Derniers articles

Sicile - Erice, le belvédère occidental

Erice, le belvédère occidental

A l'extrême nord-ouest de la Sicile, sur les hauteurs, se trouve certainement une des plus belles villes de l'île : Erice. Elle grimpe fortement, la route qui y mène, promettant à chaque virage une vue des plus spectaculaires... Et de fait, vous ne serez pas déçus ! Au gré des ruelles centenaires et pavées, vous découvrirez une cité authentique, médiévale, au charme fou (tout du moins en hiver lorsque vous l'aurez pour vous seuls...). 
La vue est prodigieuse, où que l'on regarde, depuis le sommet du village, aux alentours du château. D'ici, vue plongeante de 756 mètres vers la mer et la grande ville de Trapani, avec ses salines que l'on voit parfaitement.
La vue est prodigieuse, où que l'on regarde, depuis le sommet du village, aux alentours du château. D'ici, vue plongeante de 756 mètres vers la mer et la grande ville de Trapani, avec ses salines que l'on voit parfaitement. 
D'après la légende, le village tire son nom du personnage mythologique Eryx qui, d'après Thucydide, l'aurait fondé avec des exilés troyens qui auraient trouvé là un havre de paix. On retrouve la mention d'Erice chez Virgile, avec Enée qui s'y repose deux fois. Lors de la première guerre punique, le général carthaginois Hamilcar Barca y aménage des fortifications. Mais l'histoire pour Erice est loin d'être terminée : elle sera romaine, puis arabe, avant d'être rebaptisé Monte San Giuliano par les Normands au XIème siècle. Ce n'est qu'en 1934 que la ville s'appellera à nouveau Erice... Sacré périple millénaire !
La cathédrale, ou Chiesa matrice, dédiée à Marie, date pour sa partie la plus ancienne du XIVème siècle, avec un style gothique.
La cathédrale, ou Chiesa matrice, dédiée à Marie, date pour sa partie la plus ancienne du XIVème siècle, avec un style gothique. La façade extérieure est d'inspiration catalane avec sa petite rosace centrale. A gauche, le campanile séparé, d'une hauteur de 28 mètres, est en réalité une ancienne tour de garde du XIVème siècle aménagée avec fenêtres à meneaux. 

Des églises, vous en verrez beaucoup dans la vieille ville, surnommée à l'époque "la ville aux cent églises", ce qui montre l'importance de l'Eglise et de la religion dans ce coin de la Sicile.
Placettes en pierre, ruelles, églises et palais... la vieille ville possède un charme fou !
Placettes en pierre, ruelles, églises et palais... la vieille ville possède un charme fou !
Une ruelle dans la vieille ville.
Une ruelle dans la vieille ville.

Eglise de San Giulano
Eglise de San Giulano
autre petite place
autre petite place

Le monument le plus célèbre d'Erice est le château de Vénus. Il fut construit par les Normands sur une falaise isolée. Mais l'endroit est utilisé depuis des millénaires car les Romains eux-mêmes y auraient installé un temple dédié à ... Vénus, temple pillé par les carthaginois plus tard. Les Normands vont se servir des pierres romaines comme soubassement pour leur énorme forteresse.
Tout au bout de la ville, dominant l'Est, voici le château de Vénus, une forteresse normande du XIIème siècle.
Tout au bout de la ville, dominant l'Est, voici le château de Vénus, une forteresse normande du XIIème siècle. 
Des murailles de la forteresse, le paysage étendu sur le Monte Cofano entre autres ne laisse personne de marbre...
Des murailles de la forteresse, le paysage étendu sur le Monte Cofano entre autres ne laisse personne de marbre...

chateau de Venus

Aucun commentaire