BREAKING NEWS

[5]

Madagascar, parc national de la Montagne d'Ambre


Située à 1000 kilomètres au nord de la Capitale, la Montagne d’Ambre culmine élégamment du haut de ses 800 à 1475 mètres d’altitude. Elle se dresse au milieu d’une région de savane sèche. Recouverte d’une végétation luxuriante et vêtue d’un épais manteau vert de la forêt pluviale, la Montagne d’Ambre est un paradis pour les botanistes. Avec ses taux annuels de 3585 mm de pluie, c’est la portion du territoire la plus arrosée de l’Ile, ce qui fait d’elle un véritable château d’eau pour une bonne partie de la région.

cascade au coeur de la forêt de la montagne d’Ambre
cascade au coeur de la forêt de la montagne d’Ambre

La beauté sauvage de ses paysages s’étend sur toute l’étendue du Parc National, soit sur près de 18000 hectares de forêt verte. En raison de la nature volcanique de ce massif basaltique, torrents et cascades jaillissent un peu partout, offrant des vues surprenantes : Antomboka, Cascade Sacrée et Cascade Antakarana. Niveau faune et flore, le parc de la Montagne d’Ambre possède de nombreuses similarités avec les forêts pluvieuses de l’Est.



Nephila madagascariensis
Cette araignée est l’immense épeire de Madagascar Nephila madagascariensis.


1
Belanogaster eumenoides
2
3
4



1 - Cette belle forêt humide abrite de beaux arthropodes, telle cette araignée crabe.
2 - Belle colonie de guêpes Belanogaster eumenoides.
3 - Quelques belles limaces profitent de la saturation en humidité.
4 - un arbre ficus étrangleur

une belle limace – certainement endémique – profite de l’humidité ambiante

Calumna linotum
Calumna linotum, dont les spécimens adultes possèdent un nez allongé de couleur mauve.

Brookesia tuberculata
Brookesia tuberculata. Les caméléons du genre Brookesia sont les plus petits du monde ! Celui-ci ne mesure que trois centimètres de la tête à la queue ! L’individu photographié ci-dessous est bien de taille adulte… Ce sont des caméléons terrestres et non arboricoles comme les Furcifer. L’arme principale des Brookesia est leur mimétisme dans les feuilles du sous-bois, qui les rend quasi invisibles. 

Brookesia tuberculataBrookesia tuberculata


On retrouve encore notre fabuleux gecko Uroplatus sickorae, avec une livrée différente de celle observée à l’Ankarana. Cet individu a poussé le camouflage jusqu’à imiter la texture de la branche et même les morceaux de lichen vert !…

Uroplatus sickorae
Uroplatus sickorae

Uroplatus sickorae
Uroplatus sickorae 
[full_width]
Madagascar, parc national de la Montagne d'Ambre Madagascar, parc national de la Montagne d'Ambre Reviewed by RENOULT on 15 février Rating: 5

Aucun commentaire: