BREAKING NEWS

[5]

Bosnie - Sarajevo, une capitale au long passé


Une des plus importantes villes des Balkans et capitale de la Bosnie et Herzégovine, Sarajevo est un creuset de civilisations, qui a surtout vu son influence augmenter sous les ottomans, au XVème siècle. Tout le monde a également appris que c’est ici, à Sarajevo, que fut assassiné l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche, qui marqua le début de la première guerre mondiale. Mais l’épisode le plus dramatique pour la ville fut sans aucun doute son siège de trois ans, de 1992 à 1995, durant la guerre yougoslave, qui fit plus de 10 000 morts : aujourd’hui encore un nombre considérable de monuments ont gardé les stigmates de ces combats incessants. Depuis on a reconstruit, souvent à la va-vite, et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’arrivée à Sarajevo est guère engageante ! Mais ce serait une terrible erreur que de ne pas entrer au coeur de cette cité historique tellement attachante et dépaysante : car Sarajevo, nous avons adoré, et c’est une ambiance totalement unique.

la place Sebilj et sa célèbre fontaine-pigeonnier est au coeur du vieux quartier traditionnel de
Bascarsija, aux anciennes maisons ottomanes en bois

Mosquée Gazi Husrevbegova

L’ensemble du vieux quartier remonte au XVème siècle. Il renferme les principaux monuments historiques de la ville, telle la grande mosquée de Gazi Husrevbegova, édifiée par un bey de Bosnie, Gazi Husrevbeg, qui entreprit des constructions majeures pour fonder la ville ottomane en 1531. C’est un architecte turc qui fut nommé directeur des travaux, après qu’il ait déjà réalisé diverses mosquées dans son pays d’origine. A l’époque, c’était une des plus réputées de tous les Balkans, avec son ensemble de bazars, écoles coraniques, bibliothèques et hammams. Elle subit malheureusement des dommages irrémédiables lors de la guerre de 1996 lorsqu’elle reçut des milliers de bombes.

mosquée de Gazi Husrevbegova


1
2
1 et 2 - détails de la mosquée

madrassa de la Mosquée

Juste en face de la mosquée, comme c’était la coutume, se trouve une madrassa, une école coranique. Le même mécène que pour la mosquée en face permet l’édification de l’édifice, qui devait permettre aux élèves de recevoir une éducation poussée dans diverses matières : interprétation du coran (tafsir), traditions du prophète de l’Islam (hadith), charia (akham), poétique et rhétorique etc… Les élèves étaient logés et nourris gracieusement, et touchaient même deux dirhams d’argent de poche par jour.

l’entrée conduit à une petite cour intérieure, ou atrium, entourée d’arcades sur trois côtés. Le peristyle est recouvert de nombreuses petites coupoles. Au centre, la fontaine symbolise le coeur de la medersa. L’eau était utilisée à la fois pour boire et pour les ablutions


1
2
3

1 - la porte d’entrée côté sud est décorée d’un riche portail enfoncé dans une niche en forme de mihrab. Un décor de stalactites décore le haut
2 - intérieur de la madrassa
3 - les chambres des étudiants sont disposées autour de l’atrium. Elles font toutes 2,9 x 2,9 mètres avec une fenêtre donnant sur la cour extérieure.

Mosquée de Ferhadija


1
2

1 - Cette mosquée à la grande coupole centrale et aux trois plus petites à l’avant est une des plus grandes réalisations du XVIème siècle ottoman en Bosnie.
2 - détail du minaret

prière devant la mosquée

Vieux bazar

Le vieux bazar est au coeur de l’ancien quartier de Bascarsija. Dès sa fondation par les ottomans, Sarajevo occupe une place économique d’importance dans les Balkans, et en même temps que la grande mosquée furent construits des bazars et des caravansérails afin de recevoir le flux de voyageurs : on pouvait trouver, parmi les 12 000 boutiques, des artisans venus de Venise ou de Dubrovnik ! Malheureusement un gros tremblement de terre au XVIIème siècle mit à terre une grande partie du quartier.

vieux bazar



les cultures se côtoient…

Sarajevo est parfois appelée la « Jérusalem occidentale », du fait du mélange incroyable de religions et de périodes qui se côtoient sur quelques kilomètres carré. Il y a peu de villes en effet où foisonnent autant d’églises catholiques, d’églises orthodoxes, de mosquées ou de synagogues ! Ce brassage culturel fait le charme de la ville.


1
2
3
1 - vieux Sarajevo
2 - la cathédrale catholique de Sarajevo fut érigée dans le style neo-gothique en 1889
3 - De nombreux bâtiments conservent les stigmates de la guerre sur leurs façades.
[full_width]
Bosnie - Sarajevo, une capitale au long passé Bosnie - Sarajevo, une capitale au long passé Reviewed by RENOULT on 21 novembre Rating: 5

Aucun commentaire: