant du XIIème siècle. 60 chambres et une dizaine de kivas composent ce village qui s'ouvrait sur le Navajo Canyon.

Square Tower House
Vue d'ensemble du petit village avec la maison à plusieurs étages.

Partout où l'on regarde, dans les moindres anfractuosités, il y a des habitations !
Partout où l'on regarde, dans les moindres anfractuosités, il y a des habitations ! Pour certaines, on se demande comment les indiens pueblos ont fait pour les installer là ! 

autre village

Spruce Tree House

Troisième plus grand village de falaise du parc, il fut construit au XIIIème siècle sous ce surplomb de 66 mètres de largeur. Il y avait 130 chambres au total, ainsi que plusieurs kivas, pour un nombre d'habitants estimé à 80 personnes. Ce n'est qu'en 1888 que le site fut découvert par hasard, lorsque des éleveurs locaux sont tombés dessus en cherchant leur bétail errant. Ils ont réussi à descendre au niveau des habitations en se laissant tomber d'un grand sapin de Douglas qui poussait depuis les ruines, d'où le nom qui est resté (spruce tree signifie épicéa en anglais). En 2016, des parties des maisons se sont effondrées et il n'est plus possible désormais de pénétrer à l'intérieur.

Vue de Spruce Tree House
Vue de Spruce Tree House
Les maisons sont construites jusqu'au plus profond des renfoncements.
Les maisons sont construites jusqu'au plus profond des renfoncements.

Cliff Palace

Il s'agit tout simplement de la plus grande habitation de falaise d'Amérique du Nord ! Cliff Palace est une visite à ne manquer sous aucun prétexte, spectaculaire, et ludique, avec des échelles qui vous permettent d'accéder et de repartir du site (la visite de la Balcony House toute proche est encore plus sportive apparemment, car il faut même ramper, mais nous ne l'avons pas faite avec un jeune enfant). 
Comme d'autres dans les environs, ce village fut occupé au début du XIIème siècle avant d’être abandonné deux siècles plus tard, à cause certainement de conditions climatiques désastreuses et de récoltes insuffisantes pour rassasier les habitants. Toutes les maisons sont en grès, avec des poutres en bois. Les portes nous paraissent petites car à l'époque, la taille moyenne des hommes était d'un 1m60 et de 1m50 pour les femmes. On estime que 100 personnes occupaient les 150 pièces et 23 kivas du village.

Vue d'ensemble de Cliff Palace
Vue d'ensemble de Cliff Palace, qui permet de bien se rendre compte des efforts colossaux que devaient faire les habitants pour s'installer sous le surplomb. 
Cliff Palace
La tour carrée sur la droite est le plus haut monument de l'ensemble de Mesa Verde, avec 8 mètres. Entièrement en ruine lors de sa découverte, elle fut remontée par les archéologues. Les pierres affleurent contre la falaise qui les surplombe. 

Les pièces d'habitation étaient à l'époque enduites de couleurs vives. Les familles vivaient ensemble et partageaient les chambres. Au plus profond du surplomb, on stockait les récoltes comme les haricots ou les courges.
Les pièces d'habitation étaient à l'époque enduites de couleurs vives. Les familles vivaient ensemble et partageaient les chambres. Au plus profond du surplomb, on stockait les récoltes comme les haricots ou les courges. 


vue d'ensemble
vue d'ensemble
kiva Cliff Palace
une kiva
vue rapprochée
vue rapprochée
échelle pour accéder et repartir

[full_width]
Etats-Unis - Parc national de Mesa Verde Etats-Unis - Parc national de Mesa Verde Reviewed by RENOULT on 02 février Rating: 5

Aucun commentaire: