BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Etats-Unis - New-York, les maisons de Soho


Le quartier de SoHo est l’exemple typique d’un quartier jadis assez délaissé qui aujourd’hui jouit d’une réputation d’enfer ! Tous les artistes veulent leur galerie d’art ou habiter un vaste loft à SoHo ! C’est un quartier tendance, branché, dont les entrepôts ont été transformés en de cossus appartements. On y trouve également beaucoup de magasins et de boutiques de luxe. Surtout, pour l’intérêt architectural, on parcourra SoHo à la recherche des fameuses façades en fer, les iron buildings.

Une rue typique de SoHo avec ses immeubles aux façades de fonte, qui ont permis l’aménagement de larges volumes, devenus par la suite les fameux lofts ; c’est ici le pavillon EV Haughwout de 1857 qui possède un record : c’est ici que fut installé la même année le premier ascenseur public au monde.

SoHo est l’acronyme de « South of Houston Street », qui marque donc sa limite nord ; le quartier touche Greenwich Village. Dans l’histoire de New York, SoHO a longtemps été une zone rurale, et au XVIIème siècle, elle faisait partie des terrains agricoles donnés aux esclaves affranchis de la Compagnie hollandaise des Indes de l’ouest : ce fut donc le premier site d’une colonie de population noire libre sur Manhattan. L’endroit, marécageux, n’a commencé à se développer que bien plus tard, entre Canal Street et Broadway, après que l’eau d’un lac ait été drainée. Un canal fut construit afin d’acheminer l’eau jusqu’à l’Hudson.

Broadway est l’artère principale qui borde SoHo et la plus ancienne historiquement : les magasins ont commencé dès le XIXème siècle à s’y installer, comme Tiffany and Co.

Dans le courant du XIXème siècle, avec l’aménagement de Broadway, la classe moyenne s’y installe, ouvrant des boutiques, des ateliers, de petites entreprises. Vers 1880 de grosses entreprises de textile arrivent, chassant par là même la population vers d’autres quartiers : SoHo perd rapidement 25% de ses habitants et devient un quartier industriel. Dans les années 1950, la situation est telle que le quartier ressemble à une friche avec beaucoup de bâtiments abandonnés, délaissés. Et totalement mort la nuit tombée ! Comment renverser la vapeur ? Et bien ce sont les artistes qui vont être attirés par SoHo, et plus spécifiquement par l’architecture de SoHo et les possibilités d’espace qu’elle offre…

Un des bâtiments fleurons de l’architecture en fonte de SoHo : les anciennes usines Singer dans lesquelles fut inventé en 1904 le premier fer à repasser.

une architecture en fonte inédite... Qu’ont de si intéressant les immeubles de SoHo ? Et bien ils possèdent de vastes volumes. Et s’ils ont cet espace, c’est parce que le fer a été utilisé. Quasiment tous les 250 bâtiments de fonte de New York se trouvent ici à SoHo. Ces édifices construits en une quarantaine d’annése dans la deuxième moitié du XIXème siècle étaient parfaits pour attirer une nouvelle clientèle, rendant à nouveau le quartier séduisant. La fonte est vraiment une invention architecturale américaine : ce produit coûte moins cher que la brique ou la pierre, on peut aisément utiliser des moules décoratifs et réutilisables à loisir sur plusieurs bâtiments, et on peut construire rapidement. Toutes ces données ont permis de voir sortir de terre de sacrés buildings de tous styles : même français ou italien. Par ailleurs, la résistance du métal permet d’élever les murs et d’offrir de vastes espaces inondés de soleil grâce à de grandes ouvertures. Les lofts étaient nés ! Et aujourd’hui on s’arrache un appartement dans SoHo !
un curieux building tout en fonte



[full_width]
Etats-Unis - New-York, les maisons de Soho Etats-Unis - New-York, les maisons de Soho Reviewed by RENOULT on 11 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: