Derniers articles

Maroc - Merzouga et ses dunes

Merzouga et ses dunes


Un des endroits du Maroc les plus spectaculaires, Merzouga, petit village saharien situé à 50 km seulement de la frontière algérienne, est à ne manquer sous aucun prétexte lors d'une virée dans le grand Sud ! C'est ici que vous trouverez les plus hautes dunes du pays, que vous pourrez arpenter, au choix, à dos de dromadaire, à pied, ou en 4x4 pour un tour de l'erg. Le sable doré culmine à 150 mètres au-dessus du paysage, et vous vous souviendrez longtemps du paysage offert au sommet !
dunes de Merzouga
Du sommet de la dune principale, la vue est à couper le souffle ! Le souffle, on le perd néanmoins en souffrant dans la montée, mais quel spectacle !
Si l'on pousse jusqu'ici, il faudra le faire pour arriver très tôt, avant le lever du soleil, afin de pouvoir être sur les dunes à ce moment là (ou bien pour le coucher). Les dunes prennent alors une teinte magique, et les ombres qui s'allongent dansent entre les grains. Vous aurez également moins chaud. Des chameliers attendent en vous proposant leurs services (en février nous étions seuls sur le site...), et vous conduiront au pied de l'immense dune que vous pourrez gravir pour vous en mettre plein les mirettes (compter 20 à 30 minutes de montée harassante avec une pente très raide sur la fin et bien entendu un sol qui se dérobe sans cesse... contre 5 minutes à peine pour la descente !).
dunes de Merzouga
Se promener au rythme nonchalant du dromadaire, quel plaisir ! 
Parler dunes est l'occasion de revenir sur la différence entre erg et reg. L'erg est un champ de dunes fixe, dont seul le sable de surface est remodelé par le vent. Il peut se former dans des cuvettes qui accumulent des débris et du sable au fil du temps. Environ 20% du Sahara en est composé. Le reg en revanche, bien plus répandu, est un désert de pierres polies par le vent, dont toutes les particules de sable ont été balayées. Dans ce paysage monotone, très peu de végétation réussit à survivre. 
erg Chebbi
L'Erg Chebbi est, avec celui de M'Hamid, un des deux plus grands ergs du Sahara marocain.
L'erg Chebbi paraît infini quand on le voit depuis le haut de la dune. En réalité, c'est un beau bac à sable de 25 km de longueur sur 5 km de largeur seulement, entouré d'un reg immense à la monotonie sans pareil.
erg Chebbi Merzouga
Vue de l'erg depuis la périphérie.

dromadaires au lever du soleil
dunes ocres
jeu d'ombres
dunes de l'erg


La végétation de ce type d'endroit est évidemment très xérophile (qui aime la sécheresse). Elle se réfugie le plus souvent dans les lits d'oued, puisant en profondeur une humidité relative, même lorsque le cours d'eau est bien asséché. Les adaptations sont multiples : feuilles réduites au minimum, ou bien cireuses et duveteuses, allant jusqu'à devenir des écailles ou des épines pour réduire la perte en eau. 
Voici trois photos de plantes que nous avons rencontrées aux abords de l'erg.
Zilla spinosa
Zilla spinosa, un buisson très épineux dont les dromadaires sont friands !
Brocchia cinerea
Brocchia cinerea, commun dans les zones sableuses du Sahara, souvent brouté par les chèvres et qui peut être utilisée pour aromatiser le thé.

Calotropis procera
Calotropis procera, appelée le Pommier de Sodome, est un petit arbrisseau de deux mètres, très commun dans la région. Ses fruits ressemblent à des pommes. La plante, pourtant très toxique, est utilisée par les touaregs depuis des temps immémoriaux pour ses propriétés thérapeutiques.
Dernière vue lors de la descente de la grande dune...


Aucun commentaire