BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Croatie - Porec et sa basilique



Porec, sur la côte occidentale de l’Istrie, date de plus de 2000 ans ! Il faut dire que les Romains furent attirés par cet emplacement idéal, une petite péninsule de 400 mètres de longueur sur 200 de large s’avançant dans les eaux de la mer Adriatique. En se promenant dans cette toute petite ville, on passe donc en revue une bonne partie des livres d’histoire… Au IIIème siècle de notre ère, une communauté chrétienne s’installa à Porec : c’est de cette époque que date la première basilique de la ville dont il reste quelques mosaïques au sol.

A Porec, niveau monuments, c’est surtout pour la Basilique byzantine Euphrasienne, du VIème siècle, que l’on vient. Ce monument, classé depuis 1997 au patrimoine mondial de l’Unesco, forme un vaste complexe épiscopal et comporte, comme on le voit ici, de remarquables mosaïques !la coupole de l’abside, aux couleurs dorées éclatantes, met en avant la Vierge Marie et l’enfant Jésus assis sur un trône, flanqués par des anges, des martyrs locaux et l’évêque Euphrasius à gauche, tenant dans ses bras le modèle de l’église. Cet ensemble incroyable a justifié l’inscription du site au patrimoine de l’Unesco : les mosaïques byzantines font partie des mieux conservées au monde. Au-dessus de la Vierge on devine un Christ en majesté tenant dans les mains un livre où il est inscrit : « Ego sum lux vera » : je suis la vraie lumière. Il est entouré des douze apôtres. Sous le Christ figurent 13 médaillons : l’agnus dei central est entouré de 12 figures de femmes-martyres. Enfin, dans le
bas de la photo, on distingue le haut du ciborium protégeant l’autel, décoré d’une scène d’Annonciation.


la vieille ville

Porec a gardé de sa fondation romaine sa topographie : toutes les rues et ruelles se coupent à angle droit, formant le damier si cher aux Anciens. Les deux axes principaux, le cardo et le decimanus, se coupent au centre de la ville, près de la vaste place de la photo ci-dessous.. Ensuite, un bel exemple de demeure gothique vénitienne, du XIIIème siècle, avec ses fenêtres en ogives.


1
2
3
4



1 - vue d’ensemble de la ville
2 - entre les XIIème et XVIème siècles, la ville s’entoura de remparts
3 - place centrale de Porec
4 - demeure gothique vénitienne

Parmi les témoignages de l’époque romaine se trouve ce reste de temple de Neptune, sur la place Marafor, d’origine antique également. Daté du Ier siècle, ses dimensions sont de 30 x11 m.



L’occupation de la péninsule de Porec, que l’on voit bien sur la photo de gauche, remonte aux  temps préhistoriques, mais il faudra attendre les Romains au IIème siècle avant notre ère pour y voir pousser les premiers bâtiments, en l’occurrence une place-forte pour dominer la région. Au Ier siècle, sous l’empereur Auguste, Porec devient une ville et donc une colonie romaine. L’arrivée des premiers chrétiens se fait, elle, dès le siècle suivant : c’est de cette époque que datent les plus anciennes mosaïques de la première basilique. Après la chute de l’empire romain en 476, plusieurs peuples se succèdent à Porec : ostrogoths, byzantins, francs. En 1267, la ville est rattachée à la République de Venise (Porec a gardé de cette page historique bon nombre de bâtiments de style vénitien). Rasée en grande partie par les Génois en 1354, ses habitants durent ensuite faire face à une grave épidémie de peste. L’histoire ne s’arrête pas là ! sous la domination des Habsbourg, elle est ensuite française sous Napoléon, à nouveau Habsbourg, puis italienne en 1918… Yougoslave de 1945 à 1991, c’est depuis cette date qu’elle appartient à la Croatie, ouf ! quelle histoire mouvementée !

la basilique Euphrasienne

Porec doit sa renommée à son site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, la basilique Euphrasienne, du nom de cet homme d’église qui, au VIème siècle, durant l’apogée du règne de Justinien, fit ériger dans la ville un vaste complexe chrétien, en lieu et place d’une encore plus ancienne basilique. Il n’est donc pas parti de rien, et d’ailleurs les archéologues ont mis au jour de magnifiques mosaïques datant du IIIème siècle, dont certaines représentant un poisson, symbole du christianisme. On imagine qu’au tout début de l’histoire de ce lieu, un petit oratoire privé, dans une maison particulière, fut érigé, au-dessus des ossements d’un martyr local, Maurus (nous sommes en 313). C’est ce petit oratoire qui fut agrandi en diverses étapes.


L’ensemble épiscopal, dans un état remarquable de conservation, comprend différentes parties : la basilique, une église, une chapelle commémorative, un atrium, un baptistère, un palais. C’est donc tout un ensemble de constructions, richement décorées de mosaïques, de stuc, de marbre, de nacre… que fit construire Euphrasius en cette période d’âge d’or byzantin.

entrée du complexe basilical


qu'est-ce qu'une basilique ? Sous la chrétienté, la basilique est une église privilégiée, car honorée par le pape lui-même. Généralement, une basilique, objet de pèlerinage, contient des reliques sacrées d’un saint. Par extension, certaines églises remarquables, telle la Sainte-Sophie d’Istanbul, sont appelées basilique.


1
2
3
4
5


1 - atrium à colonnes, construit après la basilique
2 - Le baptistère octogonal date du VIème siècle !
3 - coupole baptistère
4 - Montée au clocher du XVIème siècle qui permet de jouir d’une belle vue sur la ville et ses environs.
5 - vue de Porec depuis le clocher

vestiges de l’ancien sol en mosaïques du premier oratoire privé, qui devait se trouver dans une maison romaine, au IVème siècle


1
2
3
1 2 et 3 - mosaïques de la basilique Euphrasienne

La basilique proprement dite possède une triple nef à grande abside centrale flanquée de deux transversales plus petites. Les murs extérieurs, ainsi que les bases des deux rangées de neuf colonnes, datent de la basilique antérieure. Les chapiteaux à corbeille inversée sont typiques du style byzantin, une variante du corinthien. Chaque colonne est reliée à la suivante par une arcade dont seules celles du côté nord ont conservé leur décoration, à l’origine polychrome, de stuc.
[full_width]
Croatie - Porec et sa basilique Croatie - Porec et sa basilique Reviewed by RENOULT on 02 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: