BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Antidorcas marsupialis - Springbok


Antidorcas marsupialis - Sprinbok
Un individu plus curieux que les autres... Parc d'Etosha, Namibie

Fin de journée dans le parc d'Etosha, ce paradis de la faune sauvage dans le nord de la Namibie. Un groupe de gazelles s'éloigne lentement de notre véhicule. D'un seul coup, l'une d'elles ose l'arrêt et se retourne pour nous regarder, montrant là une curiosité toute tranquille.
Les Springboks (Antidorcas marsupialis), le symbole d’Afrique du Sud ! Cette gazelle de taille moyenne (75 centimètres) pour un poids d’une quarantaine de kilos est réputée pour ses sauts de plus de 4 mètres lorsqu’elle est poursuivie par un prédateur. Son nom signifie d’ailleurs « bouc sauteur ». Quant au nom latin « marsupialis », il vient d’une curieuse particularité du pelage : le long du corps la peau forme un bourrelet replié comme une poche (les marsupiaux ont une poche, mais pour une toute autre utilité ! ) qui s’agite lorsque l’animal saute, déployant une sorte d’éventail blanc. Cela lui est utile lors des parades nuptiales pour attirer une femelle. 
Un Springbok peut détaler à plus de 80 km/heure ! La caractéristique la plus impressionnante est sans nul doute leur possibilité… de ne jamais boire ! En effet, le Springbok tire l’eau dont il a besoin de ses aliments (feuilles, graminées) et peut se passer de boire durant des années, voire même, cas extrême, durant toute sa vie !! Tout comme le koudou, il est victime d’une chasse excessive. 
[full_width]
Antidorcas marsupialis - Springbok Antidorcas marsupialis - Springbok Reviewed by RENOULT on 12 juin Rating: 5

Aucun commentaire: