Derniers articles

Indonésie - Sumatra, parc national de Kerinci

Sumatra, parc national de Kerinci


Plus grand parc Naturel de Sumatra, 350 kilomètres de longueur et 15 000 km² de forêt primaire, très difficile d’accès sauf vers le volcan du même nom, point culminant de Sumatra avec ses 3805 m d’altitude : bienvenue au Parc de Kerinci Seblat. C’est l’un des derniers bastions pour le tigre de Sumatra et le rhinocéros de Sumatra. Nous avons pénétré dans le parc à hauteur de Sungaipenuh, dans un petit hôtel tenu par un ornithologue local réputé, avec qui nous avons fait plusieurs sorties dans le coin : une longue marche de jour sur les premiers contreforts du volcan Kerinci, et une sortie nocturne à la rencontre du Podarge à tête grise (Batrachostomus poliolophus). Au pied du volcan s’étendent de vastes plantations de thé qu’il faut traverser à pied par une petite route goudronnée avant de pénétrer dans le parc proprement dit. Le volcan étant en activité au moment de notre passage, il était impossible d’en faire l’ascension, mais nous avons pu faire un bout de chemin dans la belle forêt, à la rencontre d’espèces d’oiseaux. Pas de Pitta malheureusement, mais d’autres belles visions colorées : minivets, zostérops et le superbe Trogon de Sumatra (Harpactes mackloti) (dis Julien, tu t’en souviens de ce trogon que tu as vu dans la longue­-vue alors que tu étais malade comme un chien ?…). 
Podarge à tête grise (Batrachostomus poliolophus), il est resté à deux mètres de nous, nous regardant droit dans les yeux, curieux sans doute de voir des bipèdes s’intéresser à lui. Nocturne, il passe la journée seul ou en couple, posé sur un tronc de bois mort. Son plumage soyeux aux couleurs brunes ou grises, parsemé de taches et de rayures de même ton, le rend totalement identique à son support. À cela s’ajoute une immobilité parfaite dans une posture caractéristique : il étire la tête et le cou afin que son bec court et aplati soit dans le prolongement de son corps. Le fait d’imiter à la perfection l’extrémité d’une branche morte est essentiel pour cet oiseau qui peut ainsi se reposer la journée sans craindre les prédateurs.
Vue sur le volcan Kerinci, point culminant de l’île de Sumatra avec ses 3805 mètres. Le petit nuage blanc que l’on voit dévaler la pente nord est en fait émis du cratère situé derrière, signe de l’activité du volcan. Tout le dôme est couvert d’une superbe forêt. Avant le parc, des plantations de thé à perte de vue.

1
2
3
1 - Calanthe flava
2 - Episcapha sp.
3 - Acanthosaura armata 
Acanthosaura armata – Dragon des montagnes ;splendide iguane sur les cendres du Mont Kerinci ; j’avais senti un « truc » se poser sur mon épaule, j’ai touché cette épaule et j’y ai trouvé ce beau lézard… je ne sais toujours pas comment il a fait pour arriver sur moi !
Femme indonésienne récoltant les bourgeons de thé. 

Aucun commentaire