BREAKING NEWS

[5]

Featured

Ads Header

Croatie - Trogir, 2300 ans sur 1 km²


Trogir est une petite ville occupant un emplacement très curieux, coincée sur une île entre continent et la plus grande île de Ciovo. Lorsqu’on parvient à Trogir (armez-vous de patience en été, les embouteillages à l’abord de la minuscule cité sont monstres…), on fait un saut immédiat dans le passé, arpentant des ruelles parfaitement préservées, car en 2300 ans d’histoire, la petite Trogir n’a que peu subi les affres du passé. Elle fait partie depuis 1997 des sites protégés par l’Unesco sur sa liste du patrimoine mondial.

vue depuis le sommet de la cathédrale sur la vieille ville. L’arrière-plan permet de bien voir que nous sommes sur une minuscule île

Cathédrale Saint-Laurent


petite histoire de Trogir... Ce sont les grecs qui, sous le nom de Tragurion (du grec tragos, le bouc ; l’île voisine de Bua signifiant elle « troupeau de bétail »), fondèrent la ville au IIIème siècle avant notre ère. Détruite par les Sarrasins au XIIème siècle, elle récupère rapidement une grande prospérité économique. Elle fut ensuite vénitienne au XVème siècle avant de tomber sous domination des Habsbourg jusqu’en 1918. Elle fut dès lors, comme toutes ses voisines, intégrée au royaume des Serbes, Croates et Slovènes, la future Yougoslavie.

Trogir possède l’ensemble urbain romano-gothique le mieux préservé de la côte adriatique, du fait de cette longue période sans destruction. Le symbole de la ville est la cathédrale Saint-Laurent, avec son portail, chef-d’oeuvre de la sculpture. Elle fut construite au XIIème siècle par-dessus une ancienne basilique détruite par les Sarrasins. Son clocher de 47 m de haut cumule trois styles architecturaux différents, et offre de son sommet une superbe vue sur la ville.


1
2
1 et 2 - cathédrale Saint-Laurent

Une visite à la cathédrale de Trogir est indispensable ne serait-ce que pour aller admirer son portail d’entrée, dit portail du maître Radovan, sculpté en 1240. Une telle exécution minutieuse, avec autant de détails, a nécessité l’intervention de plusieurs artistes, durant diverses phases de travaux. Et pourtant, jamais nous n’avons l’impression d’une discontinuité, de ruptures, dans ce vaste projet iconographique parfaitement maîtrisé.

portail d’entrée de la cathédrale

Les sculptures de lions, surmontées d’Adam et Eve furent rajoutées par la suite, ainsi que les figures d’apôtres en relief sur les montants extérieurs.


1
2
3


1 - Eve
2 - Adam
3 - l’artiste a représenté les scènes de la Nativité, le voyage des rois mages, et l’adoration des bergers

Radovan a sculpté un nombre incroyable de détails mythologiques : atlantes sur les soubassements, représentation des signes zodiacaux, colonnettes bordant l’entrée décorées de scènes sylvestres.


1
2
3
4
5


1 - l’intérieur, sobre, est en forme de basilique à triple-nef
2 - vue sur la vieille ville depuis le clocher
3 - Attenant à la cathédrale, le baptistère est un ajout du XVème siècle, en style gothique fleuri et Renaissance.
4 - baptistère cathédrale de Trogir
5 - La belle chapelle Jean de Trogir est un exemple de l’architecture dalmate de la Renaissance…

détail des visages

Vieille ville

1
2
3
4


1 - porte d’entrée de la ville
2 - façade du palais Cipiko, construit dans le style gothique vénitien
3 - détail d’un linteau en pierre au détour d’une ruelle
4 - Les remparts de la ville sont encore en bon état.

vieilles demeures de Trogir

place de la cathédrale avec un joli beffroi surmontant une élégante loggia
[full_width]
Croatie - Trogir, 2300 ans sur 1 km² Croatie - Trogir, 2300 ans sur 1 km² Reviewed by RENOULT on 05 décembre Rating: 5

Aucun commentaire: