BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

France - Moustiers-Sainte-Marie



Moustiers-Sainte-Marie est un joli village ultra-connu, situé en aval des fameuses gorges du Verdon et au pied d’une falaise d’où surgit un torrent. Entre deux pitons de roche, une chaîne en fer forgé de 227 mètres de long retient une étoile dorée ci-contre qui domine la chapelle Notre-Dame de Beauvoir. Dès le Vème siècle avant JC, le site est occupé par des moines venus de l’abbaye de Lerins : ils y fondèrent un monastère, d’où le nom Moustiers. Plus tard, au XIIIème siècle, la foule afflue en pèlerinage pour bénéficier des miracles. La ville connut ensuite son âge d’or avec la fabrication de faïences, dont certaines se sont retrouvées sur la table de Louis XIV.

vue du piton et de son étoile dominant le village

Puisque l’on monte à la chapelle depuis le XIIème siècle, nous nous devions d’accomplir la même route. Les marches mènent à la Vierge dont les miracles étaient reconnus. Jean Giono raconte d’ailleurs sa propre expérience, de nuit, à la lumière des torches. Le chemin fut empierré pour faciliter l’ascension des… 365 marches. Ce sentier est, comme on le voit sur la photo ci-dessous, bordé de petits oratoires : 14 stations en tout qui retracent le chemin de croix du Christ.

Jusqu’en 1783, les pèlerins franchissaient le ravin par une petite passerelle en bois : c’est alors que la communauté religieuse fit édifier ce petit pont en dos d’âne.


1
2
3

1 - chemin avec les 14 oratoires

2 - on aperçoit l’étoile scintiller au soleil. Les oratoires présentaient côté sentier une excavation dans laquelle se trouvait une coupelle d’eau bénite
3 - voici le plus ancien, l’oratoire Saint-Blacas, en tuf, du XIVème siècle. L’excavation est en forme de trèfle. On distingue au-dessus un soleil à 16 rais, symbole des armes des Blacas, une ancienne famille de co-seigneurs de Moustiers.

Et nous voici à la chapelle Notre-Dame de Beauvoir ! Sa nef romane date du XIIIème siècle. Le choeur et le portail en bois sont gothiques et datent du XVIème. Au XVIIème siècle, les pèlerinages prirent une forme particulière : on amenait ici les enfants morts-nés, pour les faire ressusciter quelques instants, le temps de les baptiser pour qu’ils aient une inhumation normale. C’est ce que l’on appelle une suscitation d’enfants, et les chapelles sont alors dites de répit.

chapelle Notre Dame de Beauvoir



vue du village lors de la montée à la chapelle


1
2

1 - vue du village
2 - le torrent qui descend de la falaise
[full_width]

France - Moustiers-Sainte-Marie France - Moustiers-Sainte-Marie Reviewed by RENOULT on 22 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: