BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Italie - le Vésuve


Le Vésuve, avec ses 1281 mètres, fait partie intégrante du paysage napolitain : où que l’on se trouve, sa majestueuse silhouette est partout, faisant peser une menace permanente sur les habitations environnantes. Car il ne faut pas s’y tromper : le Vésuve est un des volcans les plus dangereux au monde. Ceci étant du à son caractère explosif, mais aussi à la forte densité humaine à son pied. Mais que l’on se rassure : c’est aussi l’un des volcans les mieux étudiés et surveillés de la planète… Mais alors pourquoi les gens ne fuient-ils pas ce monstre de cendres ? Demandez à ceux qui cultivent sa terre de cendres si riche…

le Vesuve depuis la côte Amalfitaine
le Vésuve depuis la côte Amalfitaine

Le cratère du Vésuve est énorme : 600 mètres de diamètre et 200 de profondeur ! Quelques fumerolles sont là pour témoigner que le Vésuve n’est pas un volcan éteint. L’histoire du Vésuve peut se partager en plusieurs épisodes. Avant l’éruption de 79 qui détruisit Pompéi ou Herculanum, le volcan était débonnaire et couvert de forêts : les habitants ne pouvaient imaginer qu’une montagne de feu sommeillait… Le complexe du Vésuve est en fait constitué de deux édifices volcaniques emboîtés : le Vésuve et le mont Somma, que l’on voit sur la photo et qui termina son activité il y a environ 17 000 ans par une formidable explosion de type plinienne (du nom de Pline). Une caldeira s’est formée et culmine de nos jours à la Punta Nasone, avec ses 1131 mètres, et qui entoure complètement le Vésuve proprement dit.

Depuis Naples, on distingue parfaitement à gauche le Mont Somma et à droite, le Vésuve proprement dit.
Depuis Naples, on distingue parfaitement à gauche le Mont Somma et à droite, le Vésuve proprement dit.

cratère du Vésuve
Vue du cratère du Vésuve. Depuis l’éruption de 79, la forme et la hauteur du cône sommital ont sans cesse varié au fil des éruptions. Les dernières datent de 1944. Tout le danger vient du fait qu’actuellement le conduit de la cheminée qui relie la chambre magmatique au cratère, est obstrué. Dans ces conditions, le magma produit reste emprisonné dans la chambre magmatique (à environ 8 km de profondeur) et la pression augmente jusqu’à ce que survienne une éruption de type plinienne. 


Des fumerolles au sommet.
1
des volcanologues au travail
2
appareil de mesure
3
le Monte Somma vu en montant.
4

1 - des fumerolles au sommet
2 - des volcanologues au travail
3 - appareil de mesure
4 - le Monte Somma vu en montant

Pourquoi un volcan ici ? L’activité volcanique du Vésuve, et plus généralement la majorité des phénomènes sismiques et volcaniques en Italie du Sud, peuvent être attribuées à la convergence entre les plaques Africaine et Eurasienne. La plaque Africaine remonte en effet actuellement de 2,3 cm par an vers le Nord-Ouest et plonge sous l’Europe, entraînant la fermeture du bassin de la Méditerranée. Le plongement de la plaque est marqué par les séismes produits par le frottement entre la plaque chevauchante et la plaque subductée (qui plonge). En profondeur, la plaque plongeante se déshydrate. L’eau ainsi libérée induit alors une fusion du manteau au dessus de la plaque plongeante, et produit le magma que l’on retrouvera dans les émissions du Vésuve ou des champs Phlégréens.

des fumerolles actives au sommet Vésuve
des fumerolles actives au sommet

Une autre vue du cratère.Vésuve
Une autre vue du cratère.

Et la récompense, lorsque le temps le permet, avec une vue imprenable sur Naples !
Et la récompense, lorsque le temps le permet, avec une vue imprenable sur Naples ! 
[full_width]
Italie - le Vésuve Italie - le Vésuve Reviewed by RENOULT on 13 février Rating: 5

Aucun commentaire: