BREAKING NEWS

[5]

France - Saint-Malo et sa côte d'Emeraude



La côte, déchiquetée, pittoresque, projette vers la mer toute une série de pointes qui abritent autant de criques. Avec son ciel sans cesse changeant, c’est un plaisir absolu que de parcourir la route entre la Pointe du Grouin, début de la côte à l’est, et le célèbre cap Fréhel à l’ouest. Au passage, on ne peut manquer Saint- Malo et ses remparts.

Ciel tourmenté au-dessus de la pointe du Groin. Vue vers l’ouest depuis la pointe. A droite, on distingue dans le fond, au soleil, l’extrémité occidentale de la côte d’Emeraude : le cap Fréhel.


1
2

1 - Anse du Guesclin sur la route de Saint-Malo
2 - une autre baie

Saint Malo, rentrant du Pays de Galles au VIème siècle, évangélise Aleth (actuelle Saint-Servan près de Saint-Malo) et en devient évêque. L’île voisine, sur laquelle est bâtie l’actuelle Saint-Malo, est alors inhabitée, mais les incursions des Normands obligent les habitants à s’y établir car elle est plus facile à défendre. La ville appartient à des évêques qui l’entourent de remparts. La ville de Saint-Malo conservera dès lors un esprit indépendantiste qui se traduit par cette devise : « Ni Français ni Breton : Malouin je suis ». Parmi les malouins célèbres on peut citer Jacques Cartier, Surcouf ou Chateaubriand, enterré sur l’îlot du Grand Bé. Saint- Malo, transformé par les allemands en un vaste camp retranché, sera dévastée durant la seconde guerre mondiale. Les restaurateurs ont eu à coeur de reconstruire la cité à l’image de ce qu’elle fut dans le passé.

Les remparts de la ville furent commencés au XIIème siècle puis agrandis et modifiés jusqu’au XVIIIème siècle. Ils sont sortis intacts des destructions de 1944.

vue sur le Grand Bé


1
2
3
4
5


1 - Ville de Saint-Malo intra-muros depuis Dinard, de l’autre côté de la Rance

2 - vue des remparts
3 - ruelle dans la ville intra-muros, avec ses bâtiments austères en granit et la flèche ajourée de la cathédrale Saint-Vincent
4 - vue vers l’ouest sur Dinard et l’embouchure de la Rance
5 - sur les remparts

un canon protège la cité aux remparts

vue à marée basse du Fort National, construit par Vauban en 1689, désormais propriété privée. Bastion avancé assurant la protection de la cité corsaire, il résista en 1692 à la flotte anglo-hollandaise et fut le théâtre du duel mémorable de Surcouf défendant l’honneur de la France contre douze adversaires, dont il épargna le dernier comme témoin de ses exploits.

L’anémone verte (Anemonia viridis) est une anémone comestible que l’on trouve aussi bien dans l’Atlantique que dans la Méditerranée. Elle vit près de la surface et peut constituer des tapis de plusieurs mètres carrés. Dans ses tentacules peuvent vivre, sans être tués, des petites crevettes et le gobie rayé qui est ainsi le seul « poisson clown » de la Manche
[full_width]
France - Saint-Malo et sa côte d'Emeraude France - Saint-Malo et sa côte d'Emeraude Reviewed by RENOULT on 23 janvier Rating: 5

Aucun commentaire: