BREAKING NEWS

[5]

Maroc - la ville impériale de Meknès

Capitale du pays durant la fin du XVIIème siècle, Meknès possède une médina magnifique, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Fondée dès le XIème par les Almoravides en tant que base militaire, elle s'est bien vite agrandie avec l'installation progressive des habitants des zones voisines. Aujourd'hui, Meknès, capitale du pays en ce qui concerne l'agriculture, et notamment l'huile d'olive, est une grosse ville de plus de 500 000 habitants. Son patrimoine architectural est remarquable, et flâner dans son immense médina vous procurera beaucoup de surprises et de plaisir. 


Bab Berdaine Meknès
Bab Berdaine est une des plus belles portes de tout le pays. Elle marque une des entrées de la médina. C'est le sultan Moulay Ismaël qui la fit ériger au XVIIème siècle. Le but est avant tout défensif, comme on peut l'imaginer, flanquée de ses deux grosses tours crénelées. Mais l'aspect massif est atténué par la magnifique décoration en céramique au-dessus de l'arc. 



Médersa Bou Inania



Le monument emblématique de la médina est la medersa Bou Inania, un véritable chef-d'oeuvre. Sa construction débuta au XIVème siècle, sous la dynastie des Mérinides. Elle ressemble un petit peu à celle de Fès, qui est d'ailleurs éponyme. 


A l'origine, une medersa (ou madrassa) est un établissement d'enseignement créé dès le XIIème siècle afin de proposer une explication et une diffusion des théories sunnites. Les élèves étaient traditionnellement logés dans l'enceinte de l'école. La toute première école coranique fut fondée à Bagdad, et la majorité se trouvent en Anatolie, même si elles ont essaimé dans plusieurs pays, comme ici au Maroc. En Espagne, il n'en existe qu'une seule, l'enseignement religieux ayant été fait dans les mosquées. Le programme proposé aux élèves était vaste : théologie bien entendu, exégèse coranique, grammaire et littérature, mathématiques, médecine...  

medersa Bou Inania Meknès
Cour intérieure de la magnifique médersa Bou Inania, avec sa décoration exquise. Les calligraphies en stuc et en bois sont parmi les mieux travaillées du Maroc. Cette décoration mauresque est faite d'inscriptions, de plâtres ciselés, de mosaïques et de faïences, ainsi que de beaux panneaux de bois de cèdre. 


Toutes les fenêtres que l'on aperçoit au premier étage de la cour intérieure sont les cellules des étudiants : il y en avait une soixantaine, chacune avec deux élèves. Ne manquez pas de monter sur la terrasse de la médersa, vous aurez une vue magnifique sur les toits de la ville ainsi que le minaret tout proche de la Grande mosquée. 

médersa Bou Inania Meknès
Mihrab tourné vers la Mecque de la salle d'étude - Médersa Bou Inania


médersa Bou Inania Meknès
Coupole à l'entrée de la médersa.
médersa Bou Inania Meknès
Détail de la magnifique décoration.
médersa Bou Inania Meknès
Vue sur le minaret de la Grande Mosquée
médersa Bou Inania Meknès
couloir des cellules d'étudiants



la Médina


Déambuler dans la médina procure un immense plaisir. Si elle n'est pas aussi spectaculaire que celle de sa voisine Fès, elle n'en demeure pas moins un endroit saisissant et plein de vie. Son histoire remonte aux Almovarides dès le XIème siècle. Mais la forteresse qu'ils firent édifier fut détruite par une autre dynastie, les Almohades, qui reconstruisent la médina en l'agrandissant, ajoutant mosquées et madrasas. Plusieurs portes permettent d'y accéder. 


Le souk, c'est le marché dans les pays arabes. Généralement en plein air, il peut, pour les plus vastes, être couvert. C'est l'équivalent turc du bazar. Les souks sont organisés en quartiers de corporations : vêtements, cuir, fer, légumes etc... Il est d'usage de marchander les prix proposés, cela fait partie de la tradition. 


Une magnifique fontaine dans la médina, place el Hedin. La ville de Meknès en possède d'innombrables, mais beaucoup sont dans un tel état de décrépitude que les historiens et les amoureux de la ville ont peur de les voir disparaître dans un avenir proche. Elles font pourtant partie du patrimoine architectural de la ville, avec leurs splendides décorations en mosaïques. Beaucoup ont été supprimées pour contrer un gaspillage et une déperdition de cette denrée vitale. La plus ancienne fut installée à Meknès dès le XIIème siècle ! 



Porte de la medina
splendide entrée
Médersa Bou Inania
ruelle de la médina
une fontaine
mosquée Berdaine


L'immense place El Hedim marque la limite Sud de la médina. De l'autre côté des puissantes murailles se trouve le palais impérial. Vous y trouverez une grande animation, avec un marché couvert et une effervescence la nuit venue, un peu comme à Marrakech (en moins touristique tout de même). Cette vaste esplanade fut créée en 1672 par le sultan Moulay Ismael, toujours lui, sur 200 mètres de longueur. Son nom arabe signifie "place de la démolition" car des tonnes de gravats y furent entreposés lors des travaux de restauration de la ville.

place El Hedim Meknès
sur la place El Hedim : au fond, les portes du palais impérial

marché couvert de la place El Hedim

au détour d'une ruelle, dans la médina



porte du palais impérial
murailles de la médina - minaret Grande mosquée
épices - marché couvert El Hedim
toutes les bobines sont bien rangées...


Hri Souani


Les écuries royales sont un monument spectaculaire de Meknès, à quelques kilomètres au sud de la médina. Toujours dû au sultan Moulay Ismael au tout début du XVIIIème siècle, ces immense complexe permettait aussi, dans un labyrinthe souterrain incroyable, de conserver la nourriture. Ce sont donc des greniers qui auraient permis de stocker pour dix ans de réserves, en cas de siège ! Quant aux chevaux, à raison de 4 par piliers, il pouvait y en avoir 12 000 ! Il faut imaginer l'effervescence qu'il devait y avoir, avec les milliers de palefreniers au service du sultan qui entretenaient tous ces animaux. Aujourd'hui, la visite de ces couloirs immenses et vides donne une impression étrange, avec des perspectives sur les colonnes saisissantes. D'ailleurs, dans l'histoire du cinéma, plusieurs films ont été tournés dans ce dédale de pierres et d'arches. 

Hri Souani Meknès
une partie des greniers

Hri Souani Meknès
Les écuries offrent une perspective saisissante. 

Hri Souani Meknès
Entrée des greniers.
Hri Souani Meknès
les greniers




[full_width]
Maroc - la ville impériale de Meknès Maroc - la ville impériale de Meknès Reviewed by RENOULT on 11 mars Rating: 5

Aucun commentaire: