BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

France - le château du Clos Lucé


A deux pas du château d'Amboise, en plein coeur de la ville, se situe un havre de paix qui vit passer les dernières années d'un des plus célèbres peintres et artistes de tous les temps, Léonard de Vinci. C'est là en effet, au Clos Lucé, que François Ier met à la disposition de l'Italien cette magnifique propriété lovée dans un jardin verdoyant. La visite du lieu, outre le plaisir de voir les intérieurs ouvragés et lambrissés, est l'occasion d'un voyage historique et technologique dans le monde de Léonard, avec des reconstitutions de ses plus belles inventions, en taille réelle, dispersées dans les allées du domaine.

C'est ici que Léonard passa les trois dernières années de sa vie, dans le calme du jardin, pourtant situé en plein coeur d'Amboise.
C'est ici que Léonard passa les trois dernières années de sa vie, dans le calme du jardin, pourtant situé en plein coeur d'Amboise.

le château

Le château, aujourd'hui propriété de la famille Saint-Bris, remonte au XVème siècle. Il était situé sur les terres de celui d'Amboise, et fut bâti sur des vestiges gallo-romains. A la fin du siècle, la forteresse défensive devient bâtiment d'agrément après le rachat par Charles VIII. C'est ce dernier qui demanda la construction de l'oratoire, utilisé par son épouse Anne de Bretagne avant son départ pour Blois.

La chambre de Léonard, dans laquelle il passa ses derniers instants. De nombreux peintres ont représenté l'instant où François Ier étreignait l'artiste lors de son dernier souffle, mais ce n'est que pure fiction, car le Roi n'était pas présent lors de la mort de Leonard. Le 2 mai 1519, le génial italien expire et lègue de nombreuses oeuvres, croquis, dessins et manuscrits.
La chambre de Léonard, dans laquelle il passa ses derniers instants. De nombreux peintres ont représenté l'instant où François Ier étreignait l'artiste lors de son dernier souffle, mais ce n'est que pure fiction, car le Roi n'était pas présent lors de la mort de Leonard. Le 2 mai 1519, le génial italien expire et lègue de nombreuses oeuvres, croquis, dessins et manuscrits. 


une oeuvre loin de la réalité : François Ier embrassant l'artiste expirant
1
vue depuis la chambre
2
mobilier et décoration de l'époque ont été soigneusement restaurés
3

1 - une oeuvre loin de la réalité : François Ier embrassant l'artiste expirant
2 - vue depuis la chambre
3 - mobilier et décoration de l'époque ont été soigneusement restaurés

la chambre de Marguerite de Navarre, soeur aînée de François Ier, a été restaurée selon l'esprit du XVIème siècle
la chambre de Marguerite de Navarre, soeur aînée de François Ier, a été restaurée selon l'esprit du XVIème siècle

Il faut imaginer Léonard en 1516, âgé de 64 ans, traverser toute l'Italie avec son âne transportant dans ses sacoches l'intégralité de ses carnets de dessins, ainsi que trois toiles parmi ses plus grands chefs-d'oeuvres : la Joconde, la Vierge l'enfant Jésus et Sainte Anne, et Saint Jean Baptiste. Il les offrira au Roi pour le remercier de son accueil. Durant son séjour au Clos-Lucé, Léonard s'attelle à de nombreux projets, très variés. C'est lui notamment qui va imaginer le double escalier du château de Chambord.


oratoire d'Anne de Bretagne
L'oratoire d'Anne de Bretagne est décoré de quatre fresques, dont une Annonciation. A gauche, au-dessus de la porte, la Vierge de Lumière, "Virgo Lucis", aurait donné son nom au château "Lucé".



la grande salle
la grande salle
la cuisine
la cuisine





Léonard de Vinci est un homme à tout faire, ou à tout penser. Un de gros points forts de la visite, ce sont les nombreuses reconstitutions de ses inventions géniales. Et c'est alors que l'on mesure la profusion des idées de Léonard, dans des domaines aussi variés que l'art militaire, l'architecture, la vie quotidienne, automobile... Quatre pièces dans un petit musée sont consacrées à ces maquettes. C'est surtout lorsqu'il travaillait pour le duc de Milan Ludovic Sforza que les inventions militaires ont été les plus nombreuses : catapultes, arbalètes, canons à vapeur, mitrailleuse... Léonard révolutionne l'art du combat ! Comme le génie le disait lui-même : 

Une journée bien remplie donne un bon sommeil, une vie bien remplie donne une mort tranquille.

Jardins et extérieurs

La visite se fait également à l'extérieur, dans le beau parc arboré où l'on découvre là encore de belles reconstitutions, notamment de ses machines volantes. Quelques pièces d'eau, un beau pigeonnier sont également au programme.

Le beau pont à double étage - encore une invention du maître...
Le beau pont à double étage - encore une invention du maître... 

Vue extérieure du château
Vue extérieure du château



Le pigeonnier a été construit au XVème siècle par Estienne le Loup, bailli d'Amboise. Il comporte un millier de niches pour les colombes !
Le pigeonnier a été construit au XVème siècle par Estienne le Loup, bailli d'Amboise. Il comporte un millier de niches pour les colombes !


Vue intérieure des niches.
Vue intérieure des niches.

[full_width]
France - le château du Clos Lucé France - le château du Clos Lucé Reviewed by RENOULT on 15 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: