BREAKING NEWS

[5]

Arctia villica - Ecaille fermière


Arctia villica - Ecaille fermière
Un adulte vient de se poser sur le sol, par une douce soirée d'été, laissant apercevoir le rouge vif de son corps.
Tout en douceur, une écaille se pose. Aucun souci pour la reconnaître, c'est une de nos "écailles" les plus fréquentes et sa coloration ne laisse pas de doute. Et là, au vu des antennes pectinées et non filiformes, c'est un joli mâle ! C'est la nuit que vous aurez le plus de chance de le voir, même si il ne rechigne pas parfois à un petit vol de jour. La nuit, c'est aussi le moment qu'ont choisi les chauves-souris pour se régaler. Comment leur échapper ? Et bien en entamant un bras de fer technologique, une course à l'armement entre prédateur et proie... Les chiroptères se déplacent vers leurs victimes à l'aide d'ultrasons ? Qu'importe, il suffit de développer une paire d'organes tympaniques au niveau du thorax qui va repérer ces ultrasons juste avant qu'il ne soit trop tard. Une fois l'ennemi confondu, il suffit de se laisser tomber vers le sol pour se réfugier derrière une feuille. Bien entendu, parfois ça marche, parfois, le papillon n'est pas assez rapide, il faut un juste milieu dans la nature ! 
Ce soir-là, malgré les chauves-souris nombreuses à la tombée de la nuit au-dessus du jardin, la jolie fermière a réussi son atterrissage...
[full_width]
Arctia villica - Ecaille fermière Arctia villica - Ecaille fermière Reviewed by RENOULT on 10 septembre Rating: 5

Aucun commentaire: