Derniers articles

France - le château de Villandry

le château de Villandry

A quelques encablures de Tours se trouve un château des bords de Loire dont la visite ne saurait être manquée lors d'une belle journée de printemps, ne serait-ce que pour aller admirer les végétaux en fleurs de ses somptueux jardins. Villandry fut longtemps un édifice fortifié, typique des constructions des seigneurs de village, qui souhaitent se protéger... des habitants ! Au XVIème siècle, il deviendra un des fleurons de la Renaissance. Avec d'autres châteaux du Val de Loire, il est aujourd'hui inscrit sur la liste du patrimoine de l'humanité.
Vue d'ensemble du château et de ses somptueux jardins à la française. La seule partie de l'édifice à remonter à l'époque médiévale est le donjon, que l'on aperçoit sur la gauche : il rappelle sa fonction première de forteresse avant les changements profonds des siècles suivants. Toutes les fenêtres sont parfaitement alignées, dans le plus pur esprit de la Renaissance.
Vue d'ensemble du château et de ses somptueux jardins à la française. La seule partie de l'édifice à remonter à l'époque médiévale est le donjon, que l'on aperçoit sur la gauche : il rappelle sa fonction première de forteresse avant les changements profonds des siècles suivants. Toutes les fenêtres sont parfaitement alignées, dans le plus pur esprit de la Renaissance. 
La cour d'honneur en forme de fer à cheval est encadrée par les trois ailes de l'édifice, toutes de longueur différente, afin de rompre avec la monotonie de la symétrie, un effet souhaité par l'architecte. Les galeries à arcades, elles, sont typiques de la Renaissance.
La cour d'honneur en forme de fer à cheval est encadrée par les trois ailes de l'édifice, toutes de longueur différente, afin de rompre avec la monotonie de la symétrie, un effet souhaité par l'architecte. Les galeries à arcades, elles, sont typiques de la Renaissance.

les intérieurs


Le salon est organisé autour du piano à queue sur lequel sont posés des portraits de famille ; le décor est du XVIIIème siècle
1
La salle à manger avec son immense table fixe est d'une grande modernité pour l'époque ; la couleur saumon des murs était faite pour rappeler les origines provençales du marquis de Castellane, propriétaire des lieux au XVIIIème siècle. Le sol est en marbre, comme tout lieu de passage, le bois du parquet étant réservé aux lieux privés.
2
 La cuisine est rustique, avec son sol en tomettes de terre cuite et l'imposante cheminée. Les ustensiles en cuivre rappellent la fonction première du lieu.
3
 La chambre du prince Jérôme, frère benjamin de Napoléon Ier, qui utilisa brièvement l'endroit sous le premier Empire.
4
La chambre du potager est remarquable pour son parquet du XVIIIème siècle.
5
1 - Le salon est organisé autour du piano à queue sur lequel sont posés des portraits de famille ; le décor est du XVIIIème siècle.
2 - La salle à manger avec son immense table fixe est d'une grande modernité pour l'époque ; la couleur saumon des murs était faite pour rappeler les origines provençales du marquis de Castellane, propriétaire des lieux au XVIIIème siècle. Le sol est en marbre, comme tout lieu de passage, le bois du parquet étant réservé aux lieux privés.
3 - La cuisine est rustique, avec son sol en tomettes de terre cuite et l'imposante cheminée. Les ustensiles en cuivre rappellent la fonction première du lieu.
4 - La chambre du prince Jérôme, frère benjamin de Napoléon Ier, qui utilisa brièvement l'endroit sous le premier Empire.
5 - La chambre du potager est remarquable pour son parquet du XVIIIème siècle.
Le remarquable plafond du salon oriental provient du palais démantelé du duc de Maqueda, datant du XVème siècle à Tolède.
Le remarquable plafond du salon oriental provient du palais démantelé du duc de Maqueda, datant du XVème siècle à Tolède. Parmi les quatre plafonds du palais mauresque, trois se trouvent dans des musées à Madrid, Londres et San Francisco ; le quatrième est ici ! Il fallut un an de travail pour remonter les 3600 pièces de bois polychrome ! Ce plafond mêle l'art mudéjar à celui du christianisme, avec la coquille de Saint Jacques de Compostelle dans les coins. 

les jardins

Les jardins à la française, nés sous Louis XIV suite à une évolution de ceux à l'italienne, sont magnifiques, et ce surtout au printemps. 
Vue d'une partie des jardins. ceux d'ornement. Il y a trois terrasses au total, séparées par un canal : jardin potager, jardin d'ornement en deux parties, et le potager
Vue d'une partie des jardins. ceux d'ornement. Il y a trois terrasses au total, séparées par un canal : jardin potager, jardin d'ornement en deux parties, et le potager. 
Parterre de l'Amour volage : les quatre éventails dans les angles symbolisent la légèreté des sentiments. Le jaune est assez présent, symbole de l'amour trompé.
Parterre de l'Amour volage : les quatre éventails dans les angles symbolisent la légèreté des sentiments. Le jaune est assez présent, symbole de l'amour trompé.
Vue d'ensemble vers le château.
Vue d'ensemble vers le château.

Aucun commentaire